Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travaux Demande de devis

Pas de mauvaise surprises,
votre devis de travaux de carrelage selon un prix de référence

 

Recevez une estimation gratuite au meilleur prix


Demandez, si vous le souhaitez la visite d'une entreprise partenaire

Devis carrelage

Installer un carrelage chez soi nécessite de réfléchir, en amont, à son projet. Entre le type de carrelage, la dimension la plus adaptée et le type de pose, les possibilités sont multiples et les tarifs également. Disposer alors d’un guide offrant à la fois informations et tarifs vous aidera certainement dans la réalisation de votre projet. Vous trouverez un exemple de devis de pose de carrelage dans notre autre guide.

Les différents types de carrelage

Grès cérame

Grès cérame

Le grès émailléet le cérame émaillésont recouverts d'un émail qui les protège en surface contre l'humidité. L'émail permet une grande variété de décors, de coloris et de nuances. Attention toutefois, car un émail faiblement résistant est susceptible de s'ébrécher ou de se rayer. Leur surface nécessite peu de traitements.
Le cérame pleine masse, quant à lui, est très solide et supporte les passages intenses et fréquents. Il est coloré dans la masse et faiblement poreux. Il peut être de finition “brut” ou “poli”.
Prix de fourniture + pose : 53 € TTC par m² environ.
Marbre

Marbre

Ces carreaux produisent un effet brillant et raffiné. En effet, avec leurs veines, chaque exemplaire est unique. Le marbre est un matériau légèrement poreux (il nécessite donc un minimum d'entretien) mais extrêmement résistant.
Lorsqu’il est reconstitué, le marbre est moins cher. Ces dalles sont alors composées d'éclats de marbre agglomérés par résine.
Prix de fourniture + pose : 135 € TTC par m² environ.
Terre cuite

Terre cuite

Les carreaux de terre cuite sont fabriqués à partir d'un mélange d'argiles naturelles. Ils produisent un effet rustique et confèrent un caractère authentique à l’habitation. La terre cuite est un matériau poreux dont la résistance à l'usure varie selon la nature de l'argile, la cuisson et les additifs.
Prix de fourniture + pose : 68 € TTC par m² environ.
Pâte de verre

Pâte de verre

Revêtement d'étanchéité et de décoration utilisé pour les piscines notamment, la pâte de verre est une mosaïque de petits carreaux très résistants (1 ou 2 cm de côté le plus souvent), assemblés sur des plaques. La pâte de verre se décline en de multiples coloris et offre des finitions plus ou moins brillantes. Elle peut également se substituer à la faïence, servir de frise ou décorer un espace de votre salle de bain.
Prix de fourniture + pose : 84 € TTC par m² environ.
Plaques de galets

Plaques de galets

Les galets sont naturellement teintés et collés sur un filet en matériau de synthèse. Il en existe de plusieurs coloris et différentes formes : ronds ou plat, type marbre… Ces plaques peuvent se poser comme revêtement mural ou au sol, en intérieur (pièces d’eau) ou en extérieur (terrasses ou allées de jardin).
Prix de fourniture + pose : 105 € TTC par m2 environ.
Faïence

Faïence

La faïence est généralement utilisée pour réaliser un revêtement mural. Confectionnée sur une base d’argile et de terre cuite, elle est très esthétique, mais se révèle, toutefois, beaucoup plus fragile que du carrelage.
Prix de fourniture + pose : 57 € TTC par m² environ.
Grès cérame non gélif

Grès cérame non gélif (pour l’extérieur)

Le grès cérame peut également être utilisé en extérieur. Parfait pour remplacer une dalle béton, il se montrera à la fois plus résistant et plus facile à entretenir puisque ce dernier accepte notamment un nettoyage à l’aide d’un appareil haute pression. Son esthétique est aussi un bel atout pour les terrasses et allées, mais aussi pour un garage.
Non gélif, il offre une bonne résistance aux conditions thermiques de certaines régions et peut même trouver sa place dans des espaces réfrigérés.
Prix de fourniture + pose : 60 € TTC par m² environ.

Les différents degrés de résistance d'un carrelage et normes

Selon la résistance nécessaire à l'eau et/ou aux chocs thermiques, il est possible de sélectionner un carrelage plutôt qu’un autre. Cela fera augmenter le coût du carrelage mais augmentera sa résistance et sa qualité. Pour vous aider dans ce choix, les normes suivantes vous apportent des indications très claires :

ISO 10545-12

Cette norme précise la résistance du carrelage face au gel. A noter que le carrelage le plus résistant est le grès cérame qui se veut robuste et présente un taux d'absorption d'eau de moins de 0,5 %.

ISO 10545/9

Cette norme précise la résistance du carrelage face aux chocs thermiques. Cela signifie qu’il est moins à même de se briser lorsqu’il offre sa surface supérieure à la chaleur du soleil tandis que sa surface inférieure, elle, est soumise à une température plus basse.

PEI

Cette norme précise la résistance à l'abrasion. Elle concerne les carreaux émaillés et propose une classification allant de 1 (limité) à 5 (intensif) qui donne une indication sur la fréquence de passage tolérée.

UPEC

Il s’agit, cette fois, d’un classement portant sur la durabilité selon le type d’utilisation. Une note allant de 0 à 4, et S (pour les supérieures) indique le degré de résistance des lettres suivantes :
  • U : usure liée au piétinement et au passage. Notation de 2 (résistance la plus basse) à 4.
  • P : résistance liée au poinçonnement (poids du mobilier, chute d'objet). Notation de 2 (occasionnel et peu intense) à 4S (résistance la plus haute).
  • E : résistance à l'humidité et comportement à l'entretien. Notation de 1 (présence d’eau ponctuelle) à 3 (présence prolongée et/ou fréquente).
  • C : résistance liée aux tachants domestiques et aux agents chimiques. Notation de 0 (risque minimum, bien que jamais nul) à 2.

Comment poser le carrelage ?

Le sens de pose

Le sens de pose

Selon le look que vous souhaitez obtenir, vos carreaux pourront faire l'objet d'une pose droite, en diagonale ou en quinconce.
Les poses en diagonale et en quinconce apportent plus d'originalité et sont privilégiées dans les grandes pièces et avec des grands carreaux. Ces poses sont plus coûteuses car elles occasionnent plus de découpes et augmentent le temps de pose.

Le type de pose

  • Collé
Les carreaux sont directement collés (simple encollage ou double encollage à partir de carreaux de 60x60 cm) sur un sol préparé : sur une chape plane et lisse, après un ragréage ou sur un ancien carrelage préparé.

  • Scellé sur chape
Une chape maigre (lit de mortier de 4 cm en moyenne) est mise en œuvre pour y sceller directement les carreaux. La chape permet de faire passer dans le sol les gaines électriques et/ou d'isoler ce sol. Cette installation n'est pas toujours possible en raison de la hauteur minimum requise de 70 mm environ (isolant + chape + carreaux) et convient le plus souvent à la rénovation d'un niveau complet d'une habitation.

Prix du carrelage au sol

Tarifs des travaux de préparation du sol

Lorsque des travaux de préparation du sol sont nécessaires avant de venir poser un nouveau revêtement en carrelage, un coût supplémentaire est à prévoir. Ce type de travail se fait au sein même du logement, dans le cadre de la rénovation de ce dernier.
En effet, selon le revêtement existant, il sera possible d’effectuer un certain nombre de travaux.
Par exemple, la dépose du revêtement pourra se révéler impérative, notamment pour éviter qu’une surépaisseur ne vienne empêcher l’ouverture/fermeture des portes séparant les pièces.
En termes de prix de dépose, il faut alors tabler sur une enveloppe plus ou moins élevée selon le matériau :
  • carrelage : 24.44 € HT/m².
  • parquet stratifié, lino ou moquette : 7.78 € HT/m².
Mais le carrelage d’origine peut aussi recevoir une simple primaire d’accroche pour 5.56 € HT/m².

D’autres cas de figure se révèlent plus propices au ragréage. C’est le cas pour :
  • la chape ou la dalle brute et le carrelage : 17.78 € HT/m².
  • le parquet massif avec un ragréage fibré : 24.44 € HT/m².

Prix au m² des fournitures et de leur pose au sol

Dans le tableau ci-après, voici la base tarifaire pour la fourniture et la pose de carreaux. Ces prix sont basés sur la prestation la plus souvent demandée, soit des carreaux de dimensions proches de 30 cm * 30 cm, dans une gamme moyenne, avec une pose collée, droite.

Type de carrelage pour le sol

Fourniture en € TTC/m²

Pose en € HT/m²

Grès cérame émaillé

16.50

36.83

Grès cérame

26.50

Marbre

88.90

45.54

Marbre reconstitué

38.90

Terre cuite

26.50

41.28

Pâte de verre

38.90

44.43

Plaques de galets

55.50

50.06

Grès cérame non gélif (pour l’extérieur)

22.00

38.00


Pour certaines options, il vous faudra aussi compter un budget supplémentaire :
  • pour pose scellée avec isolant : 37 € HT/m².
  • pour pose collée en quinconce : 7.78 € HT/m².
  • pour pose collée en diagonale : 6.67 € HT/m².

Prix du carrelage mural

Tarifs des travaux de préparation du mur

Avant de poser un carrelage mural, il se peut également que des travaux de préparation du support ou une dépose du revêtement existant soit nécessaire. Dans ce cas, les coûts selon les prestations attendues sont les suivants :
  • préparation du support :
    • Rebouchage et mastiquage des irrégularités sur un support en majorité dégradé : 6.11 € HT/m²
    • Rebouchage et mastiquage des irrégularités. Passage d'un enduit de lissage sur un Support complètement dégradé : 23.33 € HT/m²

  • dépose et évacuation du revêtement :
    • tapisserie/toile de verre : 5.00 € HT/m²
    • revêtement textile/PVC (rebouchage et mastiquage des grosses irrégularités inclus) : 6.11 € HT/m²
    • faïence/pâte de verre (rebouchage et mastiquage des grosses irrégularités inclus) : 37.22 € HT/m²
    • lambris (rebouchage et mastiquage des grosses irrégularités inclus) : 17.78 € HT/m²
    • enduit/crépi (rebouchage et mastiquage des grosses irrégularités inclus) : 25.56 € HT/m²

Prix au m² des fournitures et de leur pose au mur

Comme pour le sol, le tableau ci-dessous reprend la base tarifaire pour la fourniture et la pose de carreaux. Ils sont basés sur la prestation la plus souvent demandée, soit des carreaux de dimensions proches de 15 cm * 15 cm, dans une entrée/milieu de gamme.

Type de carrelage pour le mur

Fourniture en € TTC/m²

Pose en € HT/m²

faïence émaillée

(dimensions proches de 15 cm * 15 cm)

8.50

40.39

cérame émaillé

(dimensions proches de 15 cm * 15 cm)



pâte de verre

(dimensions de 2 cm à 5 cm de côté)

33.00

42.56

listel

16.50 (le ml)

6.28 (le ml)

Le conseil du professionnel EnChantier

Au-delà du look et de la taille des carreaux choisis, il est important, lors de l’étude de votre projet, de rester vigilant sur certains points de détail qui auront un réel impact sur la durabilité de votre carrelage. Ainsi, la destination de la pièce déterminera le choix du matériau. Par ailleurs, le matériau, mais aussi sa couleur, influeront sur l’entretien nécessaire ensuite.

Quel prix pour la pose de carrelage ?

Nos partenaires

Témoignage

"Je suis passé par enchantier.com pour mes travaux de rénovation. Le devis chiffré en ligne, très correct, correspond à qq euros prêt au devis que j'ai finalement retenu. Et les travaux ont été réalisés à la perfection !"Jean V.

Chiffrez vos travaux avec EnChantier.com

Sélectionnez la préparation du support appropriée en fonction de votre revêtement existant. Choisissez un type de carreau, une dimension, un sens et un mode de pose.

Pour chaque type de carreau proposé en fourniture et pose, vous trouverez trois niveaux de gamme associés à un prix moyen, au m². Ce prix figure sur votre devis à titre indicatif. Vous ajusterez votre devis avec l'artisan contacté en fonction du prix exact des carreaux choisis, en situation.