Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de menuiserie selon un prix de référence.

Prix d’une porte coupe-feu

Que ce soit à la demande expresse des assurances ou pour vous garantir une meilleure sécurité dans votre logement, la porte coupe-feu doit être sélectionnée selon des critères bien précis et particuliers. Véritable barrière de protection contre les flammes et les fumées, cette porte aura pour objectif de vous sécuriser en attendant les secours.

 

Le principe de la porte coupe-feu

L’objectif premier de la porte coupe-feu, comme son nom l’indique, est avant tout de sécuriser des lieux et des personnes en retardant le plus possible la propagation du feu par un effet de compartimentation des zones afin de permettre l’arrivée des secours et l’évacuation. Cette protection peut ainsi protéger tout type de pièce dans tous types de lieux privé ou professionnel. Qu’elle soit d’entrée ou d’intérieur, cette porte peut être dotée d’un système de fermeture automatique en lien avec le déclenchement de l’alarme incendie. Ainsi, en cas d’urgence, la porte se bloque en position fermée afin de remplir son rôle. Toutefois, il reste bien sûr possible de l’ouvrir pour se mettre à l’abri auquel cas elle se referme d’elle même ensuite.

 

Afin d’apporter cette protection bien spécifique, la porte coupe-feu est composée de différents matériaux que sont le métal, le composite et le bois. Le composite incombustible constitue la partie centrale et est entouré de plaques de métal. Le parement en bois dur vient habiller l’ensemble.

 

Tous les bâtiments ne sont pas contraints de s’équiper de telles portes. Il faut savoir que sont contraints par la loi les immeubles de grande hauteur ainsi que les ERP (Etablissements Recevant du Public).

 

  • Nota : A l’achat de votre porte, vous devrez impérativement recevoir un procès-verbal émanant du Ministère de l’intérieur. Ce document atteste de la bonne conformité de la porte coupe-feu en rapport des normes et indiquera le niveau de résistance de celle-ci. Sans ce PV, le produit ne peut être vendu en France.

 

Les classifications

Selon la destination de la porte coupe-feu, il se peut que des exigences particulières soient mises en avant. Par exemple, dans le cas d’une porte palière, il faudra que celle-ci offre une résistance d’au moins 15 mn aux flammes et à la propagation des fumées. Pour un immeuble dit de très grande hauteur (de plus de 50 mètres et à usage d’habitation), il faudra une capacité deux fois plus élevée, soit 30 mn minimum.

 

Afin d’effectuer les bons choix, il existe des classifications qui indiquent le degré de résistance au feu. Cette classification est systématiquement accompagnée de la durée pendant laquelle la porte est capable de résister en cas d’incendie sachant que cette dernière peut aller de 15 à 120 mn. Selon la classification choisie, il faudra compter entre 120 à 600 € pour une porte standard.

 

A noter également que l’isolation thermique de cette porte est des plus importantes. C’est elle qui permettra une protection adaptée en évitant le transfert de chaleur d’un côté à l’autre de sa structure. Cette protection thermique permettra d’éviter que les matériaux à proximité immédiate ne s’enflamment sous l’effet de la chaleur intense dégagée.

 

classification française

classification européenne

SF

(équivalent R)

  • stable au feu (durant le temps indiqué)
    • capacités mécaniques conservées

R

  • stabilité ou résistance mécanique

PF

(équivalent E)

  • pare-flammes (durant le temps indiqué)
    • évite la propagation des flammes
    • stable

E

  • étanchéité
    • aux fumées
    • aux flammes

CF

(équivalent EI)

  • coupe-feu (durant le temps indiqué)
    • porte pare-flammes
    • évite la propagation des flammes
    • évite la propagation des fumées

I

  • isolation thermique
    • systématiquement en complément du R ou du E

Pour le classement EI, la norme EN 13501 apporte un indice complémentaire en termes d’isolation thermique.

classement I¹

  • face non exposée :
    • température moyenne de 140°C maxi
    • température en un point de 180°C maxi
  • mesure de température : non conforme à moins de 2.5 cm du bord visible du vantail
  • dormant : 180°C maxi à 10 cm du de la bordure visible du vantail (ou entre le dormant et la construction support)

classement I²

  • face non exposée :
    • température moyenne de 140°C maxi
    • température en un point de 180°C maxi
  • mesure de température : non conforme à moins de 10 cm du bord visible du vantail
  • dormant : 360°C maxi à 10 cm du de la bordure visible du vantail (ou entre le dormant et la construction support)
 

Ce sont les arrêtés du 22 mars 2004, du 21 avril 1983 et du 3 août 1999 qui régissent les différentes réglementations en lien avec les portes coupe-feu. Elles portent notamment sur les normes de référence et les tests effectués sur ces types d’équipement. Ainsi, depuis le 1er avril 2004, les portes coupe-feu sont testées dans le respect des normes d’essai européennes EN 1634-1.

 

En outre, au-delà de ces premières données, il faut également tenir compte des capacités de résistance des autres éléments de la porte tels que les gongs, les paumelles et les charnières. En effet, pour une protection complète, c’est une résistance à une température de 800°C qui sera attendue sur ces pièces particulières. Le laiton et l’aluminium seront donc proscrit puisqu’ils fondraient à un tel niveau de température.

 

Installation et mise en œuvre

Afin d’être le plus efficace possible, votre porte coupe-feu devra être posée dans les règles de l’art. C’est d’ailleurs le DTU 36.1 qui précise la mise en oeuvre de ce type d’installation. Lors de cette pose, un professionnel s’assurera de la conformité du PV de la porte et, pour la pose, garantira le comblement total des espaces éventuels entre le mur ou la cloison et l’intérieur de l’huisserie.

 

Pour exemple, dans le cas d’une porte coupe-feu 30 minutes posée sur une huisserie bois, 2 techniques de pose sont envisageables :

 

Type de pose

Présentation

huisseries traditionnelles enveloppantes

  • pose réalisée lors de la mise en oeuvre de la maçonnerie (briques, parpaings)
  • installation des pattes équerres et des pattes de scellement amovibles
  • réalisation du calfeutrement complet du profilé dans le même temps que le montage de la cloison

huisseries banchées

  • intégration des huisseries dans le coffrage à l’aide de mannequins de conformation
  • coulage du béton des parois adjacentes
  • éventuelle mise en oeuvre d’une barre d’écartement (soudée en pied)

 

Le prix de la porte coupe-feu

Le prix de fourniture d’une porte coupe-feu

En fourniture, le prix d’une porte coupe-feu est principalement fonction de ses caractéristiques premières, à savoir son épaisseur, ses dimensions, sa finition et bien entendu sa classification. Plus chère qu’une simple porte en raison de sa spécificité, en moyenne, il faudra tabler sur un investissement oscillant entre 120 et 600 € pour des versions standards de moyenne gamme.

Un haut de gamme ou du sur-mesure pourrait nécessiter un budget autour de 1 000 €, voire plus. Il en va de même pour une porte coupe-feu prévue pour un lieu spécifique tel qu’une salle de spectacle ou un établissement hospitalier.

Le prix de pose d’une porte coupe-feu

Pour faire réaliser la pose de votre porte coupe-feu par un professionnel aguerri à ce type de mission, il vous faudra prévoir une enveloppe autour de 150 à 500 € par porte. A noter que la pose d’une porte palière est plus complexe qu’une porte intérieure au sein d’un logement, le prix de la pose s’en ressent alors automatiquement.

 

Le prix d’une porte coupe-feu en fourniture et pose

Au final, en moyenne, il vous faudra compter un budget minimal autour de 270 € pour la fourniture et la pose de votre équipement. Un tarif qui pourra aller au-delà des 1 000 € selon les cas, les configurations et les spécificités attendues.

 

En termes d’aides, vous pourrez compter sur l’accès à la TVA à 10 % si vous décidez d’en passer par un professionnel qui se chargera alors de la fourniture et de la pose de votre porte coupe-feu.

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Avant même d’opter pour un modèle ou un autre, prenez bien le temps de vous rapprocher d’un ou plusieurs professionnels. Ces derniers seront en mesure de vous conseiller en fonction de votre besoin précis, des différentes normes imposées par le cadre légal et des spécificités de votre bâtiment.

2018-12-28

Quel prix pour votre projet de travaux de menuiserie ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

 

Contact