Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travaux Demande de devis

Pas de mauvaise surprises,
votre devis de travaux pour la pose d'une moquette selon un prix de référence

 

Recevez une estimation gratuite au meilleur prix


Demandez, si vous le souhaitez la visite d'une entreprise partenaire

Tout savoir sur la moquette

La moquette qui, dans les années 1970, représentait la norme d’aménagement, le synonyme d’un confort ultra, a quitté la priorité des ménages avec le développement des allergies. Les fabricants ont donc réagi, après la baisse des ventes, pour sortir de nouveaux modèles et récupérer des parts de marché. La moquette extérieure ou intérieure retrouve ses lettres de noblesse, se spécialise à certaines pièces, se traite antiacariens, supporte mieux le nettoyage, se tâche moins. Et elle peut de nouveau vous convaincre par sa douceur, et même se rendre indispensable par ses caractères isolants. D’autant que le prix d’une moquette peut aussi être un élément décisif.
salon avec moquette au sol

Le guide pour bien choisir sa moquette

La moquette et son histoire

A l’origine présentée sous le nom de moucade, en 1650, la moquette était alors simplement utilisée pour la décoration. De manuelle à ses débuts, sa confection est devenue automatisée, via la technique du tuftage, aboutissant sur la création de moquette pas chère.

Comme bien des produits, la moquette est aussi un phénomène de mode. Hier on pouvait la poser partout afin d’habiller aussi bien les sols que les murs, elle était très tendance. Avec de sérieuses références du passé, où on la trouvait sur des sites aussi prestigieux que le Ritz, que le Palais de L’Elysée ou que la salle du Conseil des Ministres, chacun voulait sa pièce cosy, son intérieur feutré.

A trop en abuser, on lui a trouvé des risques allergènes. Elle a quitté les murs mais revient en force sur les sols avec des finitions spéciales, des traitements particuliers. 7 millions de m² de moquettes étaient ainsi vendus, en 2012, sur le marché français et 35 millions sur le marché européen. Et, depuis, les chiffres ne cessent de progresser.
salon avec moquette au sol

Les types de moquettes

De nouveaux types de moquettes sont entrés sur le marché afin de répondre aux diverses attentes de la clientèle et apportent, chacun, leur spécificité.
  • Ainsi, la moquette en laine, aussi la plus chère, est celle qui présente la meilleure durée dans le temps et celle pour laquelle l’entretien est le plus facile.
  • Celle en polyamide, un peu moins chère, bien résistante aussi en termes d’usure, sera aussi efficace pour ne pas trop s’imprégner de taches et proposera une gamme plus étendue en matière de finitions.
  • Les moquettes en acrylique apporteront aussi de multiples propositions, avec une moins bonne résistance face aux risques de taches, ou encore celles en polypropylène, avec une meilleure résistance à l’usure mais encore moins bonne face aux taches.
  • On pourrait encore compter, parmi celles-ci, la moquette en sisal et celle en jonc de mer. Des matières à l’entretien plus délicat, avec un coût moindre, la première se montrant rugueuse là où la seconde sera bien plus douce mais à proscrire dans des pièces d’eau.
  • Un petit aparté pour des moquettes que l’on trouve “bio” maintenant : les deux dernières citées entrent dans cette catégorie, mais on peut leur ajouter celles en jute ou en laine de chèvre.
Chacune de ces gammes de moquettes pourra répondre à des caractéristiques propres.
  • La partie velours, couche supérieure de cette moquette, pourra ainsi être frisée. Elle sera alors plus longue et d’un aspect plus irrégulier, plus débridé.
  • Bouclée, elle s’avérera moins douce mais plus facile à entretenir.
  • Structurée, elle apportera des effets de relief.
  • A mèches coupées, elle est très douce pour les pieds avec de jolis effets ombre et lumière selon le sens dans lequel elle est peignée.
  • Vous pourrez aussi la choisir avec des poils plus ou moins longs, selon le type de pièce dans laquelle elle se trouve, et l’entretien qui lui sera nécessaire.


Bien sûr, selon chaque gamme et chaque caractéristique, vous pourrez aussi opter pour des qualités plus ou moins élevées. L’ICCO (International Carpet Classification Organisation) propose un classement, de T1 à T6, selon l’usage intensif ou non et, donc la meilleure résistance des moquettes. Plus le chiffre est élevé, meilleure est leur résistance. Il est aussi, parfois, fait appel à des classes : classe 21 pour des passages moins fréquents, 22 pour un passage normal et 23 pour un usage dans des conditions intensives et extrêmes. Il faut encore savoir que l’on trouve des modèles en dalles ou en rouleaux.

Une moquette dans quelle pièce ?

L’une des questions importantes qui se pose est de savoir où va se placer cette moquette. Les réponses les plus fréquentes vont vers les pièces de nuit et les salons.

Dans une chambre, on marche bien souvent pieds nus et la douceur d’une moquette est fortement appréciée, le soir au coucher, ou le matin au réveil. Un aspect chaleureux sous les pieds que ne détient pas le carrelage qui nécessite, alors, un tapis.

Dans un salon, ce sont ces mêmes sensations qui sont appréciées et, là aussi, l’absence d’une moquette est bien souvent remplacée par la présence d’un tapis.

Il est évident que, dans une cuisine ou une salle à manger, ce revêtement de sol sera très souvent oublié pour le risque de salissures et la difficulté à nettoyer, par rapport à un carrelage ou un revêtement PVC. La moquette salle de bain peut être agréable, à condition de prévoir un modèle spécialement étudié pour les pièces d’eau. On pourrait encore citer les gazons synthétiques pour des moquettes extérieures ou d’autres à placer sous des patios, avec un traitement spécial contre l’humidité.
salon avec moquette au sol

Pourquoi choisir une moquette ?

L’argument majeur des “anti moquettes” sera la tendance à retenir les acariens que représente ce revêtement. Il serait alors très facile de répondre. Comme précisé précédemment, en l’absence de moquette, les familles viendront généralement placer un tapis pour ne pas ressentir la froideur d’un carrelage dans une chambre à coucher ou pour des raisons esthétiques dans un salon. Dans ce cas, le tapis représentera, alors, le même risque d’allergie. D’autant plus que, dans une chambre, la literie est, bien souvent, le risque premier d’acariens. Bien aérer est la solution la plus à même d’éviter ce problème. Mais les moquettes sont, aujourd’hui, traitées en conséquence, un traitement qu’il est nécessaire de renouveler régulièrement.

Bien d‘autres arguments viennent défendre la moquette dont, le premier est, évidemment, la douceur, la chaleur, le confort. Cet intérieur feutré reste certainement le plus agréable au toucher et se promener pieds nus dans son intérieur apporte un doux ressenti. Une douceur encore mieux appréciée en hiver, alors que la température baisse et que l’on recherche la moindre chaleur, un véritable tapis moquette, alors. On peut reconnaître aussi, à la moquette, des facultés antidérapantes qu’apprécieront les papas et les mamans pour leurs bambins ou les personnes âgées pour elles-mêmes.

Un autre intérêt reconnu de ces moquettes est l’aspect isolant, aussi bien thermique que phonique. Pour la partie thermique, des modèles encore plus isolants existent, dotés de normes 10 à 12 fois plus isolantes que du parquet. Pour le côté phonique, elle sera la bienvenue dans des appartements pour que les voisins du dessous ne soient pas agressés par les bruits, les déplacements de chaises, les objets qui tombent à l’étage supérieur.

La moquette est, en outre, plus facile à poser qu’un carrelage. Vous pouvez le faire vous-même et, si vous la faites poser, le tarif sera moindre puisque le temps passé sera, aussi, inférieur à un parquet ou des carreaux. De même qu’il vous sera plus facile, également, de changer ce type de revêtement.

Exemples de prix de pose de moquette 



Fiche travaux : pose seule d’une moquette avec ragréage
Surface de la pièce 12 m2
Travaux préparatoires Ragréage Dépose carrelage + ragréage
Prix des travaux
TOTAL HT 200 € 500 €
TVA 10% 20 € 50 €
TOTAL TTC 220€ 550 €


Fiche travaux : prix TTC de la fourniture seule d’une moquette au m2
Laine de 10 à 200 euros
polyamide, acrylique et polypropylène de 4 à 70 euros
sisal de 6 à 40 euros
jonc de mer dde 5 à 50 euros

Il sera cependant plus sage, pour des raisons évidentes de durée dans le temps et de pose plus facile, d’éviter les prix les plus bas. En conclusion, bénéficier d’un prix de revient de moquette pas cher vous permettra de disposer cependant d’un modèle de bonne qualité. Alors, optez pour un rapport moquette prix vraiment intéressant.

Conseils d’un professionnel partenaire d’enchantier

Il ne faut pas oublier que la qualité d’un matériau ou d’une matière ne serait rien sans la qualité de pose qui doit l’accompagner. Pour ce revêtement, il est donc question de la préparation du sol. Il est important que le ragréage soit effectué de la meilleure des façons. Il faut ensuite dérouler (lorsqu’il s’agit de rouleaux) la moquette et la centrer au sol afin qu’elle déborde sur tous les côtés. Le mieux est d’attendre quelques heures qu’elle s’assouplisse et prenne sa forme du mieux possible avant de la couper.

Ensuite, se pose la question de savoir si vous allez coller (ou faire coller) ou non le revêtement. Lorsque votre pièce ne sera pas sujette à un fort passage, vous pouvez l’ajuster et la placer sans la coller, elle sera plus facile à changer le jour venu. Par contre, non fixée, elle peut perdre en durée de vie. Inversement, bien évidemment, elle sera fixée dans une pièce à fort passage et sera plus difficile à décoller lorsqu’elle sera usagée. Il est aussi possible, dans ce cas, d’utiliser du double face plutôt que de la colle.

Quel prix pour la pose d'une moquette ?

Nos partenaires

Témoignage

"Grâce à Enchantier.com j'ai trouver très rapidement et facilement un professionnel près de chez moi. Je suis très satisfaite du service. Je recommande"Corinne P.