Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux d'isolation selon un prix de référence.

Prix de l’isolation d’un grenier

Isolation d'un grenier
Il est important de savoir que les déperditions thermiques les plus conséquentes (à hauteur de 30 %) se font par la toiture. Il est donc fortement recommandé, afin de limiter ces pertes de chaleur, de faire tout particulièrement attention à l’isolation des parties se trouvant sous-toiture comme peuvent l’être les greniers. Ainsi, si vous souhaitez isoler votre grenier, il vous faudra compter un budget compris entre 20 et 280 € par m².

 

Budget récapitulatif

Voici ci-dessous un tableau récapitulant les différents prix évoqués tout au long de ce petit guide concernant les prix pour l’isolation d’un grenier :

 

Type d’isolation

Prix de fourniture au m²

Prix au m² (fourniture et pose)

soufflage

/

20 €

isolation du sol

entre 10 et 15 €

entre 20 et 40 €

isolation toiture par l’intérieur

entre 20 et 50 €

entre 45 et 100 €

isolation toiture par l’extérieur

entre 80 et 120 €

entre 100 et 280 €

Type d’isolant

Prix au m²

laines minérales

laine de verre

entre 10 et 15 €

laine de roche

entre 10 et 25 €

laines végétales/animales

laine de chanvre

entre 25 et 35 €

laine de mouton

entre 15 et 25 €

laine de lin

entre 10 et 15 €

autres isolants

la ouate de cellulose

entre 15 et 20 €

liège expansé

entre 75 et 90 €

fibre de bois

entre 30 et 40 €

polyuréthane

entre 50 et 60 €

polystyrène expansé

entre 10 et 15 €

membrane intelligente

à partir de 3 €

       

 

L’isolation par le sol

Si vous souhaitez isoler un grenier que vous ne comptez pas utiliser, vous pouvez avoir recours à l’isolation par le sol qui permet d’éviter que la chaleur de la pièce du dessous ne s’échappe par le grenier. Il s’agit d’une solution efficace pour faire des économies d’énergie mais aussi abordable en termes de prix. En effet, il faut compter un budget compris entre 20 et 40 € le m² en fourniture et pose de l’isolant.

Toutefois, la pose d’un matériau isolant au sol dépend du type de sol présent dans le grenier, à savoir :

  • si le sol est plan
  • si le sol dispose de solives apparentes

 

Il faut aussi avoir en tête qu’une isolation d’un grenier par le sol se doit d’atteindre une résistance thermique égale à 7 m².kW pour être en conformité avec la Réglementation Thermique de 2012. Veuillez consulter l’article “Isolation : résistance thermique des matériaux et norme RT 2012”, si vous souhaitez approfondir ce sujet.

 

Si votre grenier n’est pas utilisable, différentes options s’offrent à vous :

  • si le grenier n’est pas accessible car la hauteur est trop faible, il est possible, pour l’isoler, d’avoir recours à la méthode de soufflage.

Cette technique consiste, par le biais d’une machine, à souffler un isolant de type ouate de cellulose ou laine, prenant la forme de flocons afin de recouvrir le sol de cette zone. L’isolant est alors déposé en vrac dans la superficie à couvrir.

  • si l’accès est dégagé, vous pouvez :
  • dans le cadre d’un sol plan de type plancher ou dalle béton, il est possible d’isoler à l’aide d’un isolant de type rouleaux de laine. C’est une technique plus longue que celle du soufflage. Dans un premier temps, une membrane permettant l’étanchéité à l’air doit être installée. Il ne faut pas passer outre cette phase si votre plancher est en bois. Ce pare-vapeur prend la forme de rouleaux qui doivent être déroulés, puis installés au sol. Les raccords entre les membranes se font grâce à un ruban adhésif spécialement conçu pour garantir une parfaite étanchéité. Cette étape peut vous être évitée si vous choisissez un isolant où le pare-vapeur y est directement incorporé.

Il est ensuite possible de dérouler les rouleaux de laine pour réaliser l’isolation. Il est également possible de mettre en place des panneaux d’isolants. Une fois l’isolant installé, il peut être d’usage de placer un pare-vapeur par-dessus le matériau isolant dans le but de le protéger et d’augmenter sa durée de vie.

  • isoler le sol à l’aide d’un isolant en vrac que vous pouvez directement épandre à la main.

Attention, dans le cadre où le sol dispose de solives apparentes, il faudra insérer l’isolant, qu’il soit sous forme de rouleaux ou en vrac, dans les espaces disponibles entre les solives. L’épaisseur du matériau doit être de la même hauteur que les solives.

 

Si votre grenier est destiné à être une zone de stockage, l’isolation par le sol est également réalisable dans ce cas.

Toutefois, il sera indispensable de recouvrir l’isolant par un plancher. Selon la configuration de votre grenier, il est possible que :

  • le sol soit plan : dans ce cas, il sera nécessaire de réaliser un gîtage. Cela consiste à installer des madriers, dont la hauteur est comprise entre 15 et 18 cm, et de les espacer de la largeur correspondant au rouleau d’isolant à mettre en place. Une fois les madriers fixés, il suffit d’installer les lés d’isolants puis de recouvrir le tout par un plancher de type plaques d’OSB.
  • ou que le sol soit composé de solives apparentes : dans ce cas, l’isolant est directement posé entre les solives. Son épaisseur correspond à la hauteur de ces dernières moins deux centimètres afin de laisser un vide d’air pour une bonne ventilation. De la même façon que pour un sol plan, l’isolant et les solives seront également recouverts d’un plancher.

La réalisation d’une isolation par le toit

Si vous voulez isoler un grenier pour l’utiliser à des fins de rangement ou pour l’aménager, il est conseillé de réaliser une isolation par le toit.

Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, nous vous conseillons de consulter le guide intitulé “Prix d’aménagement des combles”.

L’isolation par le toit peut se matérialiser sous 2 formes :

  • par l’intérieur : plus facilement réalisable que l’isolation par l’extérieur, l’isolation par l’intérieur consiste à revêtir un isolant entre le toit et une cloison.

L’installation d’un écran de sous-toiture doit se faire entre la toiture et l’isolant. L’étape suivante est celle de la pose de l’isolant puis d’une membrane d’étanchéité par-dessus le matériau isolant. Enfin, une cloison devra être réalisée par-dessus le tout. Des plaques de plâtre permettent généralement de recouvrir l’isolant.

  • par l’extérieur : ce processus est intéressant dans le cadre où vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation ou de réfection de toiture. Si tel n’est pas le cas, la technique ne sera pas forcément avantageuse car elle nécessite de retirer les éléments de couverture. Cependant, en cas de rénovation de toiture, ce type d’isolation permet de ne pas réduire l’espace intérieur sous toiture. L’isolant, se matérialisant généralement sous forme de panneaux, s’installera donc entre les matériaux formant le toit et la charpente.

Si la réfection de votre toiture n’est pas dans vos intentions mais que souhaitez tout de même réaliser une isolation de votre toiture par l’extérieur, vous devrez ajouter en complément de votre budget isolation, la dépose de votre toiture et la repose.

 

Isolation toiture par l’extérieur

Prix

fournitures

entre 40 et 100 € par m²

main d’oeuvre (comprenant la dépose de toiture, la pose de l’isolant et la repose de la toiture)

entre 70 et 180 € par m²

matériaux et pose

entre 110 et 280 € par m²

 

4 solutions permettent d’isoler une toiture par l’extérieur :

 

Solutions d’isolation de toiture par l’extérieur

Descriptif

le sarking

nécessite une charpente solide et :

  • un isolant rigide de type fibre de bois, panneaux polystyrène, laine minérale ;
  • une pose sur une fine planche de bois appelée volige ;
  • une installation entre la couverture et la charpente.

le système Intégra Réno

association de 3 éléments :

  • une membrane d’étanchéité ;
  • des panneaux de laine de verre (installés entre les chevrons) ;
  • un écran de sous-toiture.

le système Climat Confort Réno

association de :

  • panneaux de mousse expansée (d’épaisseur variable de 6 à 14 cm) ;
  • + un écran de sous-toiture.

le système Delta-Maxx Confort

  • écran de sous-toiture possédant une doublure d’un isolant géotextile en polyester
  • s’utilise simplement en complément d’une isolation de toiture intérieure en place

 

Les types d’isolants et leurs caractéristiques

De nombreux modèles d’isolants s’offrent à vous pour l’isolation de votre grenier. Voici quelques indications afin de vous permettre de vous y retrouver et savoir quels sont les critères importants à prendre en considération lors de l’achat de vos matériaux d'isolation.

Les critères spécifiques pour le choix d’un isolant

Il faut savoir que la performance d’un isolant est représentée par sa résistance thermique notée R en m².K/W. Plus cette valeur est importante et meilleure sera la qualité de l’isolant. Pour un matériau relativement performant, il faut compter R ≥ 6.

 

Toutefois, cette résistance est dépendante de l’épaisseur (e) en cm de l’isolant, mais aussi de la conductivité thermique ℷ en W/m.K. La conductivité est la capacité d’un matériau à restituer la chaleur au sein du logement. A l’inverse de la résistance, plus lambda est petit, plus l’isolant sera performant.

 

L’épaisseur joue aussi un rôle important car, à lambda équivalent, plus l’épaisseur est importante et plus la résistance thermique sera grande.

Le rapport R = e / ℷ lie ces 3 éléments entre eux.

 

Type d’isolant

Conductivité thermique en W/m.K

Résistance thermique R en m².K/W

Epaisseur en cm

laines minérales

laine de verre

0,030 à 0,040

6

24

laine de roche

0,034 à 0,040

7

26

laines végétales/animales

laine de chanvre

0,039 à 0,045

6

24

laine de mouton

0,039 à 0,042

8

30

laine de lin

0,038 à 0,042

6

24

autres isolants

la ouate de cellulose

0,035 à 0,041

7

30

liège expansé

0,038 à 0,043

 

 

6

 

24

 

fibre de bois

0,042

polyuréthane

0,021 à 0,028

14

 

Les différents modèles d’isolants

Du fait que la chaleur monte, il est important d’opter pour un bon isolant, regroupant les meilleures caractéristiques techniques mais surtout correspondant à l’usage que vous souhaitez faire de votre grenier. Quelle que soit son utilisation, l’isolation du grenier permettra de réduire vos dépenses énergétiques. Pour cela, vous aurez le choix entre différents modèles d’isolants :

  • les laines
    • minérales
      • laine de verre
      • laine de roche
    • végétales ou animales
      • laine de chanvre
      • laine de mouton
      • laine de lin
  • les autres isolants
    • la ouate de cellulose
    • le liège expansé
    • la fibre de bois
    • le polyuréthane...

 

Si l’isolant ne possède pas de pare-vapeur intégré, il faudra en installer un de manière séparée. Généralement, un film de polyéthylène joue ce rôle. Il se pose entre l’isolant et son support, et permet donc de stopper la condensation se formant entre le toit froid et la vapeur issue de la pièce. Afin de rendre le tout parfaitement étanche et hermétique, il sera possible d’y ajouter un ruban adhésif pour fixer le pare-vapeur à son support. Si le pare-vapeur n’est pas incorporé à votre isolant, vous pourrez opter pour un modèle dit intelligent, c’est-à-dire qu’il évacue la vapeur dès lors que les températures sont élevées. Pour s’équiper de cette membrane intelligente, comptez un prix de 3 € par m².

 

Prix selon le type de pose de l’isolant

En fonction de la méthode que vous aurez décidé d’employer, ou qu’un professionnel vous aura conseillé, cela aura bien entendu un impact financier sur la note finale de vos travaux. Afin de vous aider à y voir plus clair, voici quelques indications en termes de prix appliqués auxquels vous pourrez vous attendre :

 

Type d’isolation

Prix de fourniture au m²

Prix au m² (fourniture et pose)

soufflage

/

20 €

isolation du sol

entre 10 et 15 €

entre 20 et 40 €

isolation toiture par l’intérieur

entre 20 et 50 €

entre 45 et 100 €

isolation toiture par l’extérieur

entre 80 et 120 €

entre 110 et 280 €

 

Prix des isolants

Selon l’isolant que vous déciderez d'apposer, cela influera sur le prix final de votre budget consacré à vos travaux d’isolation de votre grenier. Voici quelques indications de prix à garder en tête :

 

Type d’isolant

Prix au m²

laines minérales

laine de verre

entre 10 et 15 €

laine de roche

entre 10 et 25 €

laines végétales/animales

laine de chanvre

entre 25 et 35 €

laine de mouton

entre 15 et 25 €

laine de lin

entre 10 et 15 €

autres isolants

la ouate de cellulose

entre 15 et 20 €

liège expansé

entre 75 et 90 €

fibre de bois

entre 30 et 40 €

polyuréthane

entre 50 et 60 €

polystyrène expansé

entre 10 et 15 €

 

Les aides financières

Les aides qui sont éligibles à l’isolation d’un grenier sont :

  • le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique qui vous permet d’économiser jusqu’à 30 % de votre facture d’isolation ;
  • la TVA à taux réduit de 5,5 % ;
  • un éco-prêt à taux zéro : c’est un emprunt bancaire sans intérêt, pouvant être réalisé pour des travaux à vocation d’amélioration des performances énergétiques du logement ;
  • les aides de l’ANAH ;
  • isolation à 1 € : dans le cadre du Pacte Energie Solidarité, ce programme permet, sous conditions de ressources financières, de profiter de faire isoler ses combles pour la modique somme de 1 €.

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Afin de pouvoir obtenir les nombreuses aides financières, il est nécessaire de respecter un certain nombre de critères. Ces derniers sont les suivants :

  • un logement construit depuis plus de 2 ans ;
  • faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement ;
  • installer un isolant disposant de la mention NF, CE ;
  • seuils de revenus financiers nécessaires pour certaines des subventions.
2019-09-26 08:35:35

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact