Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de chaudière selon un prix de référence.

Devis chaudière à condensation au fioul

La chaudière à condensation au fioul

Avec les années et les progrès technologiques y afférent, les chaudières au fioul sont devenues bien plus silencieuses et moins odorantes qu’auparavant. Par ailleurs, leur émission de CO2 a fortement baissé, à condition bien entendu de les entretenir régulièrement.
Adaptable aux logements disposant d’un chauffage central, la chaudière à condensation au fuel permet de bénéficier d’un réel confort de chauffe, tout en réduisant la consommation d’énergie.

Présentation de la chaudière à condensation au fioul

Le principe de la chaudière à condensation

De la même manière que les chaudières à combustion, les chaudières à condensation ont besoin de consommer du fioul pour fonctionner. En brûlant le combustible, elles produisent de la chaleur. Celle-ci sera ensuite utilisée afin de répondre aux attentes en termes de chauffage central et également, si besoin, d’eau chaude sanitaire.
En outre, ce type de chaudière offre le gros avantage de réaliser des économies d’énergie de par la récupération et l’utilisation de la chaleur émise par l’évacuation des fumées. Ce procédé évite la perte d’énergie et permet donc une économie de combustible de l’ordre de 6 à 8 % et un rendement 15 à 20 % supérieur par rapport à une chaudière classique.
Pour être installée, une chaudière au fioul à condensation nécessite un système de chauffage central dans l’habitation (c’est-à-dire un circuit d’eau chaude passant dans les différentes pièces). Peu encombrante, elle peut être installée partout, mais de préférence dans la cuisine.

La cuve de stockage

Par contre, pour ce modèle de chaudière, en raison de son combustible, une cuve de stockage de fioul doit impérativement être prévue pour son alimentation. Les nouvelles chaudières fioul à condensation utilisent ces mêmes cuves. Ainsi, même dans le cadre du remplacement de votre ancienne chaudière, la citerne pourra être réutilisée.
La cuve peut être installée à l’extérieur, enterrée ou non. Il est à noter que, si elle est posée à l’intérieur, elle devra être installée dans une pièce suffisamment ventilée, dans une chaufferie ou en sous-sol par exemple.
En outre, il faut savoir que si la cuve propose une capacité inférieure à 2 500 litres, elle peut alors être installée dans la même pièce que la chaudière. Dans le cas contraire, elle doit obligatoirement être placée dans un endroit à part avec des normes de sécurité bien précises.
Côté budget, le prix de la cuve de stockage oscille entre 500 et 1 800 € selon les modèles et leur contenance.

Où placer sa chaudière au fioul ?

De par sa taille généralement assez petite, la chaudière à condensation au fioul peut être installée aussi bien au mur qu’au sol. En effet, son faible poids et le peu d’encombrement qu’elle génère permettent de la placer sans aucune difficulté dans une salle de bains ou une cuisine. Bien entendu, cela n'exclut pas la possibilité de la faire poser dans un autre lieu tel que la cave, le sous-sol ou toute autre pièce à votre convenance.
Pour ce qui est de la pose de ce type de chaudière, deux options se présentent avec d’une part la mise en place d’une ventouse (c’est la solution la plus souvent utilisée) ou, d’autre part, l’installation d’un conduit de fumée classique. Le principe de la ventouse consiste en une arrivée d’air combinée à une sortie de fumées. L’installation se fait alors à l'horizontal, vers l'extérieur, généralement en venant créer une ouverture dans la façade. Il est à noter que ce système ne peut pas toujours être mis en oeuvre car certaines caves et sous-sol, notamment en ville, ne peuvent recevoir ce type d’évacuation.
Enfin, pour ce qui est de ses raccordements d’évacuation, il faut également prévoir celui au réseau des eaux usées. En effet, ce type de chaudière rejette de l’eau. Cette dernière est d’ailleurs acide et mieux vaut opter pour du PVC afin d’éviter les problèmes de corrosion.

Les variantes possibles

Type de chaudière

Principe

Avantages

La chaudière à basse température

Chauffe l’eau à une température plus basse que celle d’une chaudière classique : il est question de 50°C au lieu de 90°C.

  • Permet une moindre consommation d’énergie.

  • Elle ne fonctionnera qu’en étant associée à un système adapté :  plancher chauffant ou radiateurs “basse température”.

  • Economie d’énergie entre 10 à 15 % par rapport à une chaudière classique.

La chaudière hybride

  • intéressant lors de fluctuation du prix du combustible

  • très économe en énergie mais nécessite plus d’entretien

associée à des installations solaires

Des capteurs solaires viennent en complément pour un meilleur rendement de l’installation.

  • Permet jusqu'à 30 % d’économie d'énergie.

associée à une pompe à chaleur

La pompe à chaleur prend le relais de la chaudière pour une production d’eau plus chaude.

La pompe offre un rendement maximal lorsque la température ambiante est clémente.

  • Offre une production d’eau à 50°C : suffisant pour les radiateurs par exemple.

  • Permet de conserver une ancienne chaudière.

Avantages et inconvénients

Malgré sa réputation de vieille installation, elle a des qualités. En effet, la chaudière à condensation au fioul possède une grande autonomie puisqu’elle ne dépend pas d’un réseau de distribution. Très efficace pour chauffer les grands espaces dans les régions froides, elle propose en outre une belle durée de vie (plus de 20 ans).
Cependant, le prix d’une chaudière au fioul est plus élevé que celle au gaz. De surcroît, cette version est peu écologique (même si des efforts ont été faits sur les émissions), et le prix du fioul, qui est indexé sur celui du pétrole, peut être fluctuant. Enfin, ce type de chaudière nécessite une révision tous les ans, et il faut savoir que des odeurs désagréables peuvent se dégager de la cuve de fioul, notamment lors de son remplissage.

Une technologie économique et plus propre

De par son principe de récupération de la chaleur émanant des fumées de combustion, la chaudière à condensation permet de réduire sa facture de chauffage. En effet, avec un tel fonctionnement, cet équipement se révèle moins gourmand en combustible. Par ailleurs, il est intéressant de savoir qu’il rejette, par conséquent, moins de gaz à effet de serre lors de son utilisation (15 à 20 % de rejet en moins qu’une chaudière classique). Ce sont des éléments importants en termes de protection de l’environnement.
De plus, la chaudière à condensation au fioul propose de belles performances qui peuvent atteindre un rendement de 110 %. Ce rendement s’avérera optimal dans le cas d’un système capable de fonctionner à basse température, c’est-à-dire autour de 45 à 55 degrés.

Les aides possibles

Si la mise en place d’une chaudière à condensation au fioul peut ouvrir des droits à la Prime Energie, elle peut aussi ouvrir à bien d’autres aides telles que l’éco-prêt à taux 0, les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), les aides éventuelles des collectivités territoriales ou encore le taux de TVA réduit à 5,5 %.
Bien entendu, ces différentes aides sont attribuées sous certaines conditions, dont celle de faire réaliser les travaux par un professionnel. Charge à vous de vous rapprocher de ces organismes pour savoir si vous pouvez y prétendre afin de réduire le coût de votre investissement.

Prix de l’installation d’une chaudière à condensation au fioul

Selon les besoins en chauffage de votre habitation, à savoir la température ambiante attendue et la surface du logement, la puissance du matériel sélectionné et bien entendu sa marque, la dépense pourra varier de manière assez conséquente :
 

La chaudière à condensation au fioul

Coût d’achat d’une chaudière et de ses radiateurs

3 000 à 8 500 €

puissance de 30 à 40 kW

Coût d’achat d’une cuve

500 à 1 800 €

Coût d’installation

1 000 à 3 000 €

Coût de consommation de fioul

100 à 160 € / mois

pour une consommation de 15 000 kWh/an

Coût d’entretien

100 à 200 € par an

A titre de comparaison, pour disposer d’une chaudière fioul basse température (avec évacuation par ventouse) de 24 kW, il vous faudra prévoir un budget de 3 500 et 4 500 € T.T.C (avec la pose).

Le conseil du professionnel EnChantier

Pour installer une chaudière au fuel chez soi, il vaut mieux prévoir de la place car il faut un espace assez conséquent pour mettre la cuve et cela s’anticipe.
2018-09-17

Quel prix pour votre chaudière à condensation ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

 

Contact