Devis isolation

Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !


Pas de mauvaise surprises, votre devis de travaux d'isolation selon un prix de référence

Je chiffre mes travaux Demande de devis

Recevez une estimation gratuite au meilleur prix


Demandez, si vous le souhaitez la visite d'une entreprise partenaire

Devis isolation

Isolant en rouleaux

Les matériaux isolants

Un matériau isolant se caractérise par sa faible conductivité et sa grande résistance thermique. Les matériaux isolants ont un indice de résistance thermique R, qui dépend de l'épaisseur et de la conductivité du matériau et varie de 0 à 5 (0 : aucun pouvoir isolant ; 5 : isolant très performant pour l'isolation de la toiture). Chiffrez vos travaux d'isolation dans notre module de chiffrage, rubrique platrerie et isolation.
Panneau isolant
La performance d'un matériau isolant est associée à son épaisseur (sauf pour l'isolant mince). Vous pouvez donc choisir de superposer deux couches d'un même isolant pour doubler la résistance thermique. Cette pratique est indispensable pour l'isolation de vos combles : une couche de laine minérale est coincée entre les solives et une seconde couche non revêtue est déroulée à joints croisés sur la précédente. Par ailleurs, les travaux d'isolation de votre logement peuvent donner lieu â un crédit d'impôt de 30 % : consultez le guide administratif pour plus d'informations.

Les isolants minéraux

La laine de verre est disponible en panneaux, flocons et rouleaux et convient aux toits, combles plafonds murs et cloisons. Faite à partir de minéraux incombustible (de silice et de verre de récupération) elle n’est pas inflammable. Très performante et bon marché, c’est le matériau d’isolation le plus vendu mais elle nécessite un renouvellement plus fréquent. Ses performances phoniques et thermiques sont plutôt bonnes. La laine de verre offre un excellent rapport qualité/prix, avec un coût de 5 à 10 €/m² en 100 mm. Elle s'obtient par fusion, centrifugation et soufflage de verre de récupération.

Le polyuréthane

Le polyuréthane est l'un des isolants thermiques les plus performants : il est résistant à l’humidité, aux insectes et durable. C’est un matériau fréquemment utilisé pour combler les défauts d'isolation. Il est proposé en mousse ou en panneaux. C'est en panneaux qu'il atteint le meilleur de ses qualités et sous forme de mousse, il convient particulièrement aux parties difficiles d'accès, où il peut être projeté. Cependant cette matière est dangereuse en cas d'incendie car elle dégage des isocyanates, du monoxyde de carbone et de l'acide cyanhydrique. En revanche, il est plus médiocre sur le plan phonique. La mousse de polyuréthane est chère au m²: comptez environ 65 €.

L'isolant mince

Pour un même indice d'isolation, ces isolants sont deux fois moins épais et vous permettent de gagner de l'espace au moment du doublage de vos murs ou plafonds. Ce type d'isolant constitue une barrière qui renvoie les rayonnements vers l'extérieur en été et qui restitue la chaleur émise à l'intérieur en hiver.Il est constitué d’une ou plusieurs couches d’aluminium assemblées entre elles et de couches intermédiaires de différentes natures (feutre, ouate, mousse…). Ils sont disponibles en rouleaux et conviennent aux combles et toitures. Ses performances phoniques sont médiocre et l’isolant thermique est possible mais en complément.

La plaque de plâtre

plaques de verre
Pour vos murs, la plaque de plâtre polyvalente BA13 reste la référence. Standard, elle s’adapte à tout type d’aménagement intérieur. Ses dimensions sont de 120x250 cm avec une épaisseur de 12.5 mm. L’appellation « BA » provient de ses bords amincis qui facilitent le traitement des joints.
Il existe des plaques plus techniques répondant à des besoins spécifiques selon les performances attendues. Ainsi pour les pièces humides il existe les plaques de plâtre hydrofuges.
Pour l’isolation acoustique les plaques de plâtre permettent de réduire de 50% le bruit : elle est constituée d’une structure cristalline de gypse spécifique amortissante.
Des plaques de plâtre sont également résistantes au feu, et permettent d’éviter la propagation pendant deux heures : des plaques sans carton avec des bords amincis ou un système de gaines de désenfumage et ventilation. Ce sont des plaques classées M avec cette distinction :

-M0 : incombustible,
-M1 : non inflammable.

Enfin il existe des plaques de plâtre dont la dureté superficielle a été renforcée par densification du plâtre pour une meilleure solidité de la cloison si du matériel lourd y est installé (un home cinéma par exemple). Pour tous ces isolants il faut prendre des précautions lors de la pose si vous le faites vous-même et porter un tenue de protection, un masque et des gants.

Les isolants écologiques et naturels

Ils sont issus de végétaux dont la production nécessite de faibles dépenses d'énergie et n'entraînent pas de pollution pour l'environnement. Les isolants écologiques les plus couramment utilisés sont le chanvre, la laine de mouton ou le lin et le liège. Le chanvre et le liège ont de bonnes performances thermiques et le liège a l’avantage d’être naturellement décoratif et n’a pas besoin d’être recouvert. Même si le choix d’isolant naturel est souvent lié à des convictions et une démarche environnementale avant la recherche de performance, ils sont cependant aujourd’hui de plus en plus compétitifs. Il existe aussi, moins connus, la laine de bois, la ouate de cellulose, la plume et la fibre de bois.

Les matériaux naturels ne sont pas tous très résistants face à l'humidité. Si certains sont imputrescibles, d'autres peuvent nécessiter un traitement spécifique pour être efficaces en milieu humide. La laine de chanvre 100 % naturelle, le liège expansé, la laine de mouton, les copeaux de bois et la fibre de coco et les isolants à base de roseaux sont des matériaux isolants naturels résistant à l'humidité.

Si vous habitez dans une région humide, évitez la ouate de cellulose. Issue du recyclage du papier elle devra cependant être traitée chimiquement pour lutter contre la moisissure les nuisibles et être résistante au feu. C’est donc au final un isolant plutôt écologique et avec une bonne performance et l’une des meilleures inerties. La laine de bois, les parpaings en bois massif ont des performances thermiques qui peuvent aussi être altérés par le taux d’humidité. Il faut alors prévoir un bon système d’aération pour baisser au maximum cette humidité.

Cependant, certains isolants dits naturels sont traités avec des produits chimiques hautement nocifs que les fabricants essaient d’améliorer. Car ces produits chimiques permettent d’améliorer la tenue dans le temps et la faculté d’éloigner les nuisibles. Donc en conclusion le meilleur isolant naturel sera celui qui contient le moins de produits nocifs. Il conviendra de bien vérifier la composition et le traitement subi par l’isolant avant de le choisir.

Le prix des isolants naturels
Ouate de cellulose 20 €/m² 100 mm
Liège expansé 10-30 €/m²
Fibre de bois 15 €/m² 100 mm
Chanvre 15 €/m² 100 mm
Laine de mouton 15 à 20 €/m² 100 mm
Plumes de canard 15 à 20 €/m² 100 mm
Fibre de coco 25 à 30 €/m²

Conseils d'un professionnel partenaire d'EnChantier.com

Si vous posez une prise encastrée dans le doublage, attention, celle-ci constitue un pont phonique. Afin d’avoir la meilleure performance possible, utilisez une prise avec boîtier externe.

Quel prix pour l'isolation de votre logement ?

Nos partenaires

Témoignage

"L'artisan a pris R.D.V. de suite, était à l'heure au rendez-vous et a fait le devis rapidement. Je recommande donc EnChantier.com pour avoir un contact sérieux. "Christine P.
Chiffrez vos travaux avec EnChantier.com

La prestation de doublage de vos murs intègre deux qualités d'isolation : standard (R = 1,2) et confort (R = 2,5). L'isolation confort convient particulièrement aux régions les plus froides, où la température descend fréquemment en dessous de 0°, l'hiver. Pour un même indice d'isolation, vous pouvez également choisir un isolant écologique (légèrement plus cher) pour le doublage de vos murs et l'isolation de vos cloisons.