Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de plomberie selon un prix de référence.

Prix de pose de chauffe-eau

Chauffe-eau

La production d'eau chaude sanitaire pour votre logement peut être assurée par un chauffe-eau électrique ou un chauffe-eau à gaz. Ces équipements se déclinent sous différentes variantes et peuvent également nécessiter d’être entretenus correctement pour un fonctionnement optimal.

Les différents types de chauffe-eau et leur prix

Chauffe-eau électrique

Le prix d’un chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique demande peu d'entretien. Il doit être raccordé à une arrivée d'eau froide et à une évacuation. Le chauffe-eau électrique est plus économique à l'achat et sa consommation en électricité peut bénéficier de la double tarification EDF « heures pleines / heures creuses ».

  • Prix de fourniture + pose pour un raccordement à moins d’1 mètre : de 600 à 900 € TTC.

Le prix d’un chauffe-eau à gaz

Le chauffe-eau à gaz se décline en deux versions : à production d'eau chaude instantanée ou accumulée. Branché sur le réseau de gaz de ville ou alimenté par des bouteilles de gaz, le chauffe-eau instantané produit l'eau chaude en quantité illimitée. Le chauffe-eau accumulé permet d'obtenir une eau chaude immédiatement et de manière simultanée, sur plusieurs points de tirage.

  • Prix de fourniture + pose pour un raccordement à moins d’1 mètre : de 950 à 1 200 € TTC.

Les caractéristiques du chauffe-eau électrique (cumulus)

Fonctionnement

L'eau est chauffée par une résistance et la température est régulée par un thermostat. La cuve émaillée du chauffe-eau est isolée pour garder l'eau à température constante. Le chauffe-eau électrique est un réservoir ou « ballon » sous pression contrôlé par un groupe de sécurité. Il est raccordé à la terre et son installation électrique répond à la norme NF C 15-100. L'eau chaude est disponible à tout moment et sa température est constante. Le chauffe-eau électrique est disponible au format vertical ou horizontal ; il peut intégrer une résistance blindée ou une résistance stéatite.

Chauffe-eau électrique pour salle de bains

Forme

Choisissez la forme de votre chauffe-eau (vertical ou horizontal) en fonction de l'endroit ou vous désirez l'installer. A partir de 100 litres, le ballon devra obligatoirement être fixé sur un mur porteur ou recevoir un trépied. 

Le chauffe-eau vertical est le plus courant (capacité mini : 50 L). Le chauffe-eau horizontal(capacité mini : 75 L) est sensiblement plus cher. Il peut également être fixé au plafond (sauf dans le cas d’un faux plafond).

Résistances

Résistance blindée (standard) : la résistance est en contact de l'eau. Cet équipement est moins cher, mais la résistance peut s'entartrer et le chauffe-eau perd de son efficacité et devra être entretenu régulièrement.

Résistance stéatite : la résistance est protégée par une enveloppe : sa durée de vie est supérieure. La résistance peut être remplacée facilement, sans vidanger le chauffe-eau. Ce type de résistance est particulièrement indiqué si l'eau de votre région est plus calcaire que la moyenne.
Le chauffe eau à résistance stéatite coûte en moyenne 80 à 150 euros plus cher que le chauffe-eau à résistance blindée.

Chauffe-eau

Capacité du chauffe-eau électrique

Le modèle à installer doit être choisi en fonction du nombre de points d'eau à alimenter (évier, lavabo, douche, baignoire…) et du nombre de personnes que compte le foyer :

  • 1 point d'eau / 2 personnes - 50 L : comptez autour de 130 à 550 €
  • 2 points d'eau / 3 personnes - 75 L : prévoyez un budget de 180 à 340 €
  • 3 points d'eau / 3 personnes - 100 L : le coût sera autour de 150 à 700 €
  • 3 points d'eau / 4 personnes - 150 L : le tarif est d’environ 150 à 540 €
  • 4 points d'eau / 5 personnes - 200 L : le budget tournera autour de 140 à 730 €

Les caractéristiques du chauffe-eau à gaz

Chauffe-eau au gaz

En choisissant d’installer un chauffe-eau à gaz vous préservez l'environnement et limitez vos dépenses. En effet, il consomme 50% de moins d’énergie qu’un chauffe-eau électrique et vous allez réduire votre empreinte carbone (l’empreinte carbone est calculée en divisant la quantité d'énergie utilisée par le nombre de personnes vivant dans une maison). 

Chauffe-eau à gaz instantané : la production d'eau chaude est instantanée. L'eau est chauffée au fur et à mesure qu'elle est puisée. L'eau chaude est disponible en quantité illimitée. Quelques secondes sont nécessaires pour obtenir la température souhaitée. 

Chauffe-eau à gaz accumulé : la production d'eau chaude est stockée. Le chauffe-eau est un ballon autonome qui maintient l'eau chaude disponible en grande quantité. L'eau est immédiatement distribuée à la température souhaitée, avec un débit constant, même en cas de puisages importants.

Evacuation des fumées

Les chauffe-eau sont destinés à une évacuation des gaz brûlés par un conduit de cheminée existant (évacuation verticale jusqu'au toit) ou par tirage forcé au moyen d'une ventouse (évacuation horizontale). Si un conduit de cheminée en état de fonctionnement est disponible, son utilisation est privilégiée au mode d'évacuation des fumées par ventouse. Cependant, l'emplacement de votre conduit de cheminée détermine l'endroit où sera posé votre chauffe-eau. 

En l'absence d'un conduit de cheminée, le mode d'évacuation des fumées par ventouse est requis. Pour une première installation ou pour le déplacement d'un chauffe-eau à évacuation des fumées par ventouse, la création d'une ouverture dans un mur extérieur est nécessaire pour permettre le passage d'une ventouse. Pour un déplacement dans la même pièce, la création d'une ouverture est privilégiée à la pose d'un raccord, peu esthétique.

Capacité du chauffe-eau à gaz

Un chauffe-eau à gaz peut chauffer un réservoir de 200 litres en une heure avec un taux de récupération beaucoup plus rapide que celle d’un radiateur électrique (le taux de récupération est le temps pris pour réchauffer un réservoir d'eau après utilisation). Il est donc idéal pour les grandes familles. Un chauffe-eau à gaz peut encore vous alimenter en eau chaude même lors d’une panne de courant. 

Pour la production d'eau chaude accumulée, le modèle à installer doit être choisi en fonction du nombre de points d'eau à alimenter (évier, lavabo, douche, baignoire…) et du nombre de personnes que compte le foyer.

  • 2 points d'eau / 3 personnes : 100 L
  • 3 points d'eau / 4 personnes : 150 L
  • 4 points d'eau / 5 personnes : 200 L

Le chauffe-eau à gaz à production d'eau chaude instantanée existe en différentes puissances dont le choix dépend du nombre de points d'eau à alimenter.

  • 1 point d'eau (évier, douche…) : 5 L/min
  • 2 points d'eau : (ex : évier + douche) : 10 L/min
  • 3 points d'eau : (ex : évier + douche + lavabo) : 13 L/min
  • 4 points d'eau : (ex : évier + douche + lavabo + bain) : 16 L/min

Comment se pose le chauffe-eau ?

Selon qu’il s’agit d’une nouvelle installation ou d’un remplacement avec une même énergie, la mise en place d’un chauffe-eau est plus ou moins simple. Par contre, si lors du remplacement il est question de changer d’énergie, la mise en œuvre en devient alors plus complexe.
Dans le cas d’un remplacement, il suffit de fixer l’équipement en lieu et place de l’ancien et d’effectuer les différents raccordement nécessaires (alimentation et sortie).
Une installation quant à elle, demandera plus de travail puisque, entre la fixation de l’équipement et, surtout, la création des différents points de raccordement, il faudra effectuer bien plus de manipulations.
En passer par un professionnel  pour la pose de chauffe-eau sera toujours particulièrement recommandé afin d’éviter les risques d’erreur et se trouver confronté à un mauvais fonctionnement. C’est encore plus vrai dans le cas des chauffe-eau à gaz qui requièrent l’intervention d’un expert agréé. Par ailleurs, la visite de contrôle d’un inspecteur agréé peut aussi être requise avant de pouvoir s’abonner au gaz.

Prix pour le chauffe-eau : fourniture et pose

Tarifs des travaux de préparation

Lorsque les travaux nécessitent de déposer, en amont, l’équipement existant, il faut prévoir ce coût dans le budget global.

  • Ainsi, le prix de dépose d’un chauffe-eau est d’environ 140 € HT. Ce tarif englobe la dépose, l’obturation des canalisations et l’évacuation du chauffe-eau.

Prix des fournitures et de leur pose

Type de travaux

Fourniture en € TTC

Pose en € HT

  • Le chauffe-eau sera posé à moins d'un mètre du réseau existant.

-

Pas de frais de pose supplémentaire

  • Prolongation du réseau d'évacuation de 100 mm,

  • Prolongation du réseau d'eau chaude

  • Prolongation du réseau d'eau froide, sur 5 mètres linéaires.

-

790

  • Prolongation du réseau d'évacuation de 100 mm,

  • Prolongation du réseau d'eau chaude,

  • Prolongation du réseau d'eau froide,

  • Prolongation du réseau de gaz, sur 5 mètres linéaires.

-

1040

  • Fourniture et pose d'un chauffe-eau électrique avec résistance blindée, y compris groupe de sécurité.

  • Raccordement au réseau 1 mètre max.

  • Chauffe-eau capacité 100 litres.

résistance blindée

300 (vertical)

450 (horizontal)

290

résistance stéatite

460 (vertical)

600 (horizontal)

  • Fourniture et pose d'un chauffe-eau à gaz, production d'eau chaude instantanée.

  • Raccordement au réseau 1 mètre max.

  • Chauffe-eau d'un débit de 10 L/min ou de puissance proche 18,7 kw (633 Eur prix public TTC).

630 (Evacuation des gaz brûlés par cheminée)

800 (Evacuation des gaz brûlés par ventouse)

370

  • Fourniture et pose d'un chauffe-eau à gaz, production d'eau chaude accumulée.

  • Evacuation des gaz brûlés par cheminée.

  • Raccordement au réseau 1 mètre max.

  • Chauffe-eau capacité 100 litres.

580 (Evacuation des gaz brûlés par cheminée)

780 (Evacuation des gaz brûlés par ventouse)

370

  • Si elle n’existe pas, création d'une ouverture dans un mur en parpaing (ajuster prix selon la nature du mur : pierre, banché...) pour passage d'une ventouse.

-

170

Le prix de l’entretien d’un chauffe-eau

Lorsque le chauffe-eau dispose d’une résistance au contact permanent de l’eau, et plus encore si cette eau stagne, des problèmes d’entartrement peuvent se faire jour. Ainsi, afin d’éviter que l’équipement se mette à surconsommer, voire même qu’il ne s'abîme, un entretien régulier est à prévoir par un professionnel.
En effet, selon les régions, le calcaire est plus ou moins présent dans l’eau et est à l’origine de la formation du tartre qui peut causer des dommages aux appareils. La solution est de faire procéder à un détartrage tous les 3 à 5 ans. Lors de cette opération, il faudra parfois effectuer, aussi, le remplacement de certaines pièces si elles sont trop entartrées. 

  • Pour un détartrage de chauffe-eau, il faut compter un budget compris entre 100 et 400 €.

Les aides

Si vous optez pour un chauffe-eau thermodynamique, par exemple, ou tout autre type de chauffe-eau éligible, vous pourrez alors bénéficier de différentes aides. De la prime énergie, au CITE en passant par la TVA à taux réduit ou encore les subventions accordées par certaines collectivités locales et l'Anah, il existe divers dispositifs pour vous permettre de vous équiper. Votre professionnel saura vous apporter les informations en la matière.

Et, justement, certains chauffe-eau sont spécialement étudiés pour vous faire faire des économies d'énergie. C'est notamment le cas des modèles solaires, thermodynamiques. 

Le conseil du professionnel EnChantier

Les fuites sur les chauffe-eau sont souvent liées au groupe de sécurité (la petite pièce qui assure la sécurité de votre logement en cas de surpression de votre cuve). Il n’est pas compliqué à réparer et n’est pas cher, pensez donc à toujours en avoir un d'avance pour pouvoir le remplacer, ainsi que des joints de rechange.

2018-10-23

Quel prix pour la fourniture et pose d'un chauffe-eau ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

 

Contact