Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de plomberie selon un prix de référence.

Prix d’un cumulus

2019-02-25 09:01:00
Cumulus vertical

Le cumulus est un appareil capable de gérer et stocker la production en eau chaude sanitaire pour le logement. Avec des prix de cumulus en fourniture pouvant aller de 500 à 4 000 €, ce guide vous apporte des informations complémentaires quant aux éléments capables d’influencer sur le coût global.

 

Qu’est-ce qu’un cumulus ?

Autrement nommé ballon d’eau chaude ou chauffe-eau à accumulation, le cumulus a pour vocation de gérer et stocker votre production d’eau chaude sanitaire. Afin de chauffer l’eau, cet appareil s’appuie sur un dispositif spécialement conçu à cet effet qui prend la forme d’un brûleur, d’un serpentin ou d’une résistance selon les modèles. Une fois la température de consigne atteinte, un thermostat est en charge de couper la chauffe.

 

Lors de l’appel d’eau chaude, la part utilisée est alors remplacée par de l’eau froide au sein de la cuve. Afin de conserver une bonne température, un nouveau cycle de chauffe sera déclenché par le thermostat dès lors que la température aura atteint un seuil prédéterminé.

 

Une certaine pression est nécessaire dans le circuit de manière à permettre une distribution d’eau dans de bonnes conditions. Cette pression est variable du fait du niveau de dilatation de l’eau. Ainsi, un groupe de sécurité est installé avec pour rôle de compenser les écarts de pression.

 

Les différents types de cumulus

Les cumulus peuvent se décliner sous 4 formes différentes en fonction de leur mode de production :

 

Type de cumulus

Présentation

Prix de fourniture

Cumulus à gaz

  • en parfaite adéquation avec les cuves de grande capacité
  • matériel doté d’un brûleur à gaz (naturel ou liquéfié)
  • peut requérir un système d’évacuation des fumées (ventouse ou cheminée) : cette notion est fonction de la puissance et du modèle
  • permet une mise en température plus rapide que les autres types de cumulus

500 à 3 000 €

Cumulus électrique

  • système le plus utilisé en France
  • voué à disparaître car il ne répond pas aux exigences de la RT 2012 attendue dans les nouvelles constructions (trop énergivore)
  • deux possibilités de résistance électrique :
    • résistance stéatite :
      • placée dans un fourreau protecteur qui facilite l’entretien
      • performances durables
      • économe en énergie
    • résistance blindée :
      • peu onéreux
      • autrement appelé thermoplongeur car au contact direct de l’eau
      • perte d’efficacité rapide par entartrage

100 à 1 200 €

Cumulus à échangeur

  • alimentation en fluide calorifère via un circuit fermé indépendant
  • entre 50 et 300 litres : convient en appoint d’une installation domestique
  • jusqu’à plusieurs dizaines milliers de litres : répond aux besoins des installations collectives ou industrielles

jusqu’à 4 000 €

Cumulus thermodynamique

  • ballon d’eau chaude couplé à une pompe à chaleur
  • puise ses calories dans l’air ambiant
  • encore plus performant : le système reliés à la VMC de la maison
  • compatible avec la RT 2012
  • devient la norme dans les constructions neuves

1 200 à 3 000 €

 

 

Les éléments impactants sur le prix d’un cumulus

En termes de coût, divers éléments viennent influencer le prix d’un cumulus. En effet, entre le positionnement, les options technologiques, les énergies utilisées ou encore les frais d’installation de l’appareil, nombreux sont les éléments qui impactent le prix d’un cumulus. Si un chiffrage précis n’est alors pas possible, voici tout de même les notions à connaître à l’heure du choix :

 

Elément impactant

Présentation générale

Détails

Position du chauffe-eau

Selon la configuration et les besoins du logement, différentes versions sont envisageables.

De la position du cumulus peuvent découler des nuances en termes de méthode d’installation et de prix de fourniture.

cumulus sur socle :

  • pour les équipements de grande capacité
  • stabilisation du cumulus via un socle

cumulus vertical :

  • mural, ce cumulus se fixe sur un mur

cumulus horizontal :

  • mural également, il est moins encombrant et est donc plus intéressant pour les espaces réduits

Options technologiques

Différentes gammes de cumulus existent. Selon les options sélectionnées, le prix sera impacté.

Parmi les possibilités on retrouve notamment les options ci-contre.

protection complémentaire anti-corrosion :

  • un appareil dispose d’un système de base pouvant être complété via une seconde protection

mode absence ou programmeur :

  • permet le réenclenchement automatiquement de l’appareil
  • permet de chauffer l’eau du cumulus sur des plages horaires définies, ce qui génère une économie d’énergie

thermostat électronique :

  • permet une stabilité durable de la température souhaitée

Type de résistance électrique

Elément essentiel du chauffe-eau, la résistance permet d’appliquer la bonne température à l’eau.

Le prix est ainsi fonction du type de résistance.

résistance stéatite :

  • elle n’est pas en contact direct avec l’eau
  • son fourreau la protège de l’entartrage et donc de l’eau calcaire
  • durée de vie prolongée
  • remplacement aisé, sans vidange de la cuve

résistance blindée ou thermoplongée :

  • moins cher à l’achat
  • en contact direct avec l’eau et donc soumis au tartre
  • requiert un entretien régulier comprenant la vidange de la cuve et le changement de la résistance

Energie

Si le cumulus électrique est le plus connu, il existe d’autres solutions à énergie alternatives.

Ces énergies représentent un surcoût lors de l’acquisition mais contribuent au développement durable.

Un atout qui ouvre droit à certaines aides telles que : TVA 5.5 %, crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, Anah.

chauffe-eau thermodynamique :

  • une production de chaleur basée sur l’utilisation de l’air ambiant ou extérieur via une pompe à chaleur
  • consommation près de 3 fois moins énergivore qu’un cumulus traditionnel
  • peu polluant
  • peut toutefois générer des nuisances sonores

cumulus au gaz :

  • utilisation d’une énergie bon marché
  • plus cher à l’achat
  • cumulus au gaz à production instantanée : requiert de prendre des contraintes d’installation en considération

chauffe-eau solaire :

  • le rayonnement solaire permet la production d’eau chaude
  • la chaleur est captée via des panneaux solaires
  • requiert un investissement financier lourd
  • bonne alternative au chauffe-eau traditionnel
  • offre un accès à une indépendance énergétique et économique
 

 

Et, au-delà des frais en lien direct avec l’achat du matériel, le coût de l’installation peut également avoir une incidence sur le budget global. En effet, pour un modèle standard, il faudra compter entre 250 à 400 € de main d’oeuvre en moyenne. Ce tarif sera fonction des travaux à effectuer et du taux horaire du professionnel. Ce dernier notamment compte des difficultés du chantier, de l’éventuel besoin de dépose de l’ancien équipement, du type de cumulus à mettre en place...

 

 

Les avantages et inconvénients du cumuls

Comme bon nombre d’appareils, les cumulus présentent à la fois leurs avantages et inconvénients dont voici quelques éléments à connaître :

 

Avantages

Inconvénients

  • solution résistante
  • de multiples capacités sont disponibles : 100 l, 150 l, 200 l, etc.
  • électrique : permet de réaliser des économies en s’appuyant sur les heures creuses
  • consommation énergétique parfois plus élevée
  • nécessité d’attendre un nouveau cycle de chauffe pour disposer d’eau chaude lorsque le ballon a été très utilisé (sauf passage en “mode forcé”)
 

      

Le prix de fourniture d’un cumulus

Le prix d’un cumulus selon sa capacité

Le choix de la capacité d’un cumulus est fonction de différents critères qui sont notamment le mode de vie au sein du foyer, le nombre de personnes concernées par cette installation et la quantité d’équipements faisant appel à de l’eau chaude (baignoires, lavabos, piscine…). Il est possible d’estimer la fourchette tarifaire entre 150 à 2 000 € selon la capacité sélectionnée. Pour un peu plus de détail, voici quelques ordres de prix de fourniture plus affinés :

  • cumulus de 100 litres : entre 100 à 600 €
  • cumulus de 200 litres : entre 250 à 900 €
  • cumulus de 300 litres : entre 350 à 1 000 €

 

Le prix d’un cumulus selon son type

Mais ce prix en fourniture est également fonction du type de cumulus.

 

Ainsi, dans les grandes lignes, les bases de prix de cumulus suivants peuvent être considérés :

  • modèle standard (électrique) : compter entre 100 à 1 200 €
  • modèle thermodynamique : compter entre 1 200 à 3 000 €
  • modèle à gaz : compter entre 500 à 3 000 €
  • modèle solaire : compter jusqu’à 4 000 €

 

A noter que les modèles thermodynamique et solaire sont éligibles aux aides de l’Etat dont il sera question un peu plus loin dans cet article.

 

Le prix d’une résistance électrique

Selon le type de résistance en place dans l’appareil, il y a également un impact tarifaire. En effet, la technologie utilisée influe directement sur le prix d’achat. Une influence qui est également présente lorsqu’il faut changer cette résistance.

Ainsi, il est intéressant de savoir que cette résistance peut être plus ou moins élaborée, un détail qui joue sur sa pérennité mais également sur la facilité de son entretien comme déjà évoqué par ailleurs.

 

Voici, afin de vous donner les bases, les prix de fourniture de résistance :

  • résistance thermoplongée ou blindée : compter entre 25 à 100 € pièce
  • résistance stéatite : compter entre 60 à 250 € pièce

 

Le prix de pose d’un cumulus

Ensuite, il faut encore prévoir le coût de la pose. Si le coût moyen oscille entre 250 à 400 €, il est possible d’affiner quelque peu avec les données suivantes :

 

Configuration de pose

Prix de pose

chauffe-eau vertical (modèle standard)

100 à 800 €

cumulus horizontal

200 à 600 €

chauffe-eau sous-évier (spécialement pensé pour les petits espaces)

100 à 350 €

cumulus sur socle (pas d’accroche murale)

300 à 800 €

 

 

Le prix de changement d’un cumulus

En rénovation, il peut également être question du changement de votre cumulus. Dans ce cas, faire appel à votre artisan vous permettra de ne pas risquer une manipulation hasardeuse qui pourrait se terminer par des soucis tant sur le plan électrique qu’hydraulique. Seul ce professionnel saura comment procéder pour une dépose de l’ancien et une mise en place du nouveau cumulus dans les règles de l’art.

 

Sur le plan financier, une telle opération se traduit par une facture oscillant en moyenne entre 250 à 500 €.

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Dans le cadre de votre projet, recourir à un professionnel ouvre sur divers avantages tels que, notamment, bénéficier des meilleurs conseils qui soient au moment du choix du modèle de cumulus. En effet, un spécialiste pourra vous indiquer la puissance adaptée et vous conseiller aussi sur le type de cumulus à choisir en fonction des contraintes et des besoins de votre logement.

En outre, en passer par ce spécialiste vous permettra, selon la technologie finalement sélectionnée, et sous certaines conditions, d’obtenir des aides non négligeables en mesure de faire baisser le coût global de votre installation. Parmi les aides possibles, vous retrouverez par exemple :

  • Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique : 30 %
  • TVA réduite : 5.5 %
  • éco-prêt à taux 0

Quel prix pour poser un cumulus?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact