Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de transformation d'abri de vélo ou jardin selon un prix de référence.

Prix pour transformer un abri vélo ou de jardin en maison

Faire de son abri de vélo ou de jardin une maison ou un appartement ou un studio confortable est envisageable moyennant quelques travaux. A quoi faut-il penser pour un aménagement complet de qualité ? Quelles sont les contraintes et les prix d’un tel projet ? Découvrez les possibilités et contraintes en lien avec ce type de projet.

 

Les démarches à entreprendre

Créer, dans son jardin ou sa cour, une véritable annexe à son logement peut permettre de disposer d’un petit appartement complémentaire pour accueillir la famille ou les amis, voire pour être loué. Mais avant de lancer ce projet de réhabilitation, il faut tout d’abord se pencher sur la législation en vigueur et les différentes contraintes qui pourraient vous être opposées.

 

Pour pouvoir imaginer une telle transformation, il faut également s’assurer que le local existant offre une superficie suffisante. De la simple chambre avec point d’eau à l’appartement, les projets se démultiplient. Ainsi, si seulement quelques m² suffisent dans le premier cas, pour penser un petit appartement, il faut au moins disposer de 30 m². Un espace qui permettra de prévoir un coin cuisine, une pièce d’eau, un WC et une petite chambre. Le reste de la surface éventuellement non utilisée deviendra une petite pièce à vivre, souvent ouverte sur la partie cuisine.

 

En termes de démarches administratives, il faudra en passer par les services d’urbanisme de la commune afin de connaître l’ensemble des éléments qui pourrait venir influer sur ce projet. La présence d’un PLU (Plan Local d’Urbanisme) sera notamment à prendre en considération puisqu’il apportera des informations capitales et pourra même, parfois, vous interdire votre projet.

 

Par ailleurs, que ce soit une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire, il vous faudra en passer par une demande auprès de votre mairie. Sachez par exemple que si la surface habitable ajoutée par ce nouvel espace vient porter la superficie totale à plus de 150 m², vous devrez obligatoirement obtenir un permis de construire et faire appel à un architecte.

 

Pour plus de précision, voici un tableau en lien avec les démarches à mettre en oeuvre selon les surfaces créées :

 

 

Déclaration préalable de travaux

Permis de construire

Travaux sur une annexe avec PLU

Automatique lors de création de surface complémentaire de moins de 40 m² en :

  • plancher
  • emprise au sol

Nécessaire entre 20 m² et 40 m² si les travaux portent la nouvelle surface habitable au-delà de 150 m².

Travaux sur une annexe sans PLU

Automatique lors de création de surface complémentaire de moins de 20 m² en :

  • plancher
  • emprise au sol

Nécessaire au-delà de 20 m².

Création et changement de porte, fenêtre, toiture

Nécessaire dans les cas suivants :

  • création d'ouverture : fenêtre, porte-fenêtre, porte
  • changement d’ouverture par un autre modèle
  • tout changement de toiture

 

Seuls les cas dans lesquels les changements d’ouverture se font à l’identique ne requièrent pas de déclaration.

Lorsque ces modifications sont couplées avec un changement de destination du local.

 

 

 

Les possibilités selon le matériau

Selon le matériau de l’abri vélo ou de jardin, les travaux attendus ne seront pas nécessairement les mêmes.

Les abris en PVC et en métal

A moins d’avoir été sélectionné dans un niveau de haut de gamme, l’abri PVC, au fil du temps, peut présenter des déformations légères et une perte de couleur. Autre point faible de ce matériau, la moindre résistance dans les zones exposées au vent. En outre, penser des modifications d’ouverture dans du PVC n’est pas forcément simple.

 

Concernant l’abri en métal, s’il présente une excellente résistance face aux aléas climatiques, y compris le vent, il peut toutefois être déformé par la grêle. Par ailleurs, en termes d’isolation thermique, le métal est loin d’être performant.

 

L’abri en bois

Déjà beaucoup plus adapté à ce type de projet, l’abri en bois offre à la fois une belle esthétique et permet de multiples aménagements. Dans une version chalet, il peut aisément proposer une structure capable d’accueillir le petit logement que vous souhaitez créer. Selon les modèles, certains disposent d’ailleurs déjà de portes et de fenêtres.

 

Avec, déjà, une excellente performance en termes d’isolation thermique, ce type d’abri est, en outre, totalement personnalisable sur le plan esthétique. Pour ce qui est de la résistance de la structure face aux conditions météorologiques, bien entretenu, le bois est une véritable barrière.

 

L’abri maçonné

Enfin, l’abri maçonné pourra, comme le bois, être totalement personnalisé et ne craindra pas la météo. Il aura l’avantage supplémentaire de pouvoir être isolé par l’extérieur. Un gain de place indéniable au coeur de ce nouvel espace de vie.

 

Prix pour une révision de la toiture

Dans le cas d’un abri maçonné ou en bois, il se peut que la toiture nécessite quelques travaux de rénovation avant de pouvoir être aménagé. Cette révision peut porter sur différents éléments que sont la charpente et la couverture.

 

Prix de rénovation de la charpente

Concernant la charpente de l’abri vélo ou jardin, il se peut que cette dernière ait, au fil des années, subi quelques aléas. Si, en l’état, elle convenait pour votre stockage, elle doit par contre être irréprochable pour un logement. Un contrôle, voire une rénovation, pourront vous garantir une parfaite qualité de cette partie de votre futur appartement.

 

Parmi les tarifs à retenir pour ce type d’intervention, il est possible de s’appuyer sur les bases suivantes pour une charpente en bois :

 

Type d’intervention

Prix en fourniture et pose au m²

rénovation partielle

60 €

rénovation complète

200 €

traitement contre les termites

30 à 50 €

 

 

Prix de rénovation de la couverture

Pour ce qui est de la couverture, celle-ci peut également avoir vieilli et nécessiter quelques rénovations. Du simple remplacement de tuiles ou ardoises à la réfection complète, voici ce que vous pouvez anticiper :

 

Type d’intervention

Prix en fourniture et pose au m²

dépose et évacuation de tuiles

10 à 20 €

remplacement de tuiles

10 à 15 € par tuile

dépose et évacuation d’ardoises

20 €

remplacement d’ardoises

30 à 45 € par ardoise

nettoyage de gouttière

200 à 1 600 €

démoussage

15 à 25 €

 

 

Pour plus d’informations sur ce sujet, vous pouvez également consulter l’article sur le devis de couverture.

 

Prix pour le réseau d’eau

Afin de disposer de tout le confort attendu dans un petit appartement, il faut aussi se pencher sur son raccordement à l’eau. L’objectif sera a minima d’installer un point d’eau, voire de créer une pièce d’eau avec douche et éventuellement une cuisine équipée d’un évier.

 

Si l’abri disposait déjà d’une arrivée d’eau, il sera possible de l’utiliser. Toutefois, cette arrivée ne concerne généralement que l’eau froide, à moins que vous n’ayez pris le soin, lors de la création de l’abri, de l’approvisionner aussi en eau chaude.

 

Ainsi, selon les cas, il faudra commencer par prévoir la tranchée pour apporter l’eau jusqu’à l’abri. Vous pourrez profiter de cette tranchée pour installer, en parallèle, les gaines électriques. Alors, selon les dimensions de la tranchée, sa longueur et sa profondeur, il est possible d’estimer un coût oscillant entre 10 à 50 € par mètre linéaire. Ce tarif comprend la creusée ainsi que le nivellement de sol et l’évacuation des gravats.

 

Dans un second temps c’est à la mise en place des canalisations qu’il faut penser. Dans ce domaine, il faudra intégrer à la fois les canalisations de distribution et d’évacuation. Ce tableau vous rapporte quelques fourchettes de prix :

 

Type de canalisation

Prix de pose au ml

canalisation de distribution

5 à 100 €

canalisation d’évacuation

15 à 300 €

 

 

Il est à noter que, lors des travaux en lien avec la réalisation d’une tranchée et la pose des canalisations, vous devrez probablement faire face à d’autres frais, à moins que le tracé ne soit dans une partie jardin dénuée d’arbres, d’allée ou autre. Le cas échéant, il faudra compter entre 350 à 1 300 € par m² en sus pour remettre en état les zones pavées, les aménagements paysagers, etc.

 

C’est ensuite au sein même du logement que se poursuivront les travaux. A cette occasion les prix d’un plombier par travaux peuvent être les suivants :

 

Type d’intervention

Prix en fourniture et pose

raccordement d’une petite pièce d’eau : salle de bain ou de douche

3 000 à 5 000 €

installation d’un lavabo ou d’un évier

140 à 280 €

prestation de pose de joint en silicone

60 €

installation d’une douche

400 à 1 000 €

raccordement d’un WC : selon complexité et distance de raccordement

3 000 €

modification PVC sur 2 mètres linéaire en diamètre 50

190 €

 

 

Prix pour le réseau électrique

Pour commencer, il est important de savoir que si le raccordement électrique se fait à partir du réseau existant, il faudra penser à vérifier que la puissance du compteur peut répondre aux futurs besoins. C’est particulièrement vrai dans le cas où la solution de chauffage choisie sera celle des radiateurs électriques.

 

Par ailleurs, deux cas de figure se présentent :

  • le réseau vient déjà jusqu’à l’abri
  • l’abri est totalement dénué de réseau

 

Dans le premier cas, seuls les travaux de raccordement au sein du logement seront à réaliser. Dans le second, il faudra faire venir le courant depuis le logement principal (via une tranchée comme vu précédemment). Pour cela prévoyez un budget autour de 30 à 40 € par ml pour installer des gaines électriques sous tranchée.

 

Lors des travaux d’électricité, il faudra bien respecter les normes en vigueur. C’est la NF C 15-100 qui encadre l’électricité et qui détermine l’ensemble des obligations aussi bien en termes de matériels que de nombre de points de lumière et de prises pour un logement.

 

A l’occasion de la transformation de l’abri en logement, vous devrez faire poser un tableau électrique annexe. C’est lui qui sera relié à votre compteur et qui permettra de raccorder les différents équipements du nouveau logement. En termes de coût, il faudra provisionner :

  • environ 200 € pour la fourniture d’un tableau précâblé
  • entre 800 à 1 400 € pour la fourniture et pose d’un tableau électrique

 

Pour les autres prix des travaux d'un électricien que vous aurez à anticiper, vous aurez par exemple :

 

Type d’intervention

Prix en fourniture et pose

installation d’une prise de télévision

70 €

pose d'une prise électrique

90 €

pose d’un câblage électrique

210 €

installation d’un radiateur électrique

175 €

installation d’un point lumineux

70 à 120 €

 

 

Prix pour le chauffage

De multiples possibilités sont à étudier pour chauffer votre abri transformé en appartement. Parmi elles, on peut notamment citer le chauffage :

  • électrique, facile et rapide à mettre en place, mais peu écologique et économique
  • via une pompe à chaleur air-air, bien plus onéreux lors de la mise en oeuvre, mais intéressant sur le plus long terme et fonctionnant essentiellement sur base d’une énergie renouvelable et gratuite (l’air)
  • avec un poêle à bois, bien plus onéreux lors de la mise en oeuvre, ce chauffage est écologique et moins coûteux, à l’usage, que l’électrique

 

Type de chauffage

Prix en fourniture

Prix de pose

installation d’un chauffage électrique

20 à 1 500 €

175 €

installation d’une pompe à chaleur air-air

5 000 à 10 000 €

1 000 à 5 000 €

installation d’un poêle à bois

200 à 15 000 €

1 000 à 2 000 €

 

 

Prix pour une isolation adaptée

Autre poste sur lequel il faut porter une attention toute particulière, celui de l’isolation. Selon le type d’abri vélo ou jardin, il sera possible d’envisager une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. La seconde est largement plus intéressante puisqu’elle supprime intégralement la perte de surface à l’intérieur du futur logement. Toutefois, dans le cas d’un abri bois, on tendra à isoler, si possible, par l’intérieur afin de conserver l’aspect esthétique du chalet.

 

Prix de l’isolation par l’intérieur

Pour une isolation par l’intérieur, l’objectif, afin d’optimiser la surface disponible, sera certainement de sélectionner l’isolant à la fois le plus mince et le plus performant. Il sera alors question des isolants minces. Ainsi, pour les murs comme pour le plafond, ce doublage consiste en une véritable barrière antifroid lors de la saison hivernale mais il protège également des fortes chaleurs en été.

 

Ce type d’isolant se compose de différentes couches d’aluminium et de couches intermédiaires qui se superposent. Côté prix, le budget à l’achat varie entre 5 à 10 € le m².

 

Pour des matériaux plus classiques mais plus gourmands en place, voici les autres fourchettes tarifaires :

 

Type d’isolation thermique

Prix en fourniture et pose au m²

isolation des murs

25 à 90 €

isolation du toit

20 à 70 €

isolation des planchers bas

30 à 80 €

 

 

Prix de l’isolation par l’extérieur

Si c’est l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) qui retient votre attention, vous pourrez alors la prévoir sous bardage, sous enduit ou sous vêtage. Ces trois techniques permettent à la fois de mettre en place une bonne isolation, de conserver intacte la totalité de la surface disponible au sein du logement et de revoir l’esthétique extérieure du local. 

 

  • L’isolation sous bardage : comme son nom l’indique, cette technique vise à installer la couche isolante derrière un bardage. Ce bardage prend généralement la forme de lames qui sont posées à l’horizontale, à la verticale ou, pour plus de style, en oblique. Pour une telle ITE il faut prévoir autour de 250 € par m² en fourniture et pose.

 

  • L’isolation sous enduit : des parois dédiées à l’accroche de l’enduit seront, ici, placées par-dessus la couche isolante. Plusieurs couches d’enduit y seront appliquées avec un vaste choix de teintes. Pour cette autre ITE il faut prévoir autour de 75 à 200 € par m² en fourniture et pose.

 

  • L’isolation sous vêtage : dans ce dernier cas de figure, il s’agit d’une isolation faite en une seule passe via un matériau composite comprenant à la fois une épaisseur isolante et une épaisseur esthétique de revêtement. Ce sont alors entre 120 et 190 € par m² en fourniture et pose.

 

Prix pour le cloisonnement des différents espaces

Et pour délimiter parfaitement chaque espace, il sera important de faire des cloisons. Pour cet appartement, elles pourront être assez fines mais devront par contre être adaptées aux différentes pièces. Par exemple, pour la chambre, une cloison en carreaux de plâtre ou en béton cellulaire sera idéale. Pour une pièce d’eau, le matériau devra être hydrofuge. Pour un montage simple et rapide, c’est la cloison sèche qui remporte la palme.

 

L’article sur le prix de pose de cloisons vous en apprendra davantage sur les différentes options de cloisonnement. Cependant, vous pouvez déjà noter que les données suivantes :

 

Type de cloison

Description brève

Prix de fourniture et pose par m²

le carreau de plâtre

  • dimensions courantes : 66 x 50 cm - épaisseur entre 5 à 10 cm
  • assemblage : par collage ou emboîtement
  • bon isolant thermo-acoustique
  • peu de finitions possibles

50 €

le béton cellulaire

  • dimensions courantes : 62 x 25 cm - épaisseur entre 5 à 10 cm
  • assemblage : par collage ou emboîtement
  • bon isolant thermo-acoustique

70 à 120 €

le placoplâtre hydrofuge

  • dimensions courantes : 66 x 50 cm - épaisseur entre 5 à 10 cm
  • assemblage : par collage ou emboîtement
  • bon isolant thermo-acoustique
  • peu de finitions possibles
  • parfaites pour les pièces d’eau

90 €

la cloison sèche

  • très légère
  • bonne isolation phonique
  • convient à tout type de pièce

90 €

le pavé de verre

  • dimensions courantes : 19 cm de côté
  • hydrofuge et translucide
  • bonne isolation thermo-acoustique

80 à 280 €

 

 

Mais vous pourrez aussi opter pour des versions mobiles de cloisons. Une option qui pourrait permettre de n’ouvrir la partie cuisine que lors de son utilisation par exemple. Dans ce cas, la cloison japonaise pourra voir grimper les tarifs en fourniture et pose de 400 à 2 000 € pièce, tandis qu’ils seront situés entre 60 à plus de 2 000 € pour une cloison accordéon. Des modèles plus simples de cloisons coulissantes, généralement vendus en kit, peuvent être acquises avec un budget entre 300 et 500 €.

 

Prix pour les différentes ouvertures : porte, fenêtre, porte-fenêtre

Bien entendu, les ouvertures présentes ne seront pas toujours adaptées à un petit appartement ou devront faire l’objet d’une rénovation ou d’une création. Il vous faudra en outre ajouter celles en lien avec la séparation des pièces.

 

Les portes d’entrée et intérieures

Concernant les portes, celle d’entrée d’origine ne sera certainement plus dans l’esprit. Elle pourra donc être remplacée par une nouvelle porte, de mêmes dimensions ou de dimensions différentes. Dans ce second cas il faudra adapter le mur comme nous le verrons un peu plus loin.

 

Cette porte d’entrée affichera généralement des dimensions standard de 215 par 80 cm et sera à la fois esthétique pour accueillir les occupants et leurs visiteurs, et protectrice pour protéger le logement de toute intrusion non désirée. En termes de coût, le budget sera notamment fonction des dimensions et du matériau (alu, PVC, bois) choisi. Ainsi, une enveloppe entre 1.800 à 2.300 € sera nécessaire à l’achat. En option, pour la partie sécuritaire, vous pouvez lui ajouter une serrure carénée moyennant 200 à 500 € supplémentaires.

 

Ensuite, au coeur du logement, vous souhaiterez probablement séparer certains espaces pour plus d’intimité. Pour une optimisation maximale de l’espace disponible, la porte à galandage est alors la meilleure option bien qu’elle soit plus onéreuse. Le cas échéant, la porte battante apporte déjà de belles solutions. Pour une porte d’intérieur il faut compter, en fourniture, autour de 80 à 3 000 € pour un modèle en 73 cm de large selon le type de porte et son matériau.

 

A cela viendra s’ajouter le prix de pose de ces portes. Un artisan facturera entre 100 à 500 € selon la prestation à effectuer.

 

Enfin, si les existants ne permettent pas la pose des menuiseries souhaitées, il faudra également procéder l’ouverture des murs, une opération dont vous trouverez le détail dans l’article devis d’ouverture d’un mur extérieur.

 

Les fenêtres et portes-fenêtres

Pour ce qui est des fenêtres et portes-fenêtres, il faudra également voir s’il s’agit de création, de remplacement à dimensions identiques ou différentes afin de savoir s’il faut intégrer des travaux d’ouverture de mur extérieur.

 

En termes de prix de fenêtre, pour une fourniture et pose dans des dimensions standards, voici déjà quelques indications pour vous aiguiller :

  • fenêtre 2 vantaux en 115 par 120 cm : 400 à 1 000 € selon le matériau
  • fenêtre 2 vantaux en 115 par 120 cm avec bloc volet roulant électrique intégré : 600 à 1 200 € selon le matériau

 

Dans le cas de la porte-fenêtre, en fourniture et pose, les fourchettes de prix en dimensions standards sont de l’ordre de :

  • porte-fenêtre 2 vantaux en 215 par 100 cm : 800 à 1 500 € selon le matériau
  • porte-fenêtre 2 vantaux en 215 par 100 cm avec volet roulant électrique : 1 400 à 2 100 € selon le matériau

 

Et si vous visez plutôt une baie vitrée coulissante, le budget sera autour de 850 à 2 500 € pour un modèle en 215 par 210 cm.

 

Prix pour des revêtements de mur, de plafond et de sol

Chaque pièce fera l’objet d’un travail sur les revêtements. Les murs les sols et les plafonds devront être pris en compte lors de cette étape. Les options sont multiples et nous allons vous en faire une présentation synthétique ici.

 

Type de revêtement de mur

Description brève

Prix de fourniture et pose par m²

la peinture : simple ou sur toile de verre

  • peinture :
    • mate, satinée ou brillante
    • naturelle, glycéro, acrylique
  • esthétique :
    • nombreux coloris possibles
  • destination :
    • tout type de pièce

 

  • voire avec la fourniture, la pose de toile de verre sur support lisse et préparé et la mise en peinture

20 à 30 €

le papier peint

  • papier peint :
    • traditionnel, intissé
    • vinyle, velours, naturel
  • esthétique :
    • de nombreux styles possibles
  • destination :
    • tout type de pièce

20 à 115 €

le lambris

  • lames :
    • en PVC ou en bois
    • de 7 à 37 cm de large
    • 2 m de long (minimum)
  • type de pose :
    • pose sur tasseaux ou collées
  • esthétique :
    • nombreux coloris possibles avec le PVC
  • destination :
    • tout type de pièce

50 à 60 €

le carrelage

  • carrelage :
    • en pierre naturelle, grès cérame, faïence, mosaïque
  • esthétique :
    • nombreux styles possibles
  • destination :
    • cuisine, salle de bains
  • autre :
    • entretien facile

50 à 100 €

l’enduit décoratif

  • enduit :
    • blanc ou teinté, enduit avec cire teintée, stuc, gouttelette
  • esthétique :
    • de nombreux styles possibles
  • destination :
    • tout type de pièce

20 à 90 €

Type de revêtement de plafond

Description brève

Prix de fourniture et pose par m²

la peinture

  • peinture :
    • mate, satinée ou brillante
    • naturelle, glycéro, acrylique
  • esthétique :
    • nombreux coloris possibles
  • destination :
    • tout type de pièce

 

  • voire avec la fourniture, la pose de toile de verre sur support lisse et préparé et la mise en peinture

25 €

le lambris

  • lames :
    • en PVC ou en bois
    • de 7 à 37 cm de large
    • 2 m de long (minimum)
  • type de pose :
    • pose sur tasseaux ou collées
  • esthétique :
    • nombreux coloris possibles avec le PVC
  • destination :
    • tout type de pièce

60 à 70 €

Type de revêtement de sol

Description brève

Prix de fourniture et pose par m²

le carrelage

  • carrelage :
    • en céramique, pierre naturelle, terre cuite, plaques de galets
  • esthétique :
    • nombreux styles possibles
  • destination :
    • cuisine, salle de bains, pièces de jour
  • autre :
    • entretien facile

55 à 105 €

le parquet

  • parquet :
    • massif, stratifié, contrecollé
  • esthétique :
    • look intemporel
  • destination :
    • chambre, bureau
  • autre :
    • relativement fragile

40 à 140 €

le sol plastique

  • sol plastique :
    • en vinyle, linoléum
  • esthétique :
    • nombreux décors possibles
  • destination :
    • pièces de jour
  • autre :
    • facile à entretenir

35 à 50 €

la moquette

  • moquette :
    • en laine, polyamide, acrylique
  • esthétique :
    • nombreux décors possibles
  • destination :
    • chambre
  • autre :
    • agréable sous le pied
    • allergène pour certains
    • entretien complexe

45 à 90 €

 

 

En outre, avant de poser vos revêtements, il sera parfois nécessaire de réaliser une préparation des supports. Cela peut consister en un passage de sous-couche de peinture pour favoriser l’accroche sur les murs et les plafonds. Le coût associé est d’environ 5 € par m².

Pour les sols, la mise en oeuvre d’une chape ou un simple ragréage peut être prévue. Ainsi, pour une chape de 5 cm d’épaisseur, il faudra budgéter autour de 60 par m². Dans le cas d’un ragréage, ce seront environ 20 € par m² qui seront généralement facturés.

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Dans le cadre d’un tel projet, assurez-vous bien que votre abri vélo ou jardin sera effectivement en mesure de répondre à vos souhaits de création de petit appartement. Aussi bien sur plan juridique que technique, mieux vaut être bien informé en amont avant de commencer les travaux. Votre mairie et les professionnels du bâtiment sauront vous apporter un grand nombre de réponses qui pourra vous conforter ou au contraire vous mettre en garde.


Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact