Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux d'une pompe à chaleur selon un prix de référence.

Prix d'installation d'une pompe à chaleur

Extension de maison en bois
Le changement de son système de chauffage au profit d’une pompe à chaleur est une option qui trouve de plus en plus d’adeptes.

Les promesses des économies d’énergie et de la réduction de l’impact environnemental séduisent. Le prix d’installation de ce système de chauffage écologique débute à 5 000 €.

 

Prix d’installation d’une pompe à chaleur : récapitulatif

 

Matériel et ou main d’oeuvre

Prix

PAC aérothermique

5 000 à 14 000 € en fourniture et pose

PAC géothermique

10 000 à 16 000 € en fourniture et pose

PAC hydrothermique

10 000 à 24 000 € en fourniture et pose

Forage

100 € le mètre linéaire

Terrassement (en cas d’installation de capteurs verticaux PAC sol-sol)

25 à 55 € le m3

Système de radiateurs

3 000 à 5 000 €

Plancher chauffant

40 à 75 € / m²

Entretien

100 à 300 € / an

 

Pourquoi choisir une pompe à chaleur ?

Dans notre société actuelle, l’écologie devient une préoccupation des plus importantes à tous les plans.

Les systèmes de chauffage délaissent de plus en plus les énergies fossiles.

La pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage utilisant des énergies renouvelables.

Disponible aux particuliers, elle se veut écologique et rentable pour l’utilisateur.

 

Elle présente un bon nombre d’avantages.

La PAC permet de chauffer une habitation entière et même de très grands volumes. Elle peut également, selon le modèle choisi, produire de l’eau chaude dans toute la maison. Elle procure une chaleur douce et agréable.

 

De plus, s’il s’agit d’un modèle réversible, il vous sera possible de climatiser votre habitation en été.

La pompe à chaleur est un moyen très économique permettant de se chauffer. Dans certains cas, selon les modèles de PAC, 1 kWh d’électricité consommé pour l’utilisation de la pompe à chaleur, permet de transformer et de transmettre 3 à 4 kWh d’énergie thermique.

 

Enfin, il est très intéressant, pour le détenteur d’une PAC, de se chauffer grâce à une source d’énergie durable et gratuite.

L’installation d’une pompe à chaleur permet de réduire la facture d’énergie jusqu’à 75 %.

 

Les différents modèles de PAC et leur fonctionnement

Il existe plusieurs modèles de pompe à chaleur sur le marché.

Le principe de base d’une PAC repose sur le principe d'absorption d’une énergie extérieure qui est transformée et transmise sous forme d’énergie thermique à l’intérieur.

 

Les PAC aérothermiques sont les plus répandues sur le marché. Elles utilisent les calories de l’air ambiant à l’extérieur afin de chauffer l’intérieur. Elles existent sous la forme air-air, c’est-à-dire que la chaleur (ou fraicheur si réversible) est transmise directement dans l’habitation grâce à des splits qui soufflent l’air dans les pièces équipées.

La forme air-eau transmet la chaleur dans un circuit d’eau qui alimente des radiateurs. De plus les PAC air-eau permettent d’alimenter la maison en eau chaude.

 

Les pompes à chaleur géothermiques prélèvent la chaleur du sol.

Les capteurs peuvent être verticaux (sonde nécessitant un forage jusqu’à 50 mètres), ou encore horizontaux.

Ces capteurs horizontaux s’étalent sur une surface de terrain d’environ 1,5 à 2 fois la surface habitable à chauffer. Cela implique donc d’avoir un grand terrain.

Elles se présentent sous la forme sol-eau (qui alimente la maison en eau chaude ainsi que les radiateurs) et sol-sol, c’est-à-dire que le chauffage se fait grâce à un plancher chauffant.

 

Enfin, il existe des PAC hydrothermiques. Moins courantes, elles nécessitent la détention d’un sol ayant des ressources en eau suffisantes. Ce système nécessite des accords préalables en mairie.

Le principe est de pomper la chaleur de la nappe phréatique et de le diffuser dans la maison. Elles se présentent sous la forme PAC eau-eau.

Cette méthode nécessite l’existence d’un puits ou bien la création d’un forage de 30 à 100 mètres de profondeur.

 

Selon les besoins de chacun, le chauffagiste conseille de prendre un modèle plutôt qu’un autre.

 

Qu’est ce qui est susceptible de faire varier les prix d’installation d’une pompe à chaleur ?

Plusieurs critères entrent en compte dans le prix d’installation de la pompe à chaleur.

 

Le prix d’une installation complète diffère en fonction du matériel retenu, du prix de pose et de mise en service.

 

Pour ce qui est du matériel, il y a un grand écart de tarifs en fonction des différents modèles de pompes à chaleur.

Le prix du matériel lui-même diffère en fonction de la surface à chauffer, du climat de la région du lieu d’installation, du nombre d’habitants.

 

Le prix de la mise en service varie selon :

  • Le type de matériel à installer : les PAC géothermiques et hydrothermiques sont plus complexes à installer. D’ailleurs, les frais de forages sont à prendre en compte lors de la budgétisation de tels projets, ils s’élèvent à environ 100 € le mètre linéaire.
  • Le type de diffuseurs utilisé dans l’habitation : radiateurs (entre 3 000 et 5 000 € pour un système de radiateurs), splits muraux, plancher chauffant (entre 40 et 75 € par m² de plancher chauffant).
  • S’il s’agit de rénovation, il faut que la pompe à chaleur s’adapte à l’éventuel système déjà en place. Sinon il faut changer tout le réseau de chauffage.
  • La main d’oeuvre peut varier en fonction du professionnel qui réalise les travaux. En effet, chacun est libre d’appliquer les tarifs qu’il souhaite. Différents devis permettent de pouvoir comparer ces prix.

 

Pourquoi confier l’installation de sa pompe à chaleur à un professionnel ?

L’appel à un professionnel est évident.

 

Les PAC sont des appareils modernes, sophistiqués qui demandent un savoir-faire et des connaissances bien particulières. Seul un chauffagiste spécialisé dans la pose de pompe à chaleur sera à même d’installer ce système de chauffage.

 

Selon les besoins du client, c’est ce même spécialiste qui pourra orienter le futur propriétaire d’une PAC dans son choix d’appareil qui répondra au mieux aux attentes du client ainsi qu’aux éventuelles contraintes du lieu d’installation.

De plus, faire appel à un professionnel, c’est s’assurer de la bonne maintenance et du service après-vente de son matériel.

 

Il est conseillé de bien choisir le chauffagiste pour l’installation de sa PAC.

Il doit être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) afin d’être certain de ses qualifications, mais aussi pour pouvoir bénéficier d’aides financières.

 

Prix d’installation des différentes PAC

L’installation d’une pompe à chaleur par un chauffagiste frigoriste est comprise entre 1 500 et 5 000 € pour la pose et la mise en service uniquement. Ce tarif peut paraître élevé mais l’installation est une étape clef dans la rentabilité de son installation car les réglages sont minutieux et requièrent un véritable savoir-faire.

Nous allons vous présenter ici plusieurs prix d’installation (à titres indicatifs) selon les modèles de pompe à chaleur.

 

La PAC aérothermique est la moins chère du marché. Pour la pose et la fourniture, Il faut budgétiser entre 5 000 et 14 000 €. A savoir que la PAC air-eau se situe dans la partie haute de la fourchette car plus onéreuse à mettre en place.

 

La pompe à chaleur géothermique est bien plus onéreuse. Le forage dans le cadre d’une PAC à capteurs verticaux (100 € le mètre linéaire) ou le terrassement s’il s’agit de capteurs horizontaux (25 à 55 € du m3) sont des travaux qui font fortement fluctuer les prix du chantier. L’installation des capteurs horizontaux s’effectue entre 60 et 120 cm de profondeur.

Un budget de 10 000 à 16 000 € en fourniture et pose est requis pour profiter de la chaleur du sol.

 

La PAC hydrothermique est le modèle le plus onéreux. Elle nécessite un matériel perfectionné et une main d’oeuvre conséquente. Pour la pose et la fourniture, comptez entre 10 000 et 24 000 €.

 

Entretien d’une pompe à chaleur

Comme tout système de chauffage, la pompe à chaleur demande un minimum d’entretien.

 

Selon le type de PAC utilisé l’entretien sera plus ou moins cher.

De manière générale, l’entretien annuel est fortement conseillé. Cependant il n’est pas obligatoire pour tous les appareils.

Seules les pompes à chaleur qui fonctionnent avec plus de 2 kg de fluides caloporteurs sont soumises à une obligation d’entretien.

Il faut compter entre 100 et 300 €.

Pour réaliser l’entretien, rapprochez-vous d’un chauffagiste frigoriste, l’idéal reste de contacter celui qui est à l’origine de votre installation.

Quelles aides possibles ?

Comme pour de nombreux travaux d’amélioration de l’habitat impliquant un rendu moins énergivore, des aides financières existent. Elles sont intéressantes car elles permettent de réduire considérablement le coût de son installation.

En effet, il est possible de financer jusqu’à 50 % du chantier grâce aux différentes aides délivrées.

 

Généralement, les aides ne sont valables uniquement sur le matériel et en aucun cas sur le prix de pose et de mise en service.

De plus, comme cité plus haut, l’appel à un professionnel RGE est nécessaire pour bénéficier de ces aides.

 

Voici un tableau qui regroupe les différentes aides à demander lors de l’installation d’une pompe à chaleur.

 

La Prime énergie

Engagement de Total pour l’installation d’une PAC air-eau. Plusieurs conditions sont requises pour en bénéficier. Il est possible de simuler cette aide en ligne.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

C’est une aide de l’état permettant de récupérer jusqu’à 30 % de la valeur du matériel en réduction d’impôts.

L’éco prêt à taux zéro

Prêt sans intérêt qui concerne les travaux d’isolation, de chauffage, de production d’eau chaude et sanitaire ainsi que la production d’énergies renouvelables. Accordé par les banques qui ont signé une convention avec l’Etat. Un bouquet d’au moins deux travaux est nécessaire pour l’obtention du prêt. Il s’élève jusqu’à 20 000 € pour deux travaux sur une durée de remboursement ne pouvant excéder 10 ans et 30 000 € pour trois avec une durée maximum de 15 ans.

La TVA réduite à 5,5 %

La TVA réduite s’applique au matériel et à la main d’oeuvre.

Les aides de l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (ANAH)

L’ANAH délivre des aides financières pour l’installation de pompe à chaleur sous certaines conditions. Un simulateur en ligne est disponible.

Des aides locales et même de la CAF peuvent être attribuée pour l’installation d’une PAC et pour tous types de travaux qui visent à réduire sa consommation énergétique. Renseignez-vous auprès des collectivités locales.

 

Conseil du professionnel EnChantier

Beaucoup de publicités existent à propos des pompes à chaleur. Elles paraissent souvent très alléchantes, cependant, méfiez-vous de certains installateurs peu scrupuleux.

Sélectionner son installateur est la clef d’un rendu économique et qualitatif.

2019-11-22 11:53:52

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact