Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de sur-vitrage selon un prix de référence.

Devis sur-vitrage

Survitrage profilé

Vous n’êtes plus satisfait des performances de vos fenêtres et souhaitez envisager toutes les options qui s’ouvrent à vous. Il est vrai que le simple vitrage a plutôt mauvaise réputation en ce qui concerne ses capacités d’isolation.
Dans quels cas se tourner vers la possibilité du survitrage ? En quoi cette méthode consiste-t-elle ? Quel est le budget à prévoir et quels résultats apporte réellement ce type de méthode sur les plans thermique et phonique ? Autant d’interrogation auxquelles il peut être intéressant de répondre avant de faire appel à un professionnel en la matière.

Le survitrage : qu’est-ce que c’est ?

La technique du survitrage consiste en l’ajout d’une fenêtre vitrée supplémentaire. Celle-ci, qui fait au moins 4 mm d’épaisseur, vient se placer par dessus la fenêtre existante à l’aide de charnières. A l’instar du double vitrage, le système laisse une lame d’air entre les deux parois vitrées. C’est cette lame d’air qui aidera à améliorer les performances d’isolation.
C’est un moyen de conserver d’anciennes fenêtres ou de transformer à moindre coût une fenêtre simple vitrage en une fenêtre se rapprochant du double vitrage. Attention, toutefois, car mal posé, ce survitrage peut apporter plus de mauvais que de bon au sein du logement.
Par ailleurs, mieux vaut ne pas trop se leurrer, le survitrage n’égalera en rien les performances d’un véritable double vitrage.

Les différents types de survitrage

Les différents profilés

Les survitrages peuvent être proposés dans deux types de profilés, tel qu’expliqué ci-dessous.
 

Les différents profilés

Présentation

Le survitrage en PVC

  • D’un point de vue qualité/prix, c’est bon moyen d’isolation pour une fenêtre à simple vitrage.

  • Ce concept est pensé avec :

    • un profil d’encadrement ;

    • un profil à charnière qui offre la possibilité d’ouvrir et de fermer le survitrage ;

    • un taquet de blocage ;

    • une vitre.

  • Ce système offre un beau choix de coloris pour une belle possibilité d’harmonisation à la fenêtre d’origine.

Le survitrage en aluminium

  • Dispose de la même capacité d’isolation que le survitrage PVC.

  • Ce concept est pensé avec :

    • un profil d’encadrement en aluminium découpé sur-mesure par rapport aux dimensions de la fenêtre à isoler ;

    • des équerres placées dans chaque angle du cadre ;

    • des charnières vissées sur le profil de la fenêtre principale.

Pour exemple tarifaire, certains fournisseurs vous proposeront un survitrage PVC à partir de 110 € le m² et en alu à partir de 126 € le m². Ces prix s’entendent hors pose.

Les différents survitrages

Les types de survitrage

Présentation

Le survitrage fixe

  • Considéré comme le plus efficace, la vitre est intégrée dans un profil rigide en aluminium.

  • La lame d’air ainsi créée doit être d’au moins 6 mm.

  • Comme son nom l’indique, cette installation se veut définitive et propose de belles performances.

Le survitrage ouvrant

  • La vitre est installée dans un profilé rigide.

  • Ce profilé est un support articulé qui permet donc de l’ouvrir.

  • Contrairement au survitrage fixe, ce système permet d’accéder à la fenêtre déjà existante.

Le survitrage démontable

  • Semblable au survitrage fixe à ceci prêt qu’il est démontable.

  • Concept visant à recouvrir intégralement la fenêtre existante.

  • La seconde vitre est intégrée dans un encadrement en caoutchouc ou en métal.

  • L’encadrement créé est fixé sur les battants.

Le film de survitrage

  • Cette option est la plus économe mais nécessite d’être refaite chaque année pour une efficacité optimale.

  • C’est un film plastique transparent.

  • Le film survitrage est directement collé sur la vitre initiale.

Le survitrage en kit

  • Concept dédié aux bricoleurs avertis consistant en un kit comprenant tout le matériel attendu pour l’installation.

  • Attention, dans ce type de kit, le vitrage n’est pas fourni et c’est donc à vous de prendre les bonnes mesures et de le commander.

Que ce soit sur le plan phonique ou thermique, chacune de ces méthodes dispose de ses propres performances. Par ailleurs, elles ne s’adaptent pas nécessairement à toutes les menuiseries. Les conseils d’un professionnel vous permettront alors de déterminer la meilleure solution selon votre projet.

Pourquoi recourir au survitrage ?

Film de survitrage

L’isolation thermique du survitrage

Pour commencer et de manière à mieux comprendre l’intérêt du survitrage, voici un petit comparatif des performances basé sur “U” le coefficient de transmission thermique :

  • 6 W/m² K : coefficient thermique moyen d’un simple vitrage ;
  • 3,3 W/m² K : coefficient thermique moyen d’un simple vitrage complété par un survitrage de 4 mm ;
  • 1,3 W/m² K : coefficient thermique moyen d’un double vitrage.

Il est à noter que plus ce coefficient est bas et plus l’isolation est intéressante. Les résultats ci-avant démontrent clairement qu’un survitrage reste loin du double vitrage en termes de performances. Toutefois, il permet déjà de réduire visiblement les pertes de chaleur sur une fenêtre simple vitrage.
Côté survitrage, la meilleure isolation est offerte par le survitrage fixe, avec une épaisseur de verre d’au moins 4 mm, qui affiche un coefficient de 3.2.

L’isolation phonique des fenêtres

Concernant l’isolation phonique, il faut dans l'idéal opter pour un survitrage d’une épaisseur de 8 mm (6 mm au moins) de manière à obtenir de bonnes performances. Avant de vous diriger vers une telle installation il faudra au préalable vous assurer que votre fenêtre d’origine sera en mesure d’en supporter le poids.

Le survitrage : avantages et inconvénients

Avantages

Inconvénients

  • Alternative intéressante d’un point de vue financier lorsqu’il y a beaucoup de fenêtres à modifier.

  • Performances d’isolation thermique correctes si la pose est parfaitement effectuée sur des huisseries en bon état.

  • Conservation de l’aspect esthétique de la fenêtre d’origine.

  • Offre un choix assez large de coloris et de matières.

  • Obsolescence des fenêtres simple vitrage qui ne conviennent plus aux normes de la construction et qui sont plus souvent remplacées par des fenêtres double vitrage.

  • Système moins performant qu’un double vitrage. L’investissement dans le double vitrage peut rapidement se révéler plus intéressant étant donné les possibilités d’économie d’énergie.

  • L’installation du survitrage n’est possible que sur le bois (sauf dans le cas d’un film).

  • En cas de pose de mauvaise qualité ou de défaut sur les huisseries, le survitrage sera inefficace.

  • En cas de vague de froid, de la condensation peut apparaître entre les deux vitres.

  • Le survitrage peut être moins esthétique et réduit l’afflux de lumière.

Le prix d’un survitrage

Survitrage sur cadre pivotant

Tout d’abord, il est bon de savoir que, contrairement au remplacement de vos huisseries simples pour, au moins, des fenêtres en double vitrage, vous ne pourrez pas prétendre aux aides telles que le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique).

Ensuite, en termes de prix, un survitrage se chiffre au m². Le tarif s’appuie sur différents critères qui sont :

  • le profilé : alu ou PVC (le second est d’ailleurs moins cher et tout aussi performant) ;
  • l’épaisseur : entre 4 et 8 mm ;
  • les dimensions ;
  • le coloris.

Ainsi, pour estimer votre budget de fourniture et de pose de votre prochain survitrage, vous pourrez compter autour de 90 à 200 € TTC par m²

Le conseil du professionnel EnChantier

Si vous envisagez toujours de recourir au survitrage, renseignez-vous bien auprès d’un professionnel qui saura vous apporter toutes les données nécessaires. Il pourra notamment vous confirmer, ou non, si c’est la meilleure solution en fonction de votre budget d’une part et de l’état de vos huisseries d’autre part.
Par ailleurs, faire appel à un professionnel en la matière pour la pose de ce survitrage vous garantira une performance optimale. De nombreux particuliers ayant tenté cette pose par eux-mêmes se sont trouvés ensuite confrontés à des problèmes de condensation et d’humidité sur leur installation.
2018-09-13

Quel prix pour vos travaux d'isolation ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

 

Contact