Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux d'un isolant mince selon un prix de référence.

Prix d'un isolant mince

Isolant mince
Si vous souhaitez isoler votre logement avec un isolant mince, il vous faudra, en amont, en connaître les possibilités et les atouts, mais aussi les coûts. Ainsi, si le prix de pose d’un isolant mince peut se chiffrer entre 35 à 45 € de l’heure, qu’en est-il du prix de fourniture ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce type d’isolant dans cet article.

 

Avantages et inconvénients de l’isolant mince

Il est clair que les avis sont assez mitigés quand il s’agit de donner un avis sur les isolants minces. Certains adhèrent totalement, et d’autres pas du tout. Dans ce tableau, voici une liste des avantages et des inconvénients répertoriés afin de vous aider à faire votre propre jugement.

 

Avantages

Inconvénients

  • non toxique
  • facile à manier et à poser
  • léger et souple
  • reflète la lumière
  • résiste à l’humidité
  • résiste aux rongeurs
  • faible épaisseur : peu de perte de surface habitable
  • peu onéreux
  • peut recouvrir des surfaces irrégulières
  • effet pare-vapeur offert par la couche d’aluminium
  • perd de son efficacité en présence de poussière
  • ne produit aucune isolation phonique
  • résistance thermique assez faible
 

 

Le principe et la composition de l’isolant mince

Souvent décrit comme un isolant mince multicouche, il doit cette appellation à sa succession de couches qui alternent de fines couches d’aluminium avec de petites épaisseurs d’isolants. Cet isolant pourra être de la mousse, du feutre ou encore de la ouate. En termes d’épaisseur totale, il faudra tabler sur des données allant de seulement quelques millimètres à quelques centimètres. De cette manière, l’isolant mince s’avère être un “complexe isolant”, ce qui signifie qu’il intègre les notions suivantes :

  • des matières isolantes ;
  • une “barrière réfléchissante” grâce à l’aluminium ;
  • des lames d’air sachant que l’air est un des isolant les plus puissants.

 

Ces deux éléments combinés en font un produit à la fois très fin et léger. En outre, la présence d’aluminium lui confère des capacités réflectrices qui permettent de lutter contre les effets du rayonnement thermique. Ainsi, ce type d’isolant évite les déperditions thermiques.

 

A l’heure de la sélection de votre isolant, il faudra vous assurer que le produit choisi affiche une conformité avec la certification CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Cette certification peut en effet être la garante de la fiabilité de votre isolant “en conditions”.

 

Le coefficient thermique de l’isolant mince

A chaque isolant son coefficient thermique, l’isolant mince n’y échappe pas. S’il est courant de voir l’isolant mince associé à d’autres isolants, il est intéressant d’en connaître le coefficient thermique afin de faire les meilleurs choix et pouvoir ensuite disposer d’un confort optimal.

 

Concernant ce type d’isolant, deux données peuvent alors être mises en avant dans ce domaine. En effet, si la résistance thermique de l’isolant en lui-même tourne autour de 0.1 à 1 m²K/W, il est possible d’obtenir des résultats entre 0.5 à 2 m²K/W si l’on considère le “complexe isolant” vu juste avant.

 

Le prix de l’isolant mince

Sur le plan financier, il est à noter que le prix en fourniture de l’isolant mince s’avère très abordable. En effet, il est possible de tabler sur une fourchette de prix allant de 5 à 20 € par m². Si le bas de gamme risque de vous décevoir en termes de résistance thermique, les versions efficaces resteront cependant peu coûteuses.

 

Les critères pouvant directement influer sur ce prix de fourniture sont principalement le coefficient de performance de l’isolant, son épaisseur, les matériaux isolants utilisés et également la marque du fabricant.

 

Les différentes poses de l’isolant mince

Poser une isolation mince requiert des techniques qui diffèrent quelque peu selon que la surface visée est une sous-toiture ou une cloison murale. Le tableau suivant vous en décrit la procédure dans ses grandes lignes :

 

Les types de pose et leur technique

la pose sous toiture

la pose sur un mur

  1. fixation de tasseaux sur les chevrons :
    1. nécessite une perceuse et des chevilles traversantes
  2. installation de rangs de liteaux :
    1. requiert un marteau
    2. respecter un espacement régulier
  3. agrafage de l’isolant mince sur les liteaux  :
    1. l’isolant doit être bien tendu
  4. recouvrement via le parement
  1. pose de liteaux sur la cloison à traiter, ils seront posés :
    1. parallèlement du sol au plafond
    2. sur toute la largeur du mur
  2. agrafage de l’isolant sur les liteaux
  3. installation des contres lattes, elles sont :
    1. posées par-dessus l’isolant
    2. clouées aux premiers liteaux
  4. pose de l’habillage
 

 

Le prix de pose de l’isolant mince

Le prix de pose d’un isolant mince sera fonction d’un certain nombre de critères tels que, notamment :

  • le type de chantier :
    • une construction neuve sera plus simple que de la rénovation car elle n’attendra pas la dépose préalable de revêtements et offrira des surfaces saines et propres
    • une isolation ne demandera pas le même travail sur une cloison ou en sous-toiture
  • la situation géographique du chantier :
    • selon les lieux, le coût de la main d’oeuvre pourra varier (le prix sont généralement plus élevés en Île-de-France par exemple)
    • selon la distance entre le chantier à traiter et l’entreprise contactée qui pourra alors vous impacter en frais de déplacement
  • le prix du professionnel qui sera fonction aussi de son expérience en la matière

 

En moyenne, les prix d’installation oscillent entre 35 à 45 € de l’heure.

 

Les aides financières possibles

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, certaines aides sont accessibles et peuvent aider à financer une partie de la dépense. Pour bénéficier de ces aides avec la mise en oeuvre d’isolant mince, il est alors indispensable que les matériaux sélectionnés soient assortis d’un marquage CE, ou certifiés par un ACERMI, et utilisés en complément d’autres matériaux isolants. Seuls, ils ne sont pas éligibles.

 

Si vous répondez aux attentes, n’hésitez pas à vous renseigner sur les conditions et possibilités d’accès à des programmes tels que :

  • le CITE : Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique
  • l’éco-prêt à taux 0
  • les aides de l’ANAH : l’Agence nationale de l’habitat
  • etc.

 

Prix de pose d'un isolant mince : récapitulatif

En fourniture et pose, voici ce à quoi vous pourrez finalement vous attendre dans le cadre de votre chantier d’isolation thermique :

 

Postes concernés

Prix

Fourniture d’isolant mince

5 à 20 € par m²

Pose d’isolant mince

35 à 45 € de l’heure

 

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Faire appel à un professionnel pour la mise en oeuvre de vos isolants minces peut avoir différents intérêts non négligeables. En effet, comme vu précédemment, selon la nature des travaux engagés, ils peuvent permettre d’accéder à des aides. Dans ce cas, ces professionnels seront certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

En outre, ces experts pourront se révéler d’excellents conseillers afin de vous guider dans les options les plus judicieuses par rapport à votre budget et aux contraintes de votre logement.

 

Enfin, un artisan spécialisé saura mettre vos isolants en oeuvre de manière à traiter le plus efficacement possible les différents ponts thermiques présents.

2019-07-22 16:00:41

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact