Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux de chaudière selon un prix de référence.

Prix d'une chaudière à condensation à gaz

La chaudière à gaz

Les chaudières au gaz ont considérablement bien évolué par rapport aux anciennes installations. En effet, les chaudières à gaz, pratiques et petites, sont les plus courantes pour le chauffage, aussi grâce à leurs caractéristiques économiques et efficaces. Ce progrès est dû à la nouvelle génération de chaudière à condensation qui permet, notamment, de réduire considérablement la consommation d’énergie et, donc, le prix du chauffage central et de l'eau chaude sanitaire des habitations.
Quel est le principe de la chaudière à condensation ? Avec le gaz, quels sont les avantages de ce type de matériel ? Quel est le coût à prévoir ? Ce guide apporte les premières réponses à vos principales interrogations.

Le principe de la chaudière à condensation

La chaudière au gaz fonctionne sur le principe des chaudières à combustion (comme le bois) : elle brûle du gaz pour produire de la chaleur qui servira à réchauffer l'eau chaude sanitaire ou le circuit d'eau des radiateurs raccordés à votre système de chauffage central.
Les chaudières à condensation récupèrent, en plus, les fumées émises lors de la combustion et donc la chaleur inutilisée produite par la vapeur d’eau de ces fumées, évitant ainsi toute perte d’énergie. La chaudière se veut donc plus performante et récupère davantage de chaleur sans consommer plus d’énergie. Ce système entraîne une économie de combustible de l’ordre de 10 à 25 % pour les chaudières à gaz. Pour ce faire, il est nécessaire que le retour de circuit de chauffage présente une température en dessous des 50 degrés. Pour cette raison, la chaudière à condensation est tout particulièrement indiquée dans le cadre d’une installation de chauffage central de type basse température ou, mieux encore, d’un plancher chauffant.

Où installer sa chaudière au gaz et à quel prix ?

Installation d’une chaudière

Murale ou au sol

La chaudière à condensation est en général de petite taille et peut ainsi être installée au mur. Légère et peu encombrante, elle trouvera aisément sa place dans les cuisines. Si vous avez plus de place, vous pouvez également opter pour une installation au sol, dans la cave ou le garage.
La pose des chaudières à condensation se fait en général en ventouse (mais ce système n’est pas toujours possible dans les sous-sols et les caves urbaines) avec une arrivée d’air et une sortie de fumées à l'horizontal vers l'extérieur, en perçant la façade. Ainsi, la pièce où sera installée la chaudière n’a pas besoin d’être ventilée. Dans les cas où la ventouse n’est pas envisageable, les conduits de fumée classiques continuent à être utilisés.
Par ailleurs, il faudra également que la chaudière soit bien raccordée à un réseau des eaux usées car le rejet de l’eau issu de la condensation est acide comme nous le verrons un peu plus loin.

En termes de tarif, voici ce à quoi s'attendre pour la fourniture et pose de ce type de chaudière :

Type de chaudière

Prix de fourniture TTC

Prix de pose TTC

Au sol

5 300 €

1 000 €

Murale

3 700 €

700 €

Si votre équipement doit également vous fournir en eau chaude sanitaire, il vous faudra augmenter ce budget d’environ 1 000 €.

Les autres modèles de chaudière au gaz

La chaudière à basse température

Elle fonctionne en chauffant l’eau à une température plus basse qu’une chaudière classique (50°C au lieu de 90°C). Elle permet ainsi de consommer moins d’énergie mais elle ne peut fonctionner que si elle est associée à des radiateurs ou à un plancher chauffant de modèle aussi « basse température ». Par rapport aux chaudières classiques, vous réaliserez une économie de 10 à 15%.
  • Sur le plan financier, l'acquisition d'une telle chaudière vous coûtera entre 2 700 et 4 300 €.

Couplée à une autre source d’énergie : la chaudière hybride

Le concept de chaudière hybride est intéressant en cas de fluctuation du prix de l’une ou l’autre source d’énergie qu’elle emploie. C’est, d’ailleurs, l’un des systèmes les plus économes en matière d’énergie. Mais ce dernier doit être bien pensé lors de l'installation et demande plus d’entretien :
  • Chaudière combinée à des installations solaires : ce type de chauffage permet aux consommateurs d'économiser jusqu'à 30 % d'énergie et de réduire d'autant leur facture. En effet, les capteurs solaires permettent de compléter le rendement de la chaudière.
  • Chaudière combinée à une pompe à chaleur : celle-ci fonctionne en relève de la chaudière afin d’avoir de l’eau plus chaude. En effet, une pompe à chaleur donne son meilleur rendement quand la température environnante est plutôt clémente. Ainsi, elle prend le relais de la chaudière et donne de l’eau à 50°C, ce qui est suffisant pour les radiateurs ou autre. Ce type de combinaison est intéressant lorsque l’on veut garder une ancienne chaudière, fonctionnant peu, à laquelle on associera une pompe à chaleur neuve pour une meilleure efficacité énergétique annuelle.

Ces types de chaudières feront appel à un budget autour de 5 000 à 35 000 € selon les combinaison sélectionnées. A noter que la combinaison la plus onéreuse consiste en une association bois et solaire.

Avantages et inconvénients

 

Avantages

Inconvénients

Pollution

Le gaz, contrairement au fioul, renvoie très peu d’émissions de CO2 (c’est le plus propre des combustibles fossiles).

Lors de la combustion, la chaudière produit des rejets d’eau et de fumées acides.

Rendement et puissance

En termes de rendement, la chaudière à condensation utilisant du gaz tourne autour de 105 à 110 % (il est donc supérieur à celui d’un modèle au fuel) avec une puissance en kW qui, selon la taille du logement, sera de l’ordre de 5 à 25 kW.

 

Coût de combustible

 

Le prix de la matière première, le gaz, n’est pas plus économique que le fuel.

Gain de place

Les chaudières au gaz sont plus adaptées au milieu urbain car elles prennent moins de place et sont parfaites pour les appartements.

 

Installation

Aussi simple à installer que la chaudière classique.

Elle nécessite la mise en place de conduits d’évacuation étanches et résistants à la corrosion pour l’eau et la fumée.

La puissance de la chaudière

Bien entendu, il vous faudra déterminer la puissance de votre chaudière. Celle-ci sera fonction du type de logement (appartement ou maison), de sa surface, de son degré d’isolation et même du nombre d’habitants. En outre, la région dans laquelle vous résider aura une influence.

Ainsi, par exemple, si votre logement fait moins de 100 m², vous pourrez alors prévoir une chaudière d’une puissance allant de 12 à 20 kW (ou 23 à 28 kW s’il faut aussi prévoir l’eau chaude sanitaire). S’il fait plus de 100 m², la chaudière devra disposer d’au moins 21 kW (ou 25 à 35 kW).

Si l’on prend également en considération le nombre d’habitants, pour plus de 100 m², il faudra prévoir :

  • 23 kW pour 1 à 3 personnes ;
  • 28 kW pour 4 personnes ;
  • 35 kW pour plus de 5 personnes.

Le prix de la chaudière à condensation au gaz

Le prix dépend du besoin en chauffage de votre logement (la surface et la température ambiante souhaitée) et de la marque et la puissance choisie.
 

La chaudière à condensation au gaz

Coût d’achat

3 700 à 5 300 €

Coût d’installation simple

700 € à 1 000 €

Coût d’installation avec lourds travaux de raccordement

3 000 à 5 000 €

Coût de consommation de gaz

70 à 100 € par mois

pour une consommation de 15 000 kWh/an

Coût d’entretien

100 à 200 € par an

Pour vous donner une idée, une chaudière gaz basse température coûte en moyenne 1 000€ de moins qu’une chaudière condensation classique.

Des aides pour votre installation

Si vous installez une nouvelle chaudière, pensez aux aides et subventions. En effet, pour les chaudières à condensations au gaz, le crédit d’impôt est de 30 % sur l’achat des matériels. Toutes les autres aides, telles que la Prime Energie, l’Éco-Prêt à Taux Zéro, la TVA réduite à 5,5 %, les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) ou les aides des collectivités territoriales sont aussi envisageables.
N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès des collectivités pour connaître les dispositifs d’aide en place sur votre secteur.

Conseils du professionnel EnChantier

Les chaudières au gaz, de par leur petite taille, sont plus pratiques à installer. En outre, comme elles sont nettement plus design qu'avant, elles peuvent être placées un peu partout. Au final, le projet se révèle plus rapide à mettre en oeuvre et moins coûteux lors de la pose.
2018-09-17

Quel prix pour vos travaux d'installation de chaudière ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

 

Contact