Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux d'une isolation projetée selon un prix de référence.

Prix d’une isolation projetée

Isolation projetée
Dans le cadre d’une rénovation comme d’une construction en neuf, la technique de l’isolation projetée peut être utilisée afin d’isoler l’intérieur de votre logement. C’est une solution intéressante proposant un bon rapport qualité/prix. Pour se doter d’une telle isolation, il faudra compter un budget fournitures compris entre 5 et 25 € par m², auquel s’ajoute les frais de main d’oeuvre s’élevant à 20 € de l’heure.

 

Le prix d’une isolation projetée : récapitulatif

Voici un tableau récapitulant les frais auxquels vous pourrez vous attendre si vous souhaitez réaliser une isolation projetée :

 

Types de mousse polyuréthane

Prix au m² (fourniture et pose)

mousse à cellule ouverte

entre 18 et 22 €

mousse à cellule fermée

entre 20 et 25 €

Types de surfaces

Prix des fournitures au m²

sols

entre 5 et 10 €

murs

entre 15 et 25 €

combles

entre 16 et 20 €

toitures

entre 15 e t 25 €

vides sanitaires

entre 16 et 20 €

plafonds

environ 16 €

Epaisseur de la couche de mousse projetée

Prix des fournitures au m²

entre 8 et 10 cm

15 €

15 cm

20 €

Main d’oeuvre

Prix

Tarif horaire

20 €

 

Le prix des types de mousses polyuréthane

Dans le cadre des prix des travaux d’isolation, il est à noter que l’isolation projetée requiert l’utilisation de mousses synthétiques appelées polyuréthane que l’on peut trouver sous les acronymes PU ou PUR. Ces mousses sont produites à base de composants dérivés du pétrole et font partie de la catégorie des plastiques. L’isocyanate et le polyol sont les deux composants qui, mélangés entre eux, permettent la création du polyuréthane.

 

Cet isolant projeté se matérialise sous deux formes :

  • les mousses à cellules ouvertes : elles disposent d’une isolation moins efficace. Par conséquent, il faudra appliquer une couche plus épaisse de mousse contrairement à son homologue à cellules fermées. De plus, l’installation d’un pare-vapeur est requis dans ce cadre.
  • les mousses à cellules fermées : plus denses que les mousses à cellules ouvertes, elles sont donc plus isolantes. Il n’est pas nécessaire d’appliquer une grosse couche de mousse pour obtenir une bonne isolation. Si vous optez pour ce choix de mousse, il ne sera pas nécessaire de mettre en place un pare-vapeur en sus.

 

Types de mousse polyuréthane

Avantages

Inconvénients

Prix au m² (fourniture et pose)

mousse à cellule ouverte

  • perspirance
  • souplesse
  • composants moins polluants
  • performances d’isolation moindre

18 et 22 €

mousse à cellule fermée

  • performance thermique
  • rigidité (fortement utile pour une isolation au sol)
  • étanchéité
  • émission de gaz à effet de serre
  • rigidité : ne s’adapte pas aux déformations des supports
  • perspirance

20 et 25 €

 

Les caractéristiques techniques de la mousse polyuréthane

L’isolation par projection de mousse polyuréthane est une des meilleures techniques. De ce fait, elle répond aux exigences de la Réglementation Thermique RT 2012. De plus, ce matériau permet de faire jusqu’à 15 % d’économie d’énergie et réduit donc votre facture énergétique.

Sa conductivité thermique lambda de 0.026 W/mK ainsi que son bon indice de résistance thermique R obtenu avec une faible épaisseur de mousse classe donc ce produit parmi les meilleurs isolants.

 

Pour une isolation de mur, il est préconisé d’obtenir un indice de résistance thermique supérieur à 4. Cet indice passe à 6 si vous souhaitez isoler votre toiture.

  • La mousse à cellules ouvertes : la mousse polyuréthane à cellules ouvertes dispose d’une résistance thermique R = 5 et d’une densité de 226 g par m³. Cette faible densité se constitue en grande partie d’eau et de dioxyde de carbone.
  • La mousse à cellules fermées : la mousse polyuréthane à cellules fermées dispose quant à elle d’un indice R compris entre 6 et 6,5. De plus sa densité est également plus élevée et atteint les 907 g par m³.

 

Concernant l'épaisseur, il faut savoir que :

  • Pour une isolation de sol, seulement 5 cm de mousse projetée seront nécessaires pour l’obtention d’une bonne isolation thermique.
  • Pour isoler un mur, 8 cm suffiront contre 10 à 12 cm pour un isolant de type laine minérale.
  • En ce qui concerne les combles, une épaisseur de 12 cm sera à projeter.

 

La méthode d’application

Il faut savoir que l’isolation projetée est le moyen d’isolation à privilégier dans le cadre où l’espace à protéger est réduit ou n’est pas atteignable pour y installer un isolant de type laine de verre par exemple.

 

Cette technique d’application est un bon compromis entre l’épaisseur du matériau isolant et sa résistance thermique.

 

Il faut savoir que cette technique n’est pas applicable par un particulier. Il est vrai que seuls les professionnels qui sont habilités, c’est-à-dire les professionnels disposant d’une certification ainsi que d’un agrément, sont autorisés à projeter de la mousse.

De plus, un certain équipement est nécessaire afin de pouvoir projeter la mousse polyuréthane. Il faut en effet porter une tenue de protection, des gants, des lunettes et un masque pour se protéger des émanations pouvant avoir lieu lors de la pose.

 

La projection est réalisée à l’aide de machines hydrauliques et pneumatiques. Un liquide est introduit dans l’appareil puis le pistolet propulseur le projette contre une paroi. Le liquide est éjecté à une température de 50°C et une pression de 100 bars. Il prend la forme d’une mousse lorsqu’il entre en contact avec l’air puis gonfle, permettant ainsi de combler le moindre creux. En se solidifiant, la mousse rend ainsi le support parfaitement hermétique. Généralement, une épaisseur de 5 cm suffit afin de rendre l’isolation complète et efficace.

Cette méthode d’application rapide permet à un professionnel de recouvrir de mousse polyuréthane près de 100 m² de surface en une journée de travail.

 

Les types de surfaces sur lesquelles projeter l’isolant

L’isolation projetée à la mousse polyuréthane est principalement utilisée pour isoler des espaces en communication avec l’extérieur tels que :

  • toitures : assure l’isolation et l’étanchéité en supprimant les ponts thermiques.
  • combles, vides sanitaires ou encore caves : dans des espaces exigus, l’isolation par projection est idéale car il  est parfois difficile de pouvoir mettre en oeuvre une isolation de type laine minérale.
  • murs : sans raccord ni joint, une épaisseur d’une dizaine de centimètres permettra une bonne étanchéité et isolation thermique.
  • sols : compatible avec un plancher chauffant car sa résistance à la compression est de 20 tonnes par mètre carré. L’isolation d’un sol par projection requiert un ponçage afin d’obtenir une surface lisse et plane avant de pouvoir installer les tuyaux d’un plancher chauffant.

 

Les supports sur lesquels appliquer une isolation projetée

Une isolation projetée doit s’effectuer sur des supports sains, stables et dépourvus d’humidité tels que le béton, la pierre, le bois ou encore le plâtre.

 

Une fois la pose de l’isolant projeté effectuée, il est possible de recouvrir ce dernier par du béton comme ce peut être le cas pour une installation au sol qui pourra par la suite, à son tour, recevoir un revêtement tel que du carrelage ou du parquet par exemple. Dans le cas où la pose de l’isolant est réalisée sur un mur, il est possible de le recouvrir par une cloison ou du placo.

 

Les prix d’une isolation projetée par type de surface

Selon le type de surface que vous souhaitez faire isoler, il faut savoir que les tarifs appliqués ne seront pas les mêmes. L’isolation projetée pour un sol différera donc en termes de prix de celle d’un mur ou d’une toiture.

 

De plus, il faut également prendre en compte quelques paramètres supplémentaires afin de pouvoir établir un budget pour une isolation projetée. Le prix est donc fonction du type de mousse déterminée, de l’épaisseur appliquée, ou encore de la superficie à couvrir.

 

Ci-dessous, voici un tableau récapitulant les prix affectés aux différents types de surfaces à isoler :

 

Types de surfaces

Prix de fourniture au m²

sols

5 et 10 €

murs

15 et 25 €

combles

16 et 20 €

toitures

15 e t 25 €

vides sanitaires

16 et 20 €

plafonds

16 €

 

Le prix de pose d’une isolation projetée

L’épaisseur de la couche de mousse à apposer est un des facteurs déterminants dans le prix de pose. Voici à titre indicatif l’écart de prix que l’on peut constater entre différentes épaisseurs :

  • épaisseur comprise entre 8 et 10 cm : prix des fournitures 15 € par m²
  • épaisseur de 15 cm : prix des fournitures 20 € par m²

 

A cela s’ajoute bien entendu le coût de la main d’oeuvre. Même si les professionnels sont libres d’appliquer les prix qu’ils souhaitent, le tarif horaire se situe généralement aux alentours de 20 €.

 

Selon le type de surface à isoler, on observe des tarifs comprenant le prix des fournitures mais aussi la couche de remplissage, la suppression de ponts thermiques en amont de l’application ainsi que les frais de perte lors du découpage de l’isolant une fois que ce dernier est sec s’élevant aux alentours de 30 € par m².

 

Les avantages d’une isolation projetée

Une isolation projetée de mousse polyuréthane présente un certain nombre d’avantages. Ces derniers sont récapitulés dans le tableau suivant :

 

Avantages

  • rapidité de pose
  • isolant léger
  • bonne étanchéité : isole les moindres petits trous
  • pouvoir isolant important
  • bonne résistance thermique, supprime les ponts thermiques
  • protection contre l’humidité en plus
  • compatible avec les systèmes de chauffage au sol
  • ininflammable
  • incompressible
  • imputrescible
  • les animaux de type rongeur ne peuvent pas s’y réfugier comme c’est le cas dans le polystyrène par exemple
  • recyclable
  • durable
  • recouvrable par des revêtements
  • tarifs accessibles à un large public

 

Les inconvénients d’une isolation projetée

Toutefois, malgré les nombreux points positifs que nous avons pu observer dans le tableau précédent, quelques inconvénients sont notables à cette technique d’application. Ces points négatifs sont listés dans le tableau qui suit :

 

Inconvénients

  • installation technique qui requiert du matériel de professionnel
  • protections physiques nécessaires (combinaison, masque, lunettes, gants)
  • qualité de l’isolation phonique : déconseillé dans le cadre d’une isolation pour un habitat collectif
  • mousse à cellules fermées non écologique
  • difficile à retirer en cas de besoin
  • faible inertie
  • la fabrication de la mousse requiert une dépense en énergie grise importante

 

Les aides

Si le coût d’une isolation par projection de mousse polyuréthane peut s’avérer être un certain investissement financier, plus onéreux que la pose d’une isolation standard telle que la laine minérale, il faut savoir que ce montant peut être amorti par des subventions de l’Etat.

 

En effet, la méthode d’isolation projetée est éligible à un certain nombre d’aides financières. Il faudra toutefois, faire attention car des plafonds de revenus sont à respecter afin d’obtenir bon nombre de ces contributions financières. Il faut également savoir que plusieurs aides peuvent être cumulables.

 

Parmi les subventions existantes, nous pouvons compter :

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : il permet de déduire jusqu’à 30 % du montant total des dépenses effectuées dans le cadre de la mise en place d’une isolation par projection.
  • la Prime Energie : elle est versée par des organismes indépendants, soumise à des conditions de revenus et couvre une partie des dépenses insufflées dans les travaux d’amélioration énergétique.
  • l’éco prêt à taux zéro (éco PTZ) : il permet d’obtenir un emprunt bancaire à hauteur maximale de 10 000 € pour réaliser des travaux d’amélioration énergétique du logement sans rembourser d’intérêt.
  • une TVA réduite à un taux de 5,5 %
  • les aides financières de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) qui a mis en place un programme nommé “Habiter Mieux” pouvant couvrir jusqu’à 50 % des dépenses d’isolation.

 

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Afin de bénéficier des aides financières accordées pour réduire votre facture d’isolation projetée, il faudra veiller à choisir une entreprise dite RGE c’est-à-dire, Reconnue Garante de l’Environnement.

 

De plus, il ne faut surtout pas hésiter à faire établir plusieurs devis par des sociétés différentes afin de comparer les prix appliqués sur le marché avant de faire son choix.

2019-09-30 10:09:46

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact