Chiffrez vos travaux maintenant !
Rencontrez des pros !
Je chiffre mes travauxDemande de devis
Chiffrage immédiat et gratuit,
Votre devis de travaux d'installation d'un bardage selon un prix de référence.

Prix de pose d'un bardage

Que ce soit simplement pour modifier l’esthétisme de votre logement ou pour réaliser une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur), le prix de pose d’un bardage, oscillant entre 40 et 210 € par m², englobe un certain nombre d’éléments, dont notamment les matériaux utilisés.

 

Qu’est-ce que le bardage ?

Véritable enveloppe à la fois protectrice et esthétique pour le bâtiment, le bardage consiste en un parement mural dédié à l’habillage de la façade et constitué de lames. Afin de concevoir un tel revêtement extérieur, il est possible de s’appuyer sur différents matériaux tels que le bois, le PVC, la pierre, le métal, etc. Selon le matériau et le type de pose choisis, le rendu final pourra être plus ou moins moderne et design.

 

En neuf comme en rénovation, le bardage peut venir se placer par-dessus une isolation par l’extérieur (ITE). En outre, dans le cas de la rénovation, cette solution peut être intéressante pour offrir une seconde jeunesse aux façades parfois trop abîmées pour n’envisager qu’un simple ravalement via un crépi par exemple. De plus, cette pose de bardage ne requiert pas, en cas d’occupation du logement, de laisser les pièces vides le temps des travaux.

 

Il est à noter que le bardage peut être installé sur tous les types de façades, qu’elles soient en parpaings, en briques, en pierre ou autre. Selon que ce parement mural est seulement composé de lames ou qu’il intègre aussi une couche d’isolation, il est question de bardage simple peau ou rapporté. Il existe également le bardage double peau qui comprend alors deux couches de bardage séparé par une épaisseur d’isolant.

 

Dans la pratique, il faudra opter pour un bardage en accord avec les matériaux de votre mur. En effet, toutes les options que vous pourriez envisager ne sont pas toujours compatibles et les conseils d’un professionnel seront souvent indispensables.

 

Les avantages et inconvénients du bardage

Si le bardage présente de nombreux avantages, quelques inconvénients sont malgré tout à déplorer.

 

Avantages

Inconvénients

  • se pose directement sur le bâti sans le transformer lors d’un ravalement de façade
  • se pose facilement
  • permet de nombreux aspects esthétiques
  • permet d’isoler le logement de manière efficace :
    • sur le plan thermique
    • sur le plan phonique
  • permet donc des économies sur le plan énergétique
  • offre un meilleur confort été comme hiver
  • bonne protection face aux aléas climatiques
  • bonne protection également face aux chocs mécaniques
  • supprime les courants d’air froids et les ponts thermiques
  • requiert des connaissances pour une pose permettant une parfaite étanchéité
  • nécessite un budget plus ou moins conséquent selon les matériaux choisis
  • en bois, il doit être entretenu correctement pour durer
 

 

Le prix des différents types de bardage possibles

Comme évoqué précédemment, le bardage peut être réalisé avec différents matériaux. C’est d’ailleurs ce paramètre qui influera le plus sur le coût global de votre projet avec le type de pose (simple ou double peau, rapporté).

 

Matériau du bardage

Présentation

Prix en fourniture*

au m²

bois

  • le bois est le matériau le plus souvent choisi pour la création d’un bardage
  • facile à poser le bois offre de bonnes performances sur le plan thermique

 

le bois sur le plan esthétique :

  • offre un bel aspect naturel
  • est à la fois élégant et rustique
  • permet de donner du cachet à la façade

 

le bois sur le plan du conditionnement :

  • se présente sous différentes formes : bardeaux, lames, panneaux

 

les particularités du bois :

  • de multiples essences
    • permettent de réaliser un bardage (sapin, mélèze, hêtre, châtaignier, robinier, pin, douglas, chêne, red cedar et autres bois exotiques…)
    • influent sur la teinte du bois (foncée, claire, plutôt marron ou rouge…)
    • influent sur le prix : les essences sont plus chères mais plus résistantes dans le temps
  • différentes compositions : bois massif ou placage
  • différentes résistances selon les essences : 4 niveaux de classement

 

l’entretien du bois et sa durée de vie :

  • en moyenne le bois devient gris au fil du temps
  • correctement entretenu un bardage en bois peut résister environ 10 ans
    • nettoyage régulier
    • mise en peinture ou lasure dès les premiers signes de décoloration
  • massif, le bois requiert un traitement contre les champignons et les insectes

10 à 120 €

PVC

  • couramment choisi pour le bardage, le PVC est facile à poser
  • c’est le matériau le moins onéreux en termes de bardage
  • les performances thermiques sont correctes

 

le PVC sur le plan esthétique :

  • différents aspects possibles avec des déclinaisons de couleurs et même des imitations bois

 

l’entretien du PVC et sa durée de vie :

  • très facile à entretenir
  • offre une belle résistance dans le temps

10 à 80 €

métal

  • préconisé pour obtenir de meilleures performances d’isolation (acoustique et thermique)

 

la composition du bardage métallique :

  • assemblage de métaux
  • bardages métalliques double-peau : 2 parois verticales encadrant une couche isolante
  • panneaux-sandwich : indiqués pour obtenir un certain niveau d’isolation

 

le métal sur le plan du conditionnement :

  • se présente sous différentes formes : plaques, lames, tôles
  • différentes dimensions possibles

 

les particularités du métal :

  • qualités techniques
  • robustesse

 

l’entretien du métal :

  • requiert un entretien régulier : traitement anti-corrosion
  • appliquer une peinture chaque année

50 à 150 €

composite

  • excellente alternative au bardage en bois
  • facile à mettre en oeuvre
  • excellentes performances thermiques

 

le composite sur le plan esthétique :

  • se présente sous différentes teintes
  • propose différentes textures (imitation pierre ou bois par exemple)

 

les particularités du composite :

  • résistance dans le temps
  • élégance
  • aucun entretien particulier

 

la composition du bardage composite :

  • bois polymère : mélange de bois, de polypropylène et fibres de cellulose (50 à 90 € par m²)
  • ciment composite : mélange de ciment avec des fibres de verre, du sable ou de la cellulose avant d’être pressé et moulé (30 à 150 € par m²)
  • stratifié : agglomération de fibres (30 à 150 € par m²) pouvant également être utilisé pour réaliser un sous-bardage

30 à 150 €

pierre

  • assez complexe à mettre en oeuvre (ce qui augmente le coût global du projet)

 

la pierre sur le plan esthétique :

  • agencement de pierre (reconstituées ou naturelles) liées avec du ciment
  • offre un beau cachet à la façade

 

les particularités de la pierre :

  • imperméable
  • durable
  • robuste
  • incombustible

70 à 110 €

terre cuite

  • assez peu utilisé

 

la terre cuite sur le plan esthétique :

  • revêtement original créé sur base d’un assemblage de tuiles en terre cuite

 

les particularités de la terre cuite :

  • résiste aux aléas climatiques
  • s’adapte à toutes les infrastructures
  • s’accorde avec une sous-couche isolante

90 à 120 €

 

* Ces prix n’intègrent pas l’ossature et ne prennent pas en compte l’éventuel isolant.

 

Le cas particulier du bardage en bois : classement des essences

Concernant plus particulièrement le bois, il est à noter que de multiples essences peuvent être utilisées qui présentent des caractéristiques plus ou moins intéressantes et adaptées au bardage.

 

Classe de bois

Détails

Prix de départ au m²

1

  • le bois de classe 1 ne convient pas au bardage extérieur puisqu’il est dédié€ à une utilisation en intérieur

10 €

2

  • le bois de classe 2 offre une certaine résistance face à l’humidité, ce bois est donc envisageable en bardage
    • supporte, si c’est occasionnel, une humidité supérieure à 20 %
  • le bois de classe 2 peut être utilisé dans le cas d’une pose verticale accompagnée d’une parfaite ventilation
  • essence de classe 2 : mélèze, pin maritime, western Red cedar... (soit des essences résineuses)

10 à 45 €

3

  • le bois de classe 3 est couramment utilisé
  • le bois de classe 3 présente de bonnes qualités
    • supporte une humidité fréquente supérieure à 20 %
  • essence de classe 3 : pin Douglas, Red cedar, chêne, châtaigner...

35 à 60 €

ou plus

4

  • le bois de classe 4 est indiqué dans les cas suivants :
    • bâtiment exposé : bord de mer
    • bardage en contact permanent avec le sol
  • le bois de classe 4 est le plus robuste face aux aléas climatiques

plus de 60 €

 

 

Le prix de l’isolant sous bardage

Si vous envisagez de compléter votre bardage bois par une épaisseur d’isolation pour un confort thermique amélioré, il vous faudra alors prévoir le coût supplémentaire pour la fourniture.

 

Il existe des isolants pour bardage spécialement pensés pour être utilisés en extérieur. En termes de budget, il faudra alors prévoir autour de 3 à 25 € par m².

 

Le prix de pose du bardage

Le bardage peut être posé selon différentes techniques. Dans tous les cas, une ossature préalable devra être installée. C’est en effet cette ossature faite de tasseaux qui permettra, ensuite, de venir fixer le bardage sur la façade. En métal ou en bois, elle sera posée directement sur la façade dans le cas d’un bardage en simple peau ou après la pose de la couche isolante pour un bardage double peau ou rapporté.

 

Le bardage sera posé selon trois options possibles :

  • vertical : une telle pose offre un certain rythme à la structure et propose une “silhouette” plus élancée
  • oblique : plus original, plus design, cet autre méthode de pose plus complexe à mettre en oeuvre propose plus de dynamisme
  • horizontal : version la plus courante, cette pose est simple et rapide

 

Par ailleurs, la pose pourra être effectuée en claire voie ou en clin.

  • la pose en claire voie :
    Relativement complexe à mettre en oeuvre, cette technique de pose consiste à laisser un espace entre chaque lame de bardage. Pour un beau rendu esthétique, les espaces devront être absolument identique, ce qui rend l’opération plus fastidieuse. Ici, le pare-pluie est absolument indispensable puisque l’eau peut aisément s’infiltrer entre les espaces laissés. Plus fragile que dans le cas d’un bardage posé en clin, cette méthode permet par contre de changer une seule lame sans difficulté.
  • la pose en clin :
    Cette autre technique de pose consiste à se faire chevaucher les lames. Plusieurs options sont alors envisageables :
    • chevauchement bords droits : les lames sont dotées d’un profilé spécifique venant déborder sur les lames inférieures
    • emboîtement à recouvrement horizontal (visible ou invisible) : un dépassement de 2 à 3 cm s’applique avec la lame du dessus sur celle du dessous
    • couvre-joints : les lames sont installées les unes à côté des autres, sans aucun espace, le joint ainsi créé entre les lames est recouvert par une lame plus fine

 

En termes de prix de pose, un professionnel facturera autour de 30 à 60 € par m².

 

Le prix de l’entretien du bardage

Afin d’offrir une meilleure durée de vie à votre bardage et pour lui conserver une belle esthétique, il est nécessaire d’assurer un entretien adapté pour votre façade.

 

Selon les matériaux, cet entretien ne sera pas le même :

 

Type de bardage

Entretien à prévoir

bois

tous les 5 ans maxi :

  • réparation des éventuels éclats ou fissures avec de la pâte à bois
  • ponçage léger
  • dépoussiérage
  • application d’une lasure ou d’une peinture

PVC

  • simple nettoyage à l’eau savonneuse
  • rinçage à l’eau claire

métal

tous les ans :

  • ponçage léger
  • dépoussiérage
  • application d’une peinture

composite

  • simple nettoyage à l’eau savonneuse
  • rinçage à l’eau claire
 

 

Pour ce qui est du coût de l’entretien par un professionnel, un nettoyage simple comprenant la main d’oeuvre plus un traitement (lasurage, mise en peinture) sera facturé autour de 20 € par m². S’il doit, au préalable, effectuer des réparations, ce coût pourra alors passer à 40 € par m².

 

Prix de pose d’un bardage : récapitulatif

Voici un bref récapitulatif des tarifs vus tout au long de cet article :

 

Type de bardage

Prix de la fourniture au m²

Prix de la main d’oeuvre au m²

bois

10 à 120 €

30 à 60 €

PVC

10 à 80 €

métal

50 à 150 €

composite

30 à 150 €

pierre

70 à  110 €

terre cuite

90 à 120 €

couche isolante dédiée

5 € à 25 €

entretien

-

20 à 40 €

 

 

Les démarches administratives

Avant même d’attaquer vos travaux de bardage, il est important de vous rapprocher de votre mairie afin de vous renseigner sur la présence d’un éventuel Plan Local d’Urbanisme (PLU) et de ses possibles contraintes. En effet, certaines communes adoptent des PLU qui régissent les teintes et matériaux utilisables pour les façades.

Par ailleurs, si vous êtes situé dans une zone protégée, vous ne pourrez pas non plus faire n’importe quoi sur vos murs extérieurs et devrez en passer par un accord des Bâtiments de France.

 

En outre, le bardage impliquant une surépaisseur par l’extérieur de vos murs, il vient automatiquement augmenter votre Plan d’Occupation des Sols (POS). Là encore, votre mairie pourra vous informer quant à vos possibilités en la matière.

 

Ainsi, dans un premier temps, pensez à effectuer toutes les démarches nécessaires et à obtenir les autorisations en lien avec les travaux prévus. En termes de documents administratifs, vous devrez notamment disposer :

  • d’une déclaration préalable de travaux pour une SHOB (Surface Hors œuvre brute) est de plus de 2 m² et de 20 m² maximum
  • d’un permis de construire si cette SHOB dépasse les 20 m²

 

Les aides financières

Si, dans le cadre de la mise en place d’un bardage, une Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) est prévue, des aides financières peuvent être accordées et viennent alors réduire votre dépense.

Pour y prétendre, certaines conditions doivent être respectées telles que, par exemple, occuper un logement achevé depuis au moins 2 années ou encore faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

 

Les aides sont les suivantes :

  • CITE : le crédit d’impôt pour la transition énergétique permet d’économiser jusqu’à 30 % du montant de votre facture
  • Eco-PTZ : l’eco-prêt à taux zéro est un financement remboursable sans intérêts, le montant maximum de l’emprunt est de 30 000 €
  • Anah : l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat présente des programmes d’aides via des subventions
  • Prime Energie : ces primes sont proposées par les fournisseurs d’énergie
  • collectivités territoriales : certaines aides peuvent aussi être accordées par ce biais

 

Le conseil du professionnel EnChantier

Lors du montage de votre projet, sachez que les éléments déterminants dans le prix de votre bardage de façade sont les suivants :

  • les matériaux employés et leur niveau de gamme
  • le type de pose
  • le choix du professionnel
2019-05-04 14:12:12

Quel prix pour votre projet de travaux ?

A propos

EnChantier met à disposition des particuliers un outil de chiffrage instantané et les aide à trouver des artisans de confiance.
 

CNIL

Déclaration n°1262855

Contact