Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travaux Demande de devis

Pas de mauvaise surprises,
votre devis de travaux de construction de chemin d'accès selon un prix de référence

 

Recevez une estimation gratuite au meilleur prix


Demandez, si vous le souhaitez la visite d'une entreprise partenaire

Réaliser un pavage de chemin d'accès

Un joli pavillon entouré d’un non moins joli jardin, c’est le rêve de beaucoup de familles. Mais, pour que le rêve ne devienne pas un cauchemar et que vous ne vous retrouviez obligé de passer vos journées à nettoyer votre intérieur, il est important de penser à l’organisation de votre extérieur. Dallage et pavage vous permettront de bien en profiter en toute saison, de vous y promener, de vous y poser, de relier différents bâtiments ou différents secteurs en toute facilité.

A vous de faire les bons choix, en fonction de votre terrain, selon l’esthétisme et le style recherché. Mais aussi selon vos possibilités financières. Vous allez trouver quelques idées, quelques astuces qui vous permettront de bien envisager l’organisation de vos espaces.
chemin pavé

Dallage ou pavage : quelle différence ?

Se prévoir un cheminement sur son terrain pour ne pas avoir besoin de mettre les pieds dans l’herbe ou, pire, dans la terre lorsque la météo est capricieuse, peut faire appel à différentes techniques. Le pavage et le dallage sont les termes employés, encore faut-il apprendre à faire la nuance entre ces deux expressions. Une nuance qui provient de la notion de dimension.

En effet, là où le dallage concerne un principe de grandes pierres plates, peu épaisses, posées sur un terrain spécialement préparé, le pavage se fera avec des pierres souvent plus petites et beaucoup plus épaisses qui peuvent être directement enfoncées dans le sol, sans obligation d’une sous-couche préparatoire, voire un simple lit de sable. Si les premières feront seulement quelques centimètres d’épaisseur, de 4 à 6 environ, le pavage sera plutôt entre 20 et 30 cm d’épaisseur.

Les destinations du pavage

Et il est possible d’envisager un dallage ou un pavage dans diverses situations. Par exemple, une simple allée dans la pelouse sur le principe des pas japonais, bien plus joli qu’un chemin de cailloux, pourra être créée dans le jardin pour relier la maison au garage. Mais un pavage pourra aussi se prévoir pour faire un chemin allant d’un petit portillon d’entrée à la maison.

Ce pavage de cour sera tout aussi intéressant pour faciliter l’accès au garage, à la piscine, à une dépendance ou encore un abri de jardin. Une réflexion devra être faite pour adapter le pavage ou le dallage selon la destination prévue. En effet, les matériaux utilisés seront différents selon qu’ils devront supporter le passage de piétons, de voitures ou d’autres types de véhicules.

Les matériaux, les modèles

Le pavage par définition se veut fiable et résistant. En ce qui concerne le choix du matériau, il se fera sur plusieurs critères : la résistance, bien sûr, mais aussi l’esthétisme. Ainsi, entre pierre naturelle (marbre, quartzite, calcaire, granit, ardoise, grès...) ou reconstituée, PVC, bois, béton pressé, les modèles pourront proposer des teintes variées afin de créer une belle harmonie avec l’environnement qui les recevra. Un pavage alhambra sera du plus bel effet sur certaines terrasses à moins que ne lui soit préféré un pavage géométrique.

Par ailleurs, il est possible de jouer sur les formes avec des chemins d’accès maison réalisés via des versions autobloquantes, carrées, rectangulaires, en H... Enfin, le pavage du plan se fera plus ou moins épais selon la destination qui lui est prévue.
chemin pavé

Réussir le terrassement de son chemin d'accès

Pour la terrasse, on peut oser les formes géométriques avec le pavage mathématique et l'alhambra. Quel que soit le style choisi, faire un chemin d’accès ou une terrasse peut être réalisé via différentes techniques. Que ce soit pour effectuer un pavé de cour extérieure ou pour délimiter un accès de maison, voici quelques procédés.

Pose sur un lit de sable

Dans un premier temps, des délimitations seront posées afin de localiser la surface à daller ou paver. Pour un chemin de maison, par exemple, il sera tout d’abord nécessaire de passer par le terrassement de ce chemin d’accès en creusant sur 15 à 18 cm de profondeur. Une légère pente favorisera l’évacuation des eaux pluviales.

Ensuite, selon la nature du sol, sera posé un concassé de 6 cm (sol dur) à 8/10 cm (sol meuble). Ce dernier sera tassé à l’aide d’une dameuse vibrante pour le rendre stable. Un professionnel posera systématiquement une toile géotextile suffisamment large sur le concassé afin qu’il puisse par la suite recouvrir la couche de sable. Celle-ci évitera que le sable ne vienne se faufiler dans le concassé et empêchera également la montée de racines. Des chevrons pourront alors être placés de part et d’autre de la zone de manière à permettre une égalisation aisée du sable. Ce sable sera d’ailleurs versé et étalé au râteau jusqu’à obtention d’une épaisseur de 4 cm. Une règle de maçon aidera enfin à égaliser la surface du sable avant le retrait des chevrons.

C’est à cette étape que le géotextile pourra être replié sur la couche de sable, c’est lui qui assurera le maintien sur les côtés. Vient alors la pose des pavages du plan. Les éléments seront disposés selon les attentes esthétiques (en quinconce, en diagonale, droite…). Le chantier débutera sur un angle de 90 degré et dans un coin. Un joint de 3 mm devra être laissé entre chaque pavé et l’alignement sera contrôlé toutes les 5 rangées à l’aide d’un niveau. A l’issue de l’opération, les joints seront intégralement comblés avec du sable.

Pose sur une dalle en béton

Pour ce type de pose, ce sont 20 à 25 cm de terre qui devront être déblayés. Seront ensuite répartis de 10 à 15 cm de concassé qu’une couche de sable et gravillons viendra recouvrir afin d’assurer un bon calage et pour permettre d’égaliser la surface. Après avoir arrosé, une dameuse sera utilisée pour tasser. Un film plastique viendra prendre place, il dépassera d’au moins 15 cm du niveau de la dalle finie. Pour une dalle parfaitement réalisée, un coffrage en bois sera prévu. Il tiendra compte de la pente d’écoulement des eaux de pluie, à savoir 2 cm / ml.

Pour les grandes surfaces, des joints de dilatation devront être prévus tous les 2 à 4 mètres (ils éviteront que la dalle ne s'abîme et ils servent également de support lors du lissage du béton). Des panneaux de treillis soudés seront alors posés entre les joints. Les sections à bétonner feront idéalement 20 m² au plus. Une fois cette préparation effectuée, le béton peut être versé sur environ 2 ou 3 cm d’épaisseur. Les treillis doivent ensuite être remontés à la surface avant qu’une nouvelle couche de béton ne soit versée. Cette seconde couche montera jusqu’au niveau donné par le coffrage et sera lissée avec une règle métallique. Après 24 heures de séchage, si des planches huilées ont été utilisées pour le joint de dilatation, elles pourront être ôtées et remplacées par un mastic spécifique. Le coffrage sera également retiré. Les pavés seront mis en place 7 jours après la réalisation de la dalle.

Enfin, si les pavés sont destinés à recouvrir une terrasse, les plots pourront être une option intéressante puisqu’ils protégeront l’étanchéité de la surface. Pour cette dernière méthode plus encore que pour les deux précédentes, l’intervention d’un professionnel est impérative puisque très technique.

Exemple de devis chiffrable sur enchantier.com pour la construction d'un chemin d'accès

En termes de prix, la pose de dalles tient compte de nombreux critères. Seul un expert pourra donc donner précisément une tarification après avoir posé quelques judicieuses questions qui lui permettront de se faire une idée de votre définition du pavage et de vos besoins exacts.

Fiche travaux : prix pour la pose et fourniture d'une terrasse
Surface 25 m2
Configuration de la terrasse caillebotis
Nature de la boiserie Bois exotique milieu de gamme
Plots réglables Oui
Dalle béton préparée Oui
Prix des travaux
TOTAL HT 2000 €
TVA 10% 200 €
TOTAL TTC 2200 €

Fiche travaux : prix pour la pose et fourniture d'un chemin d'accès
surface 15 m2
Matériau principal Pierre naturelle
Taille des carreaux 60x60 cm
Nature de la chape "Maigre"
Prix des travaux
TOTAL HT 1150 €
TVA 10% 115 €
TOTAL TTC 1256 €

Conseils d’un professionnel partenaire d’enchantier

- Afin d’éviter d’utiliser du gravier pour réaliser un chemin d’accès dans votre pelouse, des graviers qui risquent fort de voler quand vous passerez la tondeuse, vous pouvez opter pour des dalles d’engazonnement. Elles assureront une excellente stabilité et sauront se faire oublier.
  • Lors de la préparation de vos travaux, n’omettez pas de prévoir des blocages de rives. Ce sont eux qui assureront la bonne tenue de votre ouvrage et qui, par la même occasion, laisseront l’eau s’écouler via des drains ou des passages aménagés.
  • L’entretien des pavés est aussi à prendre en compte. En effet, les produits acides, mais aussi les sels de déneigement ou les solvants sont à éviter. De même les nettoyeurs haute pression sont à bannir car leur puissance de jet viendrait attaquer la surface des pavés, les rendant alors rugueux et bien plus salissants. Un simple brossage régulier suffira donc.

Quel prix pour la construction de votre chemin pavé

Nos partenaires

Témoignage

"Rapide et efficace!" Jeanne M.