Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de porte à galandage selon un prix de référence.

Prix d’une porte à galandage

La porte à galandage séduit de plus en plus, notamment dans les constructions neuves. Quelles sont les possibilités avec ces portes bien particulières ? Quelles options sont accessibles et à quel prix ?

 

Le principe de la porte à galandage

Très tendance, la porte à galandage offre l’intérêt majeur de vous faire gagner de la surface. En effet, opter pour un tel principe de porte peut permettre de gagner jusqu’à un mètre carré de surface au sol, un élément qui est loin d’être négligeable, notamment dans les espaces réduits.

 

En termes de fonctionnement, la porte à galandage s’appuie sur un principe de porte coulissante. Grâce à ses rails, la porte rentre quasi intégralement dans la cloison lorsqu’elle est en position ouverte. Seule la poignée reste apparente afin de pouvoir refermer la porte. Dans la pratique, un caisson est placé dans le mur. C’est ce caisson qui recevra la porte.

 

Si la mise en oeuvre de ce type de porte est plus complexe qu’une simple porte coulissante (dite “posée en applique”), il en résulte un aspect esthétique bien plus agréable. En outre, l’espace sur le mur est totalement libre, ce qui offre la possibilité de meubler bien plus facilement.

 

Les différents types de portes à galandage

En règle générale, ce sont l’aluminium et l’acier qui sont utilisés pour réaliser le caisson et le cadre de la porte à galandage. C’est le même matériau qui sera utilisé pour le rail et le châssis.

Pour ce qui concerne la porte en elle-même, il est possible de se diriger vers différents matériaux, voire même d’opter pour un profilé bi-matière. Sont alors proposés des portes à galandage en :

  • PVC
  • aluminium
  • bois (massif ou noble)
  • verre ( classique ou émaillé)
  • verre/bois
  • verre/alu
  • verre/PVC

 

Selon le résultat souhaité, vous vous dirigerez vers un modèle ou un autre de porte à galandage. Ainsi, vous opterez pour :

  • une porte pleine afin d’isoler la pièce de la vue et du bruit
  • une porte vitrée afin de laisser passer la lumière d’une pièce à l’autre
  • une porte en verre offrira une belle plus-value à votre intérieur : plus chères, elles sont design et contemporaines

 

Les dimensions d’une porte à galandage

Si ce type de porte peut se décliner dans les dimensions tout à fait standard, c’est-à-dire celles des portes classiques qui répondent aux normes de l’habitat, mais également dans d’autres, plus généreuses. Il est à noter que, sur le plan standard, les châssis de ces portes présentent des cotes de 1,80 m par 1,20 m.

 

En effet, l’un des rôles de la porte à galandage étant de laisser passer plus de luminosité et de gagner des m², on peut alors en installer dans des dimensions du type 2 m par 1.50 m, voire plus. Finalement, la taille de cette porte selon fonction de la surface à couvrir et de la capacité d’accueil de la cloison. Dans ce cas, pour le châssis, il sera important de demander un modèle adapté, voire sur-mesure, pour la bonne pérennité de l’ensemble.

 

Selon ses dimensions, il est possible de passer de la porte à galandage en un seul vantail à une version à plusieurs vantaux. Il faudra alors disposer d’une cloison suffisamment large pour accueillir la surépaisseur.

 

L’intérêt d’une porte à galandage

La porte à galandage présente des intérêts multiples.

 

Avantages

Inconvénients

  • ouverte, la porte à galandage disparaît quasi intégralement dans la cloison
  • permet l’aménagement des cloisons autour de la porte : décoration sur les murs, mobiliers
  • esthétique minimaliste
  • bel effet design
  • libère totalement l’espace si besoin
  • la luminosité est meilleure
  • la ventilation est optimisée sans risque de claquement de porte, donc plus sécurisée
  • confort d’un système d’ouverture-fermeture silencieux
  • peu d’entretien nécessaire : système de coulissement protégé par le mur, il s’use moins que des gonds
  • prix assez élevé
  • un peu plus complexe à installer
  • requiert une cloison spécifique

 

Conditions pour poser une porte à galandage

Les portes à galandage ne s’adaptent pas à tous les intérieurs. En effet, pour pouvoir les mettre en oeuvre, il faudra en effet vous appuyer sur les notions suivantes :

  • En neuf, l’installation de la porte est plus simple puisqu’elle est comprise au moment de la construction. Cela vous évite également des travaux trop complexes.
  • En rénovation, il sera nettement préférable, si cela est possible, d’installer la porte en même temps qu’une nouvelle cloison. En effet, en termes de complexité, et donc de coût, il serait bien plus difficile de procéder à une ouverture du mur existant.

 

Quelle que soit la configuration, le mur ou la cloison devra être assez épais pour accueillir cette nouvelle porte. Par ailleurs, en rénovation, il faudra bien vous assurer au préalable que le mur ou la cloison à ouvrir n’abrite pas de câblage électrique, de conduite d’eau ou de gaz.

 

Une fois la porte à galandage en place, il faudra éviter de dissimuler dans la même cloison les éventuels câbles électriques en lien avec une prise par exemple. De même, vous éviterez l’accrochage de tableaux, sculptures ou meubles sur ce pan de mur. Le cas échéant, vous risqueriez d’abimer votre porte ou provoquer une usure prématurée du réseau électrique, ce qui pourrait devenir dangereux.

 

L’entretien et l’usage au quotidien de la porte à galandage

Dans la pratique, la porte à galandage ne requiert pas d’entretien particulier, à condition, bien entendu, d’avoir été parfaitement installée. En règle générale, son mécanisme de fonctionnement est garanti sur une durée de 20 ans, preuve de sa belle durabilité.

 

Elément

Entretien attendu

matériau de constitution de la porte

en prendre soin selon la texture

verre et aluminium

nettoyer avec un chiffon doux

bois

vernir de temps en temps pour conserver son bel aspect neuf

panne : blocage du système de coulissage

 faire appel au professionnel qui l’a installé

 

Prix d’une porte à galandage

Les facteurs de prix d’une porte à galandage

Différents facteurs peuvent influencer le prix d’une porte à galandage. En effet, il faudra prendre en compte les caractéristiques de la porte ainsi que les finitions choisies. Il est ici question de :

  • la dimension choisie pour la porte à galandage : 73, 83 , 93 cm ou sur-mesure
  • la qualité du système de rail et de la porte
  • le modèle : version en porte pleine, en verre ou vitrée
  • le matériau : isoplane postformée, bois, plaqué chêne, mdf laqué, isoplane...
  • le nombre de vantaux : ils peuvent aller de 1 à 4
  • la marque de la porte

 

Si l’achat de la porte en elle-même est déjà un premier point à observer, il faudra aussi se pencher sur le coût de la pose qui pourra, lui aussi, être fonction de divers critères (situation géographique, degré d’expertise du professionnel, difficultés d’accès, complexité du chantier…).

 

 

Prix des fournitures et de leur pose

La porte à galandage est considérée comme le haut de gamme de la porte coulissante. Voici les quelques tarifs auxquels vous pourrez vous attendre dans votre projet selon qu’il intervient dans une construction neuve ou en rénovation, selon le matériau choisi, selon les dimensions...

 

Type de porte à galandage

Fourniture

Pose

en standard

  • modèles en kit à installer soi-même comprenant :
    • la porte
    • le système de rail
    • le châssis
    • le chariot
    • le système de butée
    • les fixations et les vis

200 à 400 €

-

  • disponible en plusieurs dimensions standards :
    • 73 cm de largeur (modèle le plus courant)
    • 83 cm de largeur
    • 93 cm de largeur

20 à 50 € par dizaine de cm en sus

en sur-mesure

-

multiplier les prix par deux au moins

-

en neuf

  • la pose sera moins chère qu’en rénovation (la porte est prévue dans les plans)

au moins 700 €

en rénovation

  • difficilement chiffrable :  dépend des travaux de maçonnerie nécessaires
  • la pose d’une porte escamotable en rénovation nécessite l’intervention d’un professionnel

sur devis

selon le matériau de la porte

  • bois

150 à 800 €

-

  • verre dépoli

350 à 1 200 €

-

  • bi-matière : bois et verre

300 à 1 200 €

-

double

  • 2 portes

500 à 2 000 €

-

 

Pour la pose, la tarification peut se décomposer comme suit :

  • cloisons intérieures déjà préparées : 200 à 300 €
  • pose de la porte et de cloisons de plâtre : 500 à 700 €
  • réalisation de l’ouverture dans le mur : 1 000 € et plus

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Au-delà de la porte, le galandage peut être utilisé pour vos portes-fenêtres et vos fenêtres. Renseignez-vous auprès de vos artisans pour en savoir plus.

2018-11-29

Quel prix pour votre projet de porte à galandage ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

 

Contact