Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux rénovation selon un prix de référence.

Ma prime Rénov' : tout savoir sur le dispositif financier pour les travaux de rénovation

Ma prime rénov', la rénovation énergétique
Instaurée par le gouvernement français, Ma Prime Rénov est un dispositif financier qui vise à encourager les travaux de rénovation énergétique, qui s’inscrit dans la loi énergie climat. Si vous possédez un logement très énergivore (de classe F ou G), il vous est obligatoire de réaliser des travaux de rénovation. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette aide financière pour réaliser les travaux nécessaires à votre logement..

Ma Prime Rénov : ce qu’il faut retenir du dispositif pour la rénovation énergétique

Une nouvelle aide pour les travaux de rénovation énergétique

Amorcée le 1er janvier 2020 en France, Ma Prime Rénov regroupe deux anciennes aides financières : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et Habiter Mieux Agilité de l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH).

Grâce à cette prime financière, vous pouvez commencer des travaux de rénovation thermique ou d’isolation pour améliorer le confort de votre habitation.

Elle a été créée en vue de simplifier les démarches de financement pour les dépenses de rénovation énergétique. Elle est gérée par un seul et même organisme : l’ANAH.

C’est un dispositif qui vous permet de réduire de 35 à 90 % le coût de vos travaux de rénovation énergétique. Selon Emmanuelle Wargon, ministre des Logements, en 2022, cette aide bénéficiera à 800 000 ménages.

À qui bénéficie Ma Prime Rénov ?

Au départ réservée aux foyers les plus modestes, Ma Prime Rénov’ est, depuis janvier 2021, étendue à tous les ménages français, sans conditions de ressources. En revanche, vos revenus sont pris en compte pour calculer le montant de la prime auquel vous avez le droit. Pour ce faire, l’ANAH se base sur votre revenu fiscal de référence, indiqué sur votre avis d’imposition.

Selon votre lieu d’habitation (Ile-de-France ou autres régions), le montant de la prime diffère en fonction des barèmes de l’ANAH. Les ménages sont classés en quatre catégories représentées par un code couleur :

  • les ménages très modestes en bleu,
  • les ménages modestes en jaune,
  • les foyers à revenus intermédiaires en violet,
  • les foyers à revenus élevés en rose.

Vous pouvez profiter de cette aide que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur du logement. Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2021, elle s’adresse également aux usufruitiers occupants ou loueurs.

Si vous êtes propriétaire bailleur, pour profiter de la prime rénov’ vous devez vous engager aux conditions suivantes :

  • louer votre habitation en tant que résidence principale pour une durée minimum de 5 ans, à compter de la date du versement de l’aide
  • si vous réévaluez votre loyer, vous devrez déduire la prime du montant global des travaux en justifiant cette nouvelle évaluation et en informer votre locataire

De plus, il faut noter que votre logement doit avoir une ancienneté supérieure à 2 ans et faire office de résidence principale pendant au moins 6 mois à la suite des travaux.

Elle est aussi ouverte aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes et est versée en une seule aide collective au syndicat de copropriétaires. Pour en bénéficier, les copropriétés doivent répondre aux critères suivants :

  • être composée de minimum 75 % de résidences principales,
  • les travaux soumis doivent améliorer d’au moins 35 % le confort et la performance énergétique de la copropriété.

Quels sont les travaux éligibles et à quels montants ?

Afin de bénéficier de la prime rénov’, les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE (reconnue garante de l’environnement).

Vous pouvez utiliser cette aide pour tous les types de travaux rénovation énergétique dans votre appartement ou votre maison individuelle. En voici une liste assez exhaustive :

Type de travaux de rénovation

Travaux

Chauffage

  • Foyer fermé, insert
  • Poêle : à granulés, à bûches
  • Chaudière : à granulés, à bûches, à gaz très haute performance
  • Pompe à chaleur : géothermique, solarothermique, air/eau, air-air
  • Radiateur électrique performant
  • Thermostat avec régulation performante
  • Chauffe-eau : solaire, thermodynamique
  • Chauffage solaire
  • Équipement solaire hybride
  • Réseaux de chaleur ou de froid
  • Dépose d'une cuve à fioul

Ventilation

  • VMC (ventilation mécanique contrôlée) en simple ou en double flux

Isolation

  • Isolation thermique des vitrages (remplacement de simple vitrage par du double)
  • ITE : isolation des murs par l'extérieur
  • ITI : isolation des murs par l'intérieur
  • Autres isolations : toitures terrasses, combles perdus, plancher bas, rampants de toiture et plafonds de combles

Audit

  • Audit énergétique

À titre d’exemple, vous pouvez ainsi en profiter pour remplacer vos anciens équipements par des pompes à chaleur, des poêles à granulés, revoir l’isolation des toitures-terrasses, refaire l’isolation de vos murs intérieurs ou encore refaire vos réseaux de chaleur ou de froid. Il est également possible d’effectuer une dépose de cuve à fioul ou une installation d’une VMC double flux.

Elle permet de financer tous vos travaux en vue de réaliser des économies d’énergie dans votre habitation.

Il est important de bien évaluer votre projet de travaux, car Ma Prime Rénov’ a un plafond de 20 000 € sur une période lissée de 5 ans.

Bon à savoir : vous pouvez cumuler la prime rénov’ avec d’autres aides à la rénovation énergétique telles que celles d’Action logement, celles des collectivités locales ou les certificats d’énergie versés par les fournisseurs d’énergie. Sachez également que vos travaux profitent de la TVA réduite à 5,5 %.

Les bonifications suite à Ma Prime Rénov’

En ayant recours à ce dispositif, vous pourrez toucher plusieurs bonifications, mises en place dans le cadre du plan France Relance :

  • un bonus sortie de passoire : si votre logement évolue vers une étiquette énergie supérieure à F ou G,
  • un bonus bâtiment basse consommation (BCC) : lorsque votre logement atteint l’étiquette A ou B,
  • un forfait rénovation globale : si vous avez des revenus intermédiaires et supérieurs et que vos travaux atteignent un gain d’énergie de 55 %,
  • un forfait assistance à maîtrise d’ouvrage : si vous souhaitez vous faire accompagner dans vos travaux.

 

Bénéficier de Ma Prime Rénov’ : les démarches à effectuer

Quelles sont les étapes à suivre pour obtenir votre prime ?

Pour demander votre prime rénov’, vous devez déposer votre dossier sur le site dédié MaPrimeRénov’ : https://www.maprimerenov.gouv.fr/.

Voici les différentes étapes à suivre :

  1. Vérifiez votre éligibilité (selon les travaux souhaités, le montant de la prime auquel vous pouvez prétendre…).
  2. Trouver une entreprise RGE pour réaliser votre projet de travaux. Veillez à vérifier que le professionnel choisi possède bien un certificat valable tout au long de votre chantier.
  3. Remplissez votre dossier en ligne, en renseignant l’estimation du devis reçu, le type de travaux, l’adresse de votre habitation, les coordonnées de l’entreprise qui les réalisera.
  4. Après confirmation de votre éligibilité, dans un délai de 15 jours, et du montant de votre prime, signez le devis préalablement reçu.
  5. Commencez vos travaux.
  6. Une fois terminés, vous devez renvoyer en ligne les derniers documents pour clôturer votre dossier (notamment facture, RIB).
  7. Vous recevrez votre éco-prime par virement bancaire, sur le compte renseigné, sous un délai de quelques semaines.

Toute demande doit être réalisée avant le début des travaux. Il est également possible de faire appel à un mandataire pour déposer votre dossier. Celui-ci peut être un délégataire CEE, une collectivité ou un acteur de l’accompagnement.

À quel moment Ma Prime Rénov’ est-elle versée ?

Le versement de votre prime est effectué après la réalisation des travaux. C’est pourquoi, il est nécessaire d’envoyer votre facture ainsi qu’un complément de pièces justificatives dès la fin du chantier.

Notez que le virement se fait en une seule fois.

Pour les ménages en difficulté, il est possible de demander une avance de frais pour payer l’acompte des travaux.

 

Comment trouver le bon artisan pour vos travaux de rénovation ?

Trouver le bon artisan peut être une tâche chronophage et difficile, si vous la réalisez par vous-même.

Pour mener à bien votre projet de travaux et faciliter vos démarches, EnChantier vous accompagne dans votre recherche. Tout au long de votre projet, vous êtes guidé à travers une mise en relation avec des artisans fiables et proches de chez vous.

En tant que plateforme d’intermédiation en travaux, EnChantier dispose d’un important annuaire d’artisans qualifiés. Nous sommes ainsi en mesure de vous conseiller deux à trois professionnels qui correspondent à votre besoin, exerçant à proximité. Ceux-ci vous feront parvenir leur chiffrage de travaux pour que vous puissiez faire le meilleur choix possible. Faire appel à EnChantier, c’est la garantie de trouver des artisans compétents dans votre région.

La Prime Rénov’ n’a désormais plus aucun secret pour vous. Il ne vous reste plus qu’à vérifier votre éligibilité et entreprendre les démarches nécessaires, afin d’en bénéficier et de commencer vos travaux de rénovation énergétique

2022-01-14

Quel prix pour votre projet de travaux ?


Décrivez vos travaux à l’aide du formulaire ci-dessous

Nous vous appelons pour préchiffrer vos travaux par téléphone.

Nous vous proposons les artisans les plus compétents de notre réseau pour recevoir de vrais devis.

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact