Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de soudure selon un prix de référence.

Tarif d'un soudeur (par travaux et horaire)

Soudure d'un tuyau de plomberie
D’une simple soudure à la soudure d’un portail complet, l’éventail d’interventions d’un soudeur est très large. Ainsi, le devis de cet artisan dont le tarif horaire va de 25 à 55 € peut différer du tout au tout en fonction des prestations demandées. Il est donc important, avant de vous lancer dans vos projets, d’avoir quelques notions et tarifs à l’esprit.

 

Principe du soudage

Le principe du soudage vise à réunir de façon permanente au moins deux ou plusieurs parties entre elles pour n’en former qu’une seule. La soudure permet donc une continuité entre les matériaux assemblés.

Cela s’effectue selon différentes méthodes grâce à la fusion des matériaux entre eux. Cette fusion est atteinte à une température plus ou moins élevée en fonction du matériau à souder.

 

En termes de formation professionnelle, le métier de soudeur est accessible avec un CAP de type CAP chaudronnerie industrielle, CAP métiers de la fonderie ou un bac professionnel technicien en chaudronnerie, technicien outilleur. A la suite du CAP ou bac pro, une mention complémentaire d’un an en soudage est nécessaire.

 

Les types de soudure

Afin de répondre aux multiples besoins, différentes techniques de soudure existent : 

  • Soudure au chalumeau
  • Soudure laser
  • Soudure à l’arc :
    • Soudure par point
    • Soudage MIG - MAG
    • Soudage MMA
    • Soudage plasma
    • Soudage TIG
    • Soudure semi-automatique
    • Soudure à l’électrode enrobée

 

  • Soudure à froid
  • Soudure par résistance
  • Soudure par ultrason

                       

Pour plus de précision, voici quelques présentations rapides de techniques de soudage :

Technique de soudage

Présentation succincte

Le soudage au chalumeau

 

Egalement appelé soudage flamme, c’est l’une des techniques de soudure les plus répandues.

Son mode de fonctionnement est relativement simple. Pour obtenir la fusion du matériau à souder, il faut une flamme produite par deux types de gaz.

Un gaz carburant de type acétylène, propane, butane, méthane et un comburant tel que l’oxygène, l’hydrogène ou le gaz naturel.

Les mélanges de gaz les plus propices à une fusion à très haute température sont les mélanges oxygène-propane et oxygène-acétylène.

Le soudage TIG (Tungsten Inert Gas)

Méthode permettant d’effectuer une soudure via un arc électrique.

Pour se faire, une électrode en tungstène et un gaz neutre de type argon sont nécessaires. L’arc se produit entre cette électrode et les parties qu’il faut souder.

Le gaz neutre est utilisé dans cette technique car il permet la protection de l’arc, de l’électrode, du métal d’apport et du bain de fusion de l’oxydation de l’air lorsque ce gaz est projeté dans la zone de soudage.

Le soudage TIG est principalement utilisé pour les soudures fines nécessitant une qualité irréprochable.

Le soudage MMA (Manual Metal Arc)

Procédé qui permet de souder grâce à un arc électrique. Pour créer l’arc et obtenir la chaleur de fusion, un court-circuit est nécessaire.

L’électrode, métal d’apport, en fondant sur la pièce à souder permet d’effectuer la soudure.

Trois types d’électrodes existent :

  • Rutile : l’électrode est enrobée d’oxyde de titane, d’alliage ferreux et de silicate.
  • Cellulosique : l’entourage de l’électrode en cellulose et en matière organique permet de faire abonder le gaz, créant ainsi une meilleure pénétration.
  • Basique : l’entourage de l’électrode en carbonate de calcium et en alliage permet d’obtenir une diminution de la température de fusion lorsque l’enrobage fond.

Cette technique est appropriée pour des soudures épaisses, des cordons larges ou encore des gros efforts mécaniques.

Le soudage MIG-MAG

Le soudage MIG-MAG créant un arc électrique est un mélange de soudure MIG (Metal Inert Gas) utilisant un gaz inerte (argon ou hélium) de protection et MAG (Metal Activ Gas) qui lui nécessite un gaz actif (argon / CO2 ou argon / oxygène) de protection.

Un métal d’apport est nécessaire pour effectuer la soudure. L’électrode remplie donc ce rôle. Le gaz inerte du soudage MIG associé au gaz actif du soudage MAG permet la protection de l’électrode, de l’arc et du bain de fusion.

Le procédé MIG-MAG permet des soudures par point, rapides ou épaisses.

Le soudage plasma

Une soudure au plasma tend à reprendre les principes du soudage TIG et ceux du soudage MIG. L’arc électrique se formant entre l’électrode non-fusible et la partie à souder permet de créer un jet de plasma. Néanmoins, un gaz annulaire composé d’hélium ou d’hydrogène est indispensable en plus du gaz principal (souvent de l’argon).

La protection de l’électrode est assurée par une buse en cuivre refroidie par de l’eau en continu afin d’éviter sa fusion.

 

 

Types de matériaux

Il existe plusieurs matériaux pour effectuer une soudure :

  • Métal (chaque métal possède une technique de soudure différente en fonction de l’épaisseur qu’il faut souder)
  • Plastique

 

Tableau des techniques de soudure à effectuer en fonction du matériau à souder :

 

 

TIG

MIG

MMA

MAG

A froid

Par résistance

A ultrason

Alu

X

X

 

 

 

 

 

Cuivre

X

X

 

 

 

 

 

Zinc

 

 

 

 

X

 

 

Fonte

 

X

X

X

X

 

 

Inox

X

 

X

 

 

 

 

Or

 

 

 

 

 

X

 

Acier

X

 

X

X

 

 

 

Plastique

 

 

 

 

X

 

X

 

Prix des différents travaux de soudure    

Un grand nombre de prestations existe dans le domaine de la soudure. Ainsi, il est difficile de faire une estimation de budget.

On peut tout de même relever quelques types de travaux avec des fourchettes de prix qui ne sont pas exhaustives et qui peuvent dépasser les coûts prévus.

  • Pour une clôture en fer forgé par exemple, il faut compter entre 70 à 200 € le mètre linéaire.
  • Pour des travaux sur portes et portails, le budget moyen s'établit entre 1 000 et plus 5 000 € pour des portails sur-mesure avec des finitions et un design particulier.
  • Pour la réalisation de grille de défense, les prix oscillent entre 30 et 300 €.
  • Concernant la soudure pour des escaliers en métal, il faudra autour de 2 000 € pour un modèle en fer à plus de 15 000 € pour un escalier en alu.
  • Pour le travail sur des barres d’appui ou une rampe d’escalier, compter de 1 000 à 5 400 €
  • Enfin, pour un garde-corps, prévoir de 80 à 800 € le mètre linéaire.

 

Les équipements nécessaires

De nombreux postes à souder existent et utilisent des sources d’énergie différentes. Cependant, leur but reste le même : élever la température des matériaux qu’il faut assembler.

 

Soudage à la flamme

Soudage à l’arc électrique

Soudage au fer chauffant

Lampe à souder

Poste à souder TIG

Fer à souder

Poste à souder au gaz

Poste à souder à l’arc

Station de soudage

Chalumeau

Poste à souder MIG-MAG

 

 

En plus des appareils de soudage, il faut ajouter les équipements de protection tels que le masque de soudure pour se protéger les yeux des lumières, les gants en cuir, les manchettes pour avant-bras, les chaussures de sécurité, les vêtements de travail ininflammables ou encore les protections antibruit.

 

Prix des matériaux

Il est vrai que selon le matériau utilisé pour la soudure, il y aura un impact sur le prix du devis. Il faut aussi penser à comptabiliser, dans votre budget, les consommables nécessaires à la réalisation de votre projet. Cela passe par les fils et les électrodes qui sont utilisés pour amener le courant jusqu’au matériau à faire fondre par exemple. Plus votre travail de soudure est important, plus il vous faudra de fils et d’électrodes pour accomplir ce soudage.

Il faut également y ajouter le métal d’apport pour la soudure. A titre d’idée, il faut par exemple compter :

 

Métal d’apport

Prix en fourniture

acier (fil fourré) 9 mm en bobine

15 à 40 € le kilo

inox 8 mm en bobine

40 € le kilo

alu 8 mm en bobine

60 € le kilo

électrodes inox diamètre 2.5mm

10 € les 10

électrodes tungst

20 à 40 € les 10 selon le diamètre

 

En plus des coûts des matériaux et plus particulièrement celui du métal, il faut encore ajouter les tarifs de main d’oeuvre de l’artisan soudeur auquel vous ferez appel. A noter qu’une prestation coûtera entre 60 et 70 % du prix de la prestation globale de votre projet de soudure uniquement pour le budget main d’œuvre.

 

Prix de la main d’œuvre

Bon nombre d’artisans soudeurs effectuent leurs devis en fonction de la charge de travail à effectuer, de l’expérience qu’ils ont, de la renommée de leur entreprise et de la localisation géographique de celle-ci.

Il est difficile de chiffrer les prestations d’un soudeur mais, en moyenne, le prix de travaux de soudure se situe entre 150 et 2 000 €.

Le tarif horaire d’un soudeur, quant à lui, oscille entre 25 à 55 €.

 

On distingue des coûts fixes quels que soit les travaux de soudure à réaliser et le métal à travailler et des coûts qui varient en fonction de votre projet.

 

Coûts fixes

Coûts variables

Préparation des jointures

Type de métal d’apport

Préchauffage

Métal d’apport efficace ou non

Pointage

Méthode de soudure

Installation

Main d’œuvre

Nettoyage

Matériaux

Inspection

Carburant et alimentation

 

Pour résumer, le tarif appliqué est unique à votre projet de travaux de soudure.

Il dépendra de :

  • l’usage
  • des matériaux utilisés
  • du type de soudure réalisé
  • du temps passé.

 

Récapitulatif des prix d’un soudeur

Afin de vous apporter une vision globale des différents coûts engendrés lors de prestation de soudure, voici un tableau récapitulatif :

 

Elément facturé

Prix

Travaux de soudure

clôture en fer forgé

70 à 200 € le mètre linéaire

portes et portails

1 000 à plus 5 000 €

grille de défense

30 à 300 €

escaliers en métal

2 000 à plus de 15 000 €

barres d’appui

rampe d’escalier

1 000 à 5 400 €

garde-corps

80 à 800 € le mètre linéaire

matériau de soudure

métal d’apport en bobine

15 à 60 € le kilo

électrodes

10 à 40 € les 10

main d’oeuvre

25 à 55 € de l’heure

 

 

La TVA

Lors du devis, les prestations du soudeur se verront appliquer une TVA au taux normal de 20 %.

En revanche, si le soudeur auquel vous faites appel est en statut d’auto-entreprise, la TVA n’apparaîtra pas sur le devis car ce type de statut en est exonéré, c’est-à-dire qu’il ne facture pas de TVA car il ne la récupère pas comme les autres entreprises doivent le faire.

2019-03-13 17:34:28

Quel prix pour votre travaux de soudure

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact