Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux raccordement à l’eau selon un prix de référence.

Prix d’un raccordement au réseau d'eau

Travaux de raccordement au réseau d'eau
Le raccordement à l’eau peut être indispensable dans de multiples circonstances. Du logement principal à la dépendance, du garage à la piscine, ce raccordement apporte tout le confort attendu et peut permettre ensuite tous les aménagements nécessaires. Avec des budgets de travaux allant de 10 à 1 500 €, voici tout ce que vous devez savoir en lien avec le prix d’un raccordement à l’eau.

 

Prix d’un raccordement à l’eau : récapitulatif

Voici un récapitulatif simple de l’ensemble des données tarifaires de cet article pour une vue d’ensemble efficace :

 

Postes concernés

Prix

raccordement via la SAUR

800 à 1 500 €

réalisation de tranchées

10 à 50 € par ml

pose de canalisations de distribution

5 à 100 € par ml

pose de canalisations d’évacuation

15 à 300 € par ml

remise en état du terrain

350 à 1 300 € par m²

prolongation de réseau d’eau

45 à 130 € par ml

prolongation du réseau d’évacuation

50 à 80 € par ml

 

 

Les besoins de raccordements possibles

 

De multiples situations peuvent appeler à un besoin de raccordement en eau. En voici les principales.

 

Le logement dans le cadre d’une viabilisation

Dans le cadre d’un projet de construction, il faudra en passer, en tout premier lieu, par la viabilisation du terrain. C’est grâce à cette étape indispensable que ce terrain pourra disposer ensuite des approvisionnements indispensables à un logement (électricité, eau courante, assainissement collectif).

 

Le raccordement en eau nécessitera une intervention auprès de la mairie de la commune d’implantation ainsi que de la SAUR.

La première vous permettra de commencer la démarche par le biais d’un formulaire bien spécifique à ce type de demande. C’est la mairie qui vous accordera ou non le droit de faire procéder à votre raccordement. D’ailleurs, si les frais engagés seront automatiquement à votre charge pour la partie mise en oeuvre sur votre terrain, les travaux à effectuer sur la voie publique seront par contre à la charge de la commune.

Ensuite, moyennant la fourniture d’un certain nombre de documents (permis de construire, plan de situation et plan d’implantation), la SAUR se chargera de procéder à l’analyse de faisabilité et vous présentera un devis pour le raccordement en eau.

 

Le garage, l’atelier ou l’abri de jardin

Que ce soit à l’occasion de la création d’un nouveau garage, atelier ou abri de jardin, ou dans l’optique de lui offrir de nouveaux aménagements, le raccordement en eau du local pourra se faire de différentes manières.

En effet, selon la distance séparant ce local du logement, il sera possible de tabler soit sur une simple prolongation du réseau d’eau du logement, soit sur la création d’une alimentation partant du compteur directement vers le garage.

 

La seconde option sera parfois plus judicieuse si le logement et le local sont clairement indépendants l’un de l’autre, et plus encore si le local se trouve à moindre distance du compteur que le logement lui-même. Il est à noter que seule la configuration d’un local dépendant (et donc accolé) du logement permettra de ne pas recourir à la réalisation de tranchées.

 

Le robinet extérieur

Le raccordement en eau peut encore être pensé dans le but d’alimenter un simple robinet à l’extérieur du logement. Ce point d’eau complémentaire peut s’avérer très judicieux pour permettre un accès facilité à l’eau pour la réalisation de certaines tâches ou le remplissage d’une piscine par exemple.

 

Là encore, des tranchées seront nécessaires avec une prise d’alimentation depuis une sortie donnant sur l’extérieur du logement par exemple ou depuis le compteur d’eau. Dans ce cas de figure bien particulier, il sera impératif de couper l’arrivée d’eau lors des périodes les plus froides puisque, contrairement à une conduite d’eau placée à l’abri d’un local et pouvant être assortie d’une épaisseur d’isolant, cette conduite en extérieur sera généralement nue et donc totalement exposée au gel.

 

La dépendance habitable

Intégrer une dépendance habitable sur un terrain est une autre occasion qui requiert la mise en place d’une alimentation en eau. Ainsi, que ce soit dans le cadre d’une construction complémentaire ou du changement de destination d’un local existant comme par exemple la transformation d’un abri de vélo ou de jardin en maison, il faudra procéder à son raccordement afin d’assurer des fonctions identiques à celles du logement principal en termes d’eau chaude sanitaire.

 

Dans certains cas de transformation, il peut y avoir par avance une distribution d’eau froide. L’eau chaude, par contre, est rarement présente dans ce type de configuration.

 

La piscine

Enfin, parmi les réponses qu’un raccordement à l’eau peut apporter, il y a celle du remplissage automatique de la piscine. A l’instar des systèmes utilisés dans les WC, il existe des appareils capables de détecter le niveau d’eau de la piscine et de déclencher son remplissage aussi souvent que nécessaire.

 

Un raccordement permanent est alors indispensable au bon fonctionnement de ce système et sera généralement enterré afin de le protéger à la fois du froid mais aussi des chocs et autres écrasements qui pourraient advenir sur le réseau.

 

Le prix du raccordement par la SAUR

Une fois le devis de la SAUR validé, les travaux de raccordement à l’eau potable pourront être lancés pour votre viabilisation. Dans la pratique, les prix pratiqués sont les suivants :

 

Cas de figure

Prix moyens

distance : moins de 10 mètres depuis le réseau existant de la commune jusqu’au compteur d’eau

800 à 1 500 €

dans le cas d’une distance plus grande, des frais en sus seront à prévoir

45 € par mètre linéaire supplémentaire

 

 

Le prix des tranchées

Ensuite, pour les mises en oeuvre à effectuer depuis le compteur d’eau ou depuis le logement vers le point d’eau à alimenter, il faudra en passer par la réalisation de tranchées. Celles-ci auront pour rôle de protéger vos différentes canalisations (alimentation mais aussi évacuation). Ce sera même parfois l’occasion, selon le projet, d’y placer les gaines électriques.

 

Le tarif sera notamment fonction de la largeur de cette tranchée, de sa profondeur, de sa longueur mais aussi des particularités du sol à creuser. En moyenne, vous pourrez vous attendre à un prix allant de 10 à 50 € par mètre linéaire. Dans ce prix sont englobés les frais d’enlèvement des gravats générés ainsi que ceux en lien avec le nivellement du sol.

 

Le prix des canalisations

La mise en place des différentes canalisations (alimentation et évacuation) est un autre poste auquel il faut se préparer. En termes de budget, les prix pratiqués sur le marché par les professionnels du domaine se situent dans les fourchettes suivantes :

 

Types de canalisations

Prix de pose

distribution

5 à 100 € par mètre linéaire

évacuation

15 à 300 € par mètre linéaire

 

 

Par ailleurs, si vous êtes amenés à creuser des tranchées dans un terrain déjà arboré et aménager, vous aurez certainement à déplorer quelques travaux de remise en état. Ce sera notamment le cas si votre tranchée doit impérativement passer sous une allée ou au beau milieu de vos massifs. Lors, afin de pallier à ces quelques destructions nécessaires, vous pourrez compter, en sus, un budget pouvant osciller entre 350 et 1 300 € par m².

 

Le prix de prolongement du réseau existant

Si un simple prolongement de réseau d’eau peut répondre à vos besoins, comme par exemple dans le cas d’un aménagement de local intégré dans le prolongement immédiat du logement, vous pourrez alors vous rapprocher de votre plombier afin de lui confier cette mission bien spécifique.

 

En termes de prix, voici les données à connaître en la matière :

 

Types de prolongation

Prix

prolongation du réseau d’eau (froide ou chaude)

45 € par mètre linéaire

prolongation du réseau d’eau (chaude et froide)

130 € par mètre linéaire

prolongation du réseau d’évacuation de 100 mm

80 € par mètre linéaire

prolongation du réseau d’évacuation de moins de 50 mm

50 € par mètre linéaire

 

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Si votre projet porte sur une viabilisation pour votre nouveau logement, n’hésitez pas à voir plus loin avec les éventuels besoins de votre propriété. Ainsi, en anticipant la construction d’un futur garage ou atelier, ou en prévoyant, en amont, la mise en place d’un point d’eau extérieur, vous éviterez le recours à de nouvelles tranchées ou autre. En effet, vous n’aurez alors plus qu’à vous raccorder sur les arrivées mises en place et à ouvrir les vannes.

2019-07-02 17:25:52

Quel prix pour votre projet de travaux de réseau d'eau ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact