Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de pose d'extraction d'air selon un prix de référence.

Prix d'un extracteur d'air

Extracteur d'air
Vous faites face à une salle de bains humide ? L’humidité dans une salle de bains se caractérise par des taches qui apparaissent sur les murs ou encore votre linge qui ne sèche pas.

Cela peut être la cause d’une pièce mal ventilée. Une solution peu coûteuse existe. À partir de 20 € sans la pose, offrez-vous un extracteur d’air.

 

Budget récapitulatif

Fourniture et/ou service

Prix

Extracteur d’air intermittent

par interrupteur

20 à 200 € sans la pose

avec détecteur de présence

80 à 100 € sans la pose

par taux d’humidité de l’air ambiant

50 à 150 € sans la pose

avec minuterie

25 à 125 € sans la pose

Extracteur d’air permanent

classique possibilité d’intermittent

dès 65 € sans la pose

à double flux

autour de 360 € sans la pose

hygroréglable

autour de 120 € sans la pose

Grille à volets mobiles

5 à 10 € de fourniture

Chapeau de toiture

30 à 70 € de fourniture

Gaine

5 à 10 € de fourniture

Prix de pose par un artisan

40 à 60 € de l’heure

Câblage par un électricien

minimum 200 €

 

 

Qu’est-ce qu’un extracteur d’air ?

Un extracteur d’air est un appareil compact qui absorbe l’air chaud et humide d’une pièce et l’extrait par le biais d’une gaine spécifique. Il s’agit d’un système de ventilation mécanique contrôlée, indispensable pour éviter le surplus d’humidité d’une pièce.

 

L’extracteur fonctionne à l’électricité afin de permettre une extraction efficace et de qualité. Généralement installé dans les salles de bains, il peut être installé dans toutes les pièces de la maison. L’extracteur d’air se présente comme une alternative à la VMC.

 

En effet, la VMC est un système certes très performant, mais aussi très coûteux. De plus, l’installation d’une VMC n’est pas une mince affaire, surtout dans le cadre de la rénovation. L’extracteur, lui, ne demande que peu de travaux, là ou la VMC exige un chantier conséquent.

Pourquoi installer un extracteur d’air ?

L’installation d’un extracteur est bénéfique dans une habitation. Il est important de renouveler l’air de sa maison. Des études prouvent que l’air intérieur est plus pollué qu’à l'extérieur. De plus, l’humidité peut s'avérer être nocive pour certains individus. Assainir sa maison est donc primordial.

 

Ce système d’aération est bien plus efficace que la ventilation naturelle, car son moteur active une turbine qui éjecte l’air. Ainsi, le renouvellement de l’air se fait plus rapidement. L’air ambiant est donc plus sain et le confort est accentué.

 

Outre le fait d’assainir l’air, l’extracteur permet également d’évacuer les mauvaises odeurs.

Où installer un extracteur d’air ?

La première pièce de la maison qui nous vient à l’esprit quand on pense à l’installation d’un extracteur d’air est la salle de bain.

 

Cependant, la disposition de ce type de ventilation ne se limite pas à l’aération de la salle d’eau. Si vous désirez installer un jacuzzi dans une pièce fermée de votre habitation, la bonne circulation de l’air est nécessaire. L’installation d’un extracteur est donc recommandée.

 

Positionner un aérateur dans une cuisine peut être judicieux pour évacuer les odeurs de cuisson, en plus de la hotte. De même dans les WC, l’extraction des mauvaises odeurs et le renouvellement de l’air sera efficace grâce à cet appareil.

 

Finalement, toutes les pièces de la maison où vous souhaitez assainir l’air, peut disposer d’un extracteur d’air, même si cela est moins courant.

Le principe d’installation un extracteur d’air ?

L’installation d’un extracteur d’air est un chantier qui ne demande pas de gros moyens dans sa mise en place.

 

La pose de ce système demande une arrivée électrique. Elle peut être repiquée en 2 fils sur la boîte de dérivation de l’éclairage si vous souhaitez que l’extracteur fonctionne à chaque allumage de la lumière. Sinon, une installation électrique classique est demandée, accompagnée d’un interrupteur.

 

L'extracteur d’air demande à être relié à l'extérieur. Il existe deux cas de figure :

  • L’extracteur est posé sur un mur communiquant avec l’extérieur
  • L’extracteur est placé au plafond

 

Dans ces deux cas, l’appareil devra être relié à un conduit (PVC ou gaine), qui communique avec l’extérieur. Il est donc possible de faire aboutir le conduit sur le toit ou bien sur la façade. Une grille à volets mobiles ou bien un chapeau de toiture sera appliqué à l'extérieur. Le conduit doit être relativement court si vous ne voulez pas perdre en efficacité.

Les différents modèles d’extracteur d’air

Il existe différents modèles d’extracteurs d’air sur le marché qui présentent des technicités différentes. De plus plusieurs puissances existent selon le cubage de la pièce. On distingue deux grands types d’extracteurs différents.

L’extracteur intermittent

Les extracteurs intermittents se déclenchent par l’action de l‘utilisateur. Les fabricants proposent plusieurs fonctionnalités pour les extracteurs intermittents :

 

  • Le déclenchement par interrupteur : cela nécessite l’installation d’un interrupteur pour activer ou désactiver l’extracteur. Il peut être relié au circuit d’éclairage pour le mettre en route à chaque allumage de la lumière. Cette option permet d’éviter les oublis en quittant la pièce car penser à éteindre la lumière est plus automatique qu’éteindre l’extracteur.

 

  • Le déclenchement par détecteur de mouvement : équipé d’un détecteur infrarouge, l’extracteur se déclenche à chaque entrée dans la pièce et s’éteint quelques minutes après qu’il n’ait pas détecté de mouvement. Le système est idéal pour éviter les oublis et donc perdre de l’énergie.

 

  • Le déclenchement par détection d’humidité : équipé d’un hygromètre, le détecteur reconnaît un taux d’humidité élevé dans la pièce et se déclenche tout seul. Complètement autonome, il s’éteint dès lors que le taux d’humidité est régulé.

 

  • Le déclenchement programmé : une minuterie équipe l’extracteur, qui permet donc de régler les plages horaires. Idéal pour les heures creuses.

L’extracteur permanent

Comme son nom l’indique, ce modèle assainit l’air en permanence. La vitesse de la turbine peut être réglée. Certains ont la possibilité d’être basculés en mode intermittent.

 

Ce modèle d’extracteur est surtout utilisé dans les grandes salles de bains, ou bien celles qui sont fréquemment utilisées. L’installation de ce matériel est intéressante en présence de jacuzzi pour éviter l’humidité à cause des vapeurs continues.

Certains modèles sont équipés de variateur de vitesse automatique en fonction du taux d’humidité de la pièce. C’est une fonctionnalité plus coûteuse, mais qui permet de ne pas consommer trop d’énergie quand cela n’est pas nécessaire.

Enfin, il existe des extracteurs permanent à double flux. Leur particularité est qu’une fois que l’air humide a été extrait de la pièce, l’extracteur passe en mode générateur d’air automatiquement pour apporter un air oxygéné toute la journée.

 

Veillez à adopter un modèle économe en énergie pour éviter une trop grosse consommation, du fait que l’extracteur soit en fonction 24/24.

Prix d’un extracteur d’air en fonction du modèle

Le prix d’un extracteur sera différent selon la technicité, et la technologie qu’il embarque. De plus, selon le fabricant, les prix seront différents sur un modèle équivalent.

Nous pouvons tout de même donner des prix indicatifs. Ces prix sont TTC et ne comprennent pas le prix de la pose.

 

Prix d’un extracteur intermittent :

  • par interrupteur : entre 20 et 200 €
  • avec détecteur de présence : de 80 à 100 €
  • par taux d’humidité de l’air ambiant : de 50 à 150 €
  • avec minuterie : entre 25 et 125 €

 

Prix d’un modèle permanent :

  • classique possibilité d’intermittent : à partir de 65 €
  • à double flux : environ 360 €
  • hygroréglable : environ 120 €

 

Il ne faut pas oublier de prendre en considération les accessoires nécessaires :

  • Grille à volets mobiles : entre 5 et 10 €
  • Chapeau de toiture : entre 30 et 70 €
  • Conduit ou gaine : de 5 à 10 €

Prix de la pose

Même si la pose d’un extracteur paraît simple, faire poser son extracteur d’air par un professionnel est recommandé pour garantir son bon fonctionnement.

Un professionnel du bâtiment (ici, il faut appeler un électricien) vous facturera entre 40 et 60 € de l’heure pour la pose d’un extracteur d’air.

En confiant cette tâche à un pro, vous êtes sûr que l’installation sera aux normes.

 

Prenez en considération que s’il n’existe pas d’arrivée électrique à l’endroit où vous souhaitez installer votre extracteur d’air, amener le courant présentera un surcoût à votre projet.

Un minimum de 200 € est ajouté à votre note finale pour réaliser l’installation d’un câblage en saignée. Ce prix varie selon l’étendue de la ligne à tirer.

 

Les professionnels sont libres d’appliquer leurs tarifs. Faites plusieurs devis pour comparer les artisans et bénéficier du meilleur prix.

 

Le conseil du professionnel EnChantier

N’attendez pas de voir apparaître des taches d’humidité. L’installation préventive d’un extracteur d’air peut vous éviter de nombreux soucis liés aux moisissures.

Efficace et pas cher l’extracteur est une solution adaptée à tous.

2019-12-06 16:39:19

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact