Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux d'isolation d'une fenêtre selon un prix de référence.

Prix d’isolation d’une fenêtre

Détection des pertes d'énergie d'une maison
Les fenêtres peuvent être à l’origine de déperditions de chaleur conséquentes. Ainsi, leur isolation vous permettra de faire des économies en termes de dépenses énergétiques mais aussi de limiter, voire de supprimer totalement dans le meilleur des cas, la sensation d’inconfort que cela procure. Il est possible d’équiper les fenêtres existantes avec des solutions isolantes ou bien de changer totalement les huisseries. Le budget qu’il faudra y consacrer est compris entre 10 et 800 €.

 

Coût récapitulatif

Voici un récapitulatif des prix appliqués pour une isolation sur un modèle existant et ceux pour un changement de matériel total :

 

Isolation sur modèle en place

Prix

joint de calfeutrage

entre 20 et 50 € par fenêtre

plastique isolant

entre 10 et 30 €

survitrage

entre 70 et 120 € par m²

changement vitrage

entre 40 et 80 € par m²

volets

entre 120 et 800 € de fourniture

pose volet

entre 100 et 250 €

Isolation par réfection de fenêtre

Prix

remplacement de l’ouvrant

entre 150 et 750 €

pose d’une fenêtre devant une fenêtre existante

minimum 350 € en pose et fourniture par fenêtre

réfection totale de la fenêtre

entre 150 et 800 €

 

L’isolation d’une fenêtre par rapport de modifications aux modèles existants

Selon le type de fenêtres dont vous disposez et surtout selon la qualité et l’état de ces dernières, 2 types de solutions peuvent être envisagées. Il est possible dans un premier temps, si l’état le permet, de réaliser des modifications sur les modèles déjà en place. Si ce n’est pas le cas, le seul moyen pour que l’isolation de vos fenêtres soit qualitative est d’avoir recours au changement de ces dernières.

Il est en effet possible d’isoler une fenêtre directement sur le modèle présent. Ces solutions permettent une légère amélioration du confort thermique mais restent bien évidemment moins performantes qu’une réfection totale de ces huisseries. Ce sont des solutions restant tout de même bien moins onéreuses qu’un changement complet.

 

  • Les joints de calfeutrage

Selon la configuration de votre modèle de fenêtre, vous pourrez opter pour une des 3 solutions suivantes afin de choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et matériels :

  • en mousse : ces joints sont faciles à poser et peu chers. Ce sont des joints autocollants. Toutefois, c’est une solution qui reste peu esthétique et devant être régulièrement renouvelée (environ tous les 2 ans).
  • en silicone : il s’agit de la solution la plus efficace et donc la plus coûteuse. La pose se fait à l’aide d’un pistolet contenant une cartouche de silicone. Pour obtenir un joint propre et esthétique, la pose doit être appliquée et irréprochable.
  • métallique : la pose nécessite de clouer le joint au montant de la fenêtre. Facile à mettre en place, il est résistant, solide et surtout inoxydable.

Calfeutrer une fenêtre vous permettra d’en renforcer son isolation même si cela reste limité et donc une solution provisoire.

  • Si vous souhaitez effectuer un simple calfeutrage de vos fenêtres, il faudra compter entre 20 et 50 € par ouverture.

 

  • Pose d’un plastique isolant

Sur une fenêtre simple vitrage, il peut aussi être envisagé la pose d’un doublage plastique isolant. Ce dernier est disponible sous différents modèles :

  • le film plastique thermorétractable : il se matérialise sous la forme d’une fine feuille en plastique se collant sur le carreau intérieur, puis se tendant via un sèche-cheveux. Ce film en matière plastique est bien évidemment transparent.
  • les contre-fenêtres en matière plastique : ce sont des blocs de plastique se présentant sous la forme de cadres s’appliquant directement sur les montants des fenêtres et formant ainsi un doublage.

Ces solutions peuvent vous permettre d’atteindre une réduction de déperditions thermiques de près de 40 %.

  • Pour l’isolation via un film plastique isolant, le coût sera compris entre 10 et 30 €.

 

  • Survitrage

La technique du survitrage se fait de plus en plus rare mais reste une possibilité pouvant vous permettre d’isoler quelque peu vos fenêtres. Ce type de méthode peut être utilisée dans le cadre où vous souhaitez conserver vos fenêtres originelles ou si l’état de ces dernières le permet, de faire des économies en termes de dépenses énergétiques dans un premier temps, mais aussi financières car un survitrage sera moins onéreux que le changement total de vos huisseries.

Il est conseillé d’installer un survitrage d’au minimum 6 mm. Gardez cependant en tête que l’efficacité sera inférieure à celle de nouvelles fenêtres en double vitrage. La méthode consiste à garder le vitrage existant et d’y ajouter un nouveau vitrage par-dessus.

  • Cette superposition de vitrage vous en coûtera entre 70 et 120 € par m² selon la qualité du survitrage choisi.

 

Il vous est possible de compléter ces informations en consultant l’article ci-contre “Prix de pose de sur-vitrage sur une fenêtre”

 

  • Changement de vitrage

Sachez qu’il vous est possible, si vos fenêtres le permettent, tant dans leur configuration que dans l’état des matériaux, de réaliser un changement de vitrage. Ainsi, sans changer vos huisseries, il vous sera possible de passer du simple au double, voire triple vitrage. Afin d’installer le nouveau vitrage que vous aurez choisi, il sera nécessaire de retirer le carreau déjà en place. Ensuite, vous pourrez opter pour la pose d’un :

  • double vitrage : de par le fait, un carreau double vitrage présente de meilleures caractéristiques techniques que le simple vitrage et voit donc ses performances thermiques et acoustiques renforcées.
  • ou d’un triple vitrage : une fenêtre en triple vitrage est composée de 3 vitres. Le confort thermique est donc maximal avec ce type de matériel. Néanmoins, ce type d’équipement n’est pas forcément adaptable à tous les types de montants. De plus, son installation nécessite une structure solide car la fenêtre triple vitrage est beaucoup plus lourde qu’un modèle double vitrage.

 

  • Si vous choisissez ce type d’installation, il faudra compter un budget oscillant entre 40 et 80 € le m².

 

  • Ajout de volets

Le changement de vos volets, ou même l’installation tout court de volets peuvent être bienvenus dans le cas où vous souhaitez renforcer l’isolation de vos fenêtres. Il faut savoir que les volets roulants possèdent les meilleures caractéristiques en termes d’isolation thermique.

 

  • Pour vous doter de tels équipement, il faudra avoir un budget compris entre 120 et 800 € pour une paire de volets.

 

L’isolation par changement de la fenêtre

Si l’isolation de votre maison (toiture, murs, sols…) est de bonne qualité, il peut être intéressant de voir ce qu’il est possible de faire pour changer vos fenêtres. En effet, même si les déperditions thermiques par les portes et fenêtres ne sont pas les plus importantes, cela représente tout de même 15 % des pertes de chaleur totales d’un logement.

2 raisons principales peuvent vous amener à changer vos fenêtres :

  • les fenêtres en place ne permettent pas la technique du survitrage par exemple ;

ou

  • le montant des fenêtres anciennes n’est plus étanche et hermétique et des entrées d’air se font donc à leur niveau.

 

  • Changement partiel : remplacement de l’ouvrant

Cette solution n’est possible que dans le cas où le dormant est en bon état. En effet, étant conservé, il se doit d’être propre et fonctionnel. Cette technique permet de ne pas toucher au dormant de l’huisserie et n’impacte donc pas les murs à proximité de l’ouverture. Cette alternative consiste donc à changer uniquement l’ouvrant, ce qui correspond au vitrage et au cadre.

 

  • En prix de pose et fourniture il faudra compter entre 150 et 750 € pour les ouvrants d’une fenêtre.

 

Voici quelques avantages et inconvénients à recourir à cette technique :

 

Avantages

Inconvénients

  • amélioration des performances thermiques et phoniques
  • travaux de faible ampleur
  • ne dégrade pas le pourtour de la fenêtre, ne nécessite donc pas de travaux annexes
  • nécessite un dormant en bon état
  • perte de clarté
  • ne lutte pas contre les ponts thermiques entre l’ancien bâti et le nouveau dormant

 

  • Installation d’une fenêtre devant la fenêtre déjà en place

Sur les maisons et particulièrement sur les façades exposées au nord, il peut être envisageable d’apposer une “double fenêtre”, c’est-à-dire une fenêtre s’ouvrant vers l’extérieur devant la première fenêtre installée. Néanmoins, il est nécessaire que les murs soient assez épais, comme ce peut être le cas des maisons anciennes. En effet, une telle installation nécessite de laisser un vide d’air d’au minimum 12 cm entre les 2 fenêtres permettant ainsi de jouer le rôle d’isolant.

Toutefois, cela est conseillé pour les faces nord et non sud car en été, ce type de structure pourrait engendrer un effet de serre au sein du logement.

 

  • Côté budget, il faut compter minimum 350 € en menuiserie et pose.

 

Avantages

Inconvénients

  • l’aspect extérieur de votre façade n’est pas impacté, le charme reste tel quel
  • renforcement de l’isolation thermique
  • capacité phonique excellente
  • perte de luminosité
  • peu pratique
  • peut occasionner un désagrément dans le renouvellement de l’air
  • apparition de condensation sur la face intérieure de la fenêtre extérieure

 

  • Changement total de la fenêtre

La meilleure solution qui est, de loin, la plus onéreuse, reste le remplacement complet de la fenêtre. Ainsi, les capacités aussi bien sur le plan phonique que thermique d’une réfection totale de l’ouverture seront les plus performantes.

Pour rendre compte de la qualité d’un vitrage, il faut prendre en considération le coefficient de transmission thermique noté Uw en W/m².K. Plus le coefficient est faible et plus la fenêtre est isolante.

 

Le choix du matériau est aussi important que le vitrage. Ainsi, le bois et le PVC possèdent de très bonnes qualités isolantes. Pour ce qui est de l’aluminium, ses capacités isolantes sont plus faibles, sauf si vous choisissez un aluminium dit “à rupture de pont thermique”.

L’isolation d’un double vitrage se fait grâce à l’air qui se trouve emprisonné entre les 2 vitres constituant la fenêtre. Le double vitrage offre à la fois une isolation sur le plan thermique et acoustique. La condensation et la sensation de froid au toucher en seront donc grandement améliorées, voire même totalement supprimées.

Si vous optez pour un changement total de fenêtres, il est possible de choisir un double vitrage possédant une isolation renforcée. Sa qualité est 2 à 3 fois meilleure que celle d’un double vitrage standard.

Il vous est possible de choisir entre trois matières principales pour vos fenêtres : le bois, le PVC ou l’aluminium. Pour un coefficient d’isolation intéressant, il faut compter :

 

Matériaux

Coefficient d’isolation en  W/m².K

bois

Uw ≤ 1,6

PVC

Uw ≤ 1,4

aluminium

Uw ≤ 1,8

 

Ce coefficient rend compte aussi bien de la qualité isolante du matériau que de celle du vitrage, qu’il soit double ou triple.

 

Si vous optez pour cette solution, des informations complémentaires sont consultables dans l’article intitulé “La fenêtre PVC à double vitrage”.

 

Le tableau ci-dessous reprend quelques points forts, et faibles, pour un changement total de fenêtre :

 

Avantages

Inconvénients

  • amélioration performances thermiques et phoniques incontournables
  • isolation du dormant
  • pas de perte de luminosité
  • réduction des dépenses énergétiques
  • lourds travaux pour le changement de fenêtre
  • budget conséquent
  • peut nécessiter la remise en état du pourtour de la fenêtre abîmé lors de la pose

 

  • En termes de prix, il faudra compter entre 150 et 800 € en fourniture et pose.

 

Prix pour une isolation sur fenêtre existante

Les prix pour améliorer l’isolation d’une fenêtre de type simple vitrage en place sont les suivants :

Isolation sur modèle en place

Prix

joint de calfeutrage

entre 20 et 50 € par fenêtre

plastique isolant

entre 10 et 30 €

survitrage

entre 70 et 120 € par m²

changement vitrage

entre 40 et 80 € par m²

Volets

Prix pour une dimension standard de 120 x 120

bois

200 à 800 € par paire

PVC

250 à 800 € par paire

aluminium

300 à 800 € par paire

volet roulant

120 à 700 € le volet

Pose selon le type

Prix

volets battants

entre 200 et 250 €

volets roulants

environ 100 €

 

Prix pour changer une fenêtre

Le prix dépendra principalement de 3 facteurs qui sont : les dimensions, les matériaux et le type de vitrage.

 

Changement de fenêtre

Prix

remplacement de l’ouvrant

entre 150 et 750 € par fenêtre

installation d’une fenêtre devant une fenêtre existante

minimum 350 € en pose et fourniture par fenêtre

réfection totale de la fenêtre

bois

entre 150 et 500 €

PVC

entre 200 et 800 €

alu

entre 350 et 800 €

 

Prix du vitrage au m² selon le type

Le type de vitrage est un facteur pouvant faire varier le prix final des fenêtres :

 

Type de vitrage

Prix au m²

double vitrage

entre 150 et 400 €

triple vitrage

entre 225 et 600 €

 

A ces tarifs, il ne faut pas oublier d’ajouter le prix de pose des fournitures. Ainsi, en faisant appel à un professionnel, il faudra compter un tarif horaire se situant aux alentours des 50 € de l’heure.

 

Conseil du professionnel EnChantier

Si vous souhaitez changer totalement vos fenêtres, il faut savoir que des aides financières peuvent vous permettre de réduire votre facture finale.

 

Sachez toutefois, qu’un artisan Reconnu Garant de l’Environnement doit en assurer l’installation afin de pouvoir être éligible à ces subventions de l’Etat.

2019-09-19 15:20:36

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact