Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de rénovation de chauffage selon un prix de référence.
Radiateur au gaz
Cet article vous présente les différents postes de rénovation pour votre chauffage gaz ainsi que les prix associés.

 

Budget récapitulatif

Équipement

Prix

Chaudière classique

700 à 3 000 € en fourniture

Chaudière basse température

1 000 à 3 000 € en fourniture

Chaudière à condensation

1 500 à 6 000 € en fourniture

Réseau tuyauterie chauffage complet

5 000 à 10 000 € en fourniture et en pose

Radiateur hydraulique

150 à 1 450 € en fourniture et en pose

Sol chauffant

70 à 100 € HT / m² en fourniture et en pose

Main d'œuvre

Prix

Prix de pose chaudière

900 à 3 000 €

Tarif horaire plombier

35 à 60 € HT

Prix de pose radiateur

130 à 150 €

 

 

Pourquoi rénover son système de chauffage gaz ?

Avec le temps, votre système de chauffage au gaz perd en efficacité.

Beaucoup de foyers sont équipés de chaudière au gaz.

 

C’est un moyen de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage plus économique que l’électricité.

 

Toutefois, les chaudières vieillissantes sont moins performantes. La consommation peut donc être plus importante pour une production amoindrie.

Ainsi, la rénovation de son système complet peut vous permettre de bénéficier d’un moyen de chauffage performant et économe.

 

Vous profiterez également d’un confort d’utilisation accrue. Les risques de panne sont bien moindres.

De plus, vous pouvez opter pour des appareils connectés afin de gérer au mieux votre consommation et donc de réduire vos factures d’énergie au maximum.

 

Les modèles de chaudières au gaz

Afin de remplacer votre chaudière au gaz, vous avez le choix entre trois types de fonctionnements de chaudières au gaz.

 

La chaudière gaz classique possède la fonctionnalité la plus basique.

En effet, l’eau est chauffée par un brûleur au gaz.

Les fumées de combustion sont alors rejetées à l’extérieur au moyen d’un conduit.

 

Il s’agit du modèle de chaudière le moins cher mais aussi du moins performant.

Pour pallier ce problème, la chaudière basse température peut être la solution.

 

En effet, vous pouvez choisir une chaudière à basse température dont le principe repose sur l’abaissement de la température de chauffe de l’eau.

Pour y parvenir, c’est un système classique, équipé d’un brûleur qui s’en charge.

 

Néanmoins, en réduisant la température de l’eau, la chaudière consomme moins de gaz pour fonctionner pour des meilleures performances que les systèmes premiers prix.

Chauffer l’eau en dessous de 50 °C au lieu de 90, vous permettra de réduire vos consommations énergétiques de 15 % environ.

 

Sachez toutefois que pour fonctionner correctement et tirer profit de votre chaudière, vous devez vous équiper de radiateurs à basse température ou encore d’un plancher chauffant.

 

Enfin, la chaudière à condensation est le modèle le plus perfectionné mais aussi le plus économe en énergie du marché.

Le fonctionnement de cet appareil est plus complexe.

 

De l’eau est chauffée à l’aide du brûleur au gaz.

Les fumées de combustion passent dans un condensateur qui tire profit de l’énergie calorifique de ces gaz afin de chauffer l’eau en complément.

Avec un rendement de 110 %, la chaudière à condensation vous permet d’économiser jusqu’à 30 % sur votre facture.

 

De plus, le confort thermique de ces chaudières est excellent et leurs tailles restreintes permettent de les poser où vous le souhaitez avec une évacuation en ventouse.

 

Prix des chaudières gaz

Les prix des chaudières au gaz sont très variants en fonction de plusieurs critères décrits précédemment.

En effet, le type de fonctionnement des chaudières est le principal élément qui détermine le prix de votre future chaudière.

 

La puissance de la chaudière, ses performances, la marque, son caractère connectable sont autant de points qui font augmenter le prix de la chaudière.

Il est important, si vous le pouvez, de ne pas considérer le prix d’achat de la chaudière mais plutôt le retour sur investissement que vous bénéficierez avec des modèles plus haut de gamme et plus perfectionnés.

 

Concernant les prix, nous pouvons vous donner ce comparatif à titre indicatif :

 

Type de chaudière

Prix des fournitures

Chaudière classique

700 à 3 000 €

Chaudière basse température

1 000 à 3 000 €

Chaudière à condensation

1 500 à 6 000 €

 

La pose de votre chaudière vous sera facturée entre 900 et 3 000 € selon la difficulté d’accès à la chaudière mais aussi en fonction de son fonctionnement.

 

La chaudière à condensation : le modèle idéal

La chaudière gaz à condensation est un modèle certes plus onéreux mais bien plus attrayant du point de vue de ses performances.

 

En effet, le retour sur investissement de la chaudière à condensation est assez rapide et le confort financier qu’elle procure concernant vos charges de chauffage n’est pas négligeable.

 

De plus, en optant pour ce modèle de chaudière à très haute performance et en consommant moins de ressources, vous agissez sur l’environnement grâce à un modèle plus écologique.

 

Tous ces critères permettent à la chaudière à condensation de bénéficier des aides gouvernementales pour la rénovation énergétique.

 

Enfin le gain de place et la facilité d’utilisation sont des critères qui sauront séduire les acheteurs.

 

Les aides disponibles

Les aides au financement pour votre chaudière gaz à condensation sont simplifiées grâce à la nouvelle aide du gouvernement, appelée MaPrimeRenov’.

Cette aide permet de bénéficier d’une prise en charge pour votre chaudière en fonction de vos ressources.

Elle est surtout destinée aux foyers aux revenus modestes à très modestes.

 

En cas de non-éligibilité, vous pouvez toujours bénéficier du CITE : Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique.

Vous récupérez donc 30 % de la valeur du matériel installé sous forme de réduction fiscale.

 

Attention, il faut savoir que pour bénéficier de ces aides, vous êtes obligé de faire appel à un professionnel labellisé RGE, c’est-à-dire, un professionnel reconnu garant de l’environnement.

 

La rénovation du réseau de chauffage

Il se peut que l’intégralité de votre réseau de chauffage soit ancien et que vous soyez contraint de le rénover.

 

Le réseau correspond à toutes les tuyauteries nécessaires pour acheminer l’eau chaude de la chaudière aux radiateurs afin de retourner dans la chaudière.

 

Il s’agit en effet d’un circuit dit fermé.

C’est la même eau qui circule dans le réseau.

 

Si le réseau est défaillant, vous pouvez faire face à des fuites et donc des risques de dégâts liés à l’humidité.

 

Si votre réseau est apparent, il vous sera facile de vous rendre compte d’une fuite.

À l’inverse, en cas de réseau encastré dans vos murs, la fuite se fera savoir par l’apparition d’auréoles d’humidité.

 

Quelles rénovations réaliser ?

Il existe trois sortes de réseaux :

●Le monotube : un seul tuyau alimente le radiateur en eau et la récupère.

●Le bitube : un tuyau alimente le radiateur et un autre récupère l’eau.

●Le système en pieuvre : chacun des radiateurs disposent de son propre circuit.

 

La qualité du réseau implique le confort et l’homogénéité de la chaleur dans l’habitation.

 

En cas de simple fuite, vous pouvez contacter votre plombier habituel, c’est-à-dire celui qui se charge de votre entretien de chaudière.

Il vous facturera ses services à son tarif horaire qui peut osciller entre 35 et 60 € selon votre région.

 

En cas de réfection complète de votre réseau, vous pouvez opter pour un système cuivré, classique ou bien un réseau en PER.

 

Le PER est plus simple à installer donc moins coûteux. Néanmoins, il implique des travaux de camouflage ou bien d’encastrement car le PER est très peu esthétique.

Le cuivre pouvant être peint peut facilement être laissé apparent.

 

Concernant les prix, le PER est bien moins cher au mètre linéaire que le cuivre :

●Entre 10 et 13 € pour le PER

●Entre 20 et 40 € pour le cuivre

 

Ces prix sont donnés hors pose.

La pose vous sera facturée au tarif horaire du plombier.

Ainsi, en fonction de l’étendue des travaux à réaliser, la réfection de votre réseau peut vous coûter entre 5 000 et 10 000 €.

 

Notez que la dépose de vos anciennes tuyauteries vous seront comptabilisées dans la facture finale.

 

Faire appel à un professionnel

Même si le PER est un matériau qui se veut accessible à tous en termes de pose, sachez que faire appel à un professionnel est un atout considérable.

En effet, vous vous évitez les tracas en cas de fuite d’eau sur votre réseau.

 

Vous serez plus serein de faire appel à un plombier, c’est l’assurance d’un travail bien fait.

 

Néanmoins, sachez que les professionnels disposent de tarifs libres.

Ainsi, si vous multipliez les devis, vous augmentez vos chances de dénicher le meilleur prix pour vos travaux.

 

Le remplacement des radiateurs

Vous pouvez remplacer vos vieux radiateurs hydrauliques afin d’opter pour des modèles plus performants ou encore pour les adapter à un système basse température.

 

Il existe plusieurs sortes de radiateurs afin de s’adapter à toutes les installations et à toutes les configurations possibles.

 

Le radiateur standard se positionne en bas des murs. Il est courant de les trouver positionnés en dessous des fenêtres.

Toutefois, vous pouvez retrouver des radiateurs horizontaux de taille basse ou encore des radiateurs verticaux, de toutes tailles capables de chauffer de grandes surfaces.

Le sèche serviette s’adapte aussi en hydraulique pour chauffer votre salle de bain.

 

De plus, les radiateurs sont aujourd’hui déclinés en plusieurs coloris.

Tous ces designs et ces critères sont déterminants dans le prix d’un radiateur.

 

Les plus classiques, en fonte d’aluminium varient entre 200 et 1 030 € par radiateur, pose comprise.

La taille du radiateur est déterminée par le besoin de chaleur de la zone à chauffer.

 

Les radiateurs en fonte, plus performants grâce au stockage calorifique du matériau, sont plus chers à l’achat mais aussi en pose.

Comptez entre 500 et 1 450 € par radiateur, pose comprise.

 

Les radiateurs à basse température coûtent quant à eux entre 190 et 1 250 € sans la pose.

 

La pose en elle-même vous coûtera aux alentours de 130 à 150 € par élément.

Vous pouvez prendre plus d’informations sur les radiateurs hydrauliques ainsi que leur pose sur notre article Devis radiateur à eau chaude : prix fourniture et pose.

 

Le sol chauffant

Le sol chauffant peut être une bonne alternative aux radiateurs classiques.

Le confort d’utilisation des sols chauffants est excellent.

 

Avec un plancher chauffant, vous bénéficiez d’une chaleur homogène et uniforme dans l’intégralité de la pièce sans avoir de tuyaux ou radiateurs apparents.

De plus, ce type de chauffage est compatible avec les chaudières basses températures.

 

Si vous souhaitez installer un sol chauffant en rénovation de votre système de chauffage, la quantité de travaux à réaliser est importante.

 

En rénovation, la tâche est plus compliquée car l’installation d’un plancher chauffant apporte une épaisseur supplémentaire comprise entre 6 et 10 cm.

 

Pour son tarif, comptez entre 70 et 100 € HT / m² en fourniture et en pose.

 

La plus-value d’un système de chauffage performant

Posséder un système de chauffage moderne et performant apporte de la plus-value à votre habitation.

 

En effet, ce sont des travaux dont le prix peut effrayer plus d’un acheteur potentiel.

Proposer à la vente une habitation, maison ou appartement dont le système complet de chauffage est fraîchement rénové sera convaincant pour vendre.

 

De plus, opter pour une chaudière gaz à condensation attire l’intérêt pour sa faible consommation et les possibilités d’économies d’énergie qu’elle entraîne.

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Ne vous laissez pas impressionner par le prix d’un système de chauffage au gaz perfectionné comme pour les chaudières à condensation.

Il se peut que vous soyez éligible à des aides et le confort d’utilisation ainsi que le retour sur investissement dont vous bénéficierez grâce à ces équipements sont vraiment intéressants.

2020-02-21 16:20:47

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact