Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travaux Demande de devis

Pas de mauvaise surprises,
votre devis de travaux d'isolation selon un prix de référence

 

Recevez une estimation gratuite au meilleur prix


Demandez, si vous le souhaitez la visite d'une entreprise partenaire

Les aides pour l’isolation

Aussi bien dans le cadre de la construction que dans celui de la rénovation, il est un moment où il devient impératif de se pencher sur la question de l’isolation thermique. Si le “pourquoi isoler sa maison” semble assez évident, tout un chacun ne sait pas forcément quand s’en occuper, quel type d’isolant choisir ou encore combien coûte ce type de travaux. Par ailleurs, avant même de demander vos premiers devis, n’hésitez pas à étudier les possibilités concernant les aides pour l’isolation de votre domicile. Si vous ne maîtrisez pas ce sujet, les informations de cet article vont vous être précieuses puisqu’il aborde l’aide Anah et les aides de l’Etat.
Les aides pour l'isolation

Pourquoi et quand isoler sa maison ?

Isoler correctement sa maison va permettre de vivre dans un espace plus sain et confortable. Plus sain puisque cette isolation viendra notamment protéger le domicile des agressions dues à l’humidité qu’apportent les saisons les plus froides ou les saisons intermédiaires, surtout dans certaines régions. Bien sûr, ces travaux d’isolation seront avant tout mis en œuvre afin de disposer d’un logement offrant une agréable chaleur en hiver et de conserver la fraîcheur souhaitée en été. Par ailleurs, l’autre objectif majeur de ce type de travaux est de pouvoir réaliser des économies d’énergie, et donc financières. Concernant la période à laquelle il sera préférable d’effectuer une isolation, si elle se fait pour améliorer une habitation existante, il faudra de préférence s’y atteler avant l’hiver, durant les beaux jours ou éventuellement en automne. Pour du neuf, la période importera moins puisque les lieux ne seront pas encore occupés au moment de la réalisation de ces travaux énergétiques.

Les différents types d’isolation

Pour ce qui est de l’isolation d’une habitation, il existe différentes solutions. Bien sûr, le choix sera variable selon que la partie à isoler est au sein même du domicile, qu’il concerne ses ouvertures, ses combles… Les matériaux et les techniques de pose s’avèrent, par conséquent, tout aussi variables. Afin de ne pas perdre en surface habitable, ou de ne pas avoir à vider les lieux lorsque la maison est déjà aménagée, une isolation thermique par l’extérieur est une solution extrêmement intéressante. En plus d’apporter ses qualités thermiques, cette méthode ouvre en prime de multiples possibilités quant au futur aspect de la façade. Un moyen efficace, donc, pour prendre en compte à la fois l’esthétique et la protection. Si les déperditions de chaleur ne sont constatées qu’au niveau des fenêtres et autres ouvertures, le changement des huisseries (doubles vitrages, portes isolantes…), ou celui des volets pour d’autres plus performants, peut être la solution la plus adaptée. Dans le cas où ce sont des travaux d’agrandissement qui sont prévus et qu’il faille en passer par un aménagement des combles, c’est alors à une isolation de la toiture qu’il faudra songer. A noter que cette option peut aussi être envisagée sans pour autant prévoir un étage. L’isolation du sol, par un vide sanitaire, par exemple, peut aussi être pris en compte. Enfin, et cette dernière possibilité est plus facilement envisageable sur des constructions neuves ou des rénovations juste après un achat immobilier, l’isolation par l’intérieur. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur l’aide travaux maison qui pourrait être accordée.

Les différentes aides possibles

Etant donné les très grosses dépenses qui sont constatées chaque année dans le cadre de la consommation énergétique, diverses subventions, liées à l’éco-rénovation ou à l’aide isolation pour une construction, ont été pensées pour permettre aux foyers de réaliser ces travaux. Proposées directement par l’Etat ou par les collectivités locales, ces aides au financement sont octroyées sous certaines conditions que ce soit les ressources, le type de matériaux sélectionnés ou encore les travaux retenus. Que ce soit pour des demandes d’aides isolation combles ou de crédit impôt isolation extérieure, il faut savoir qu’il n’est pas toujours possible de cumuler les différentes subventions.

Les aides locales avec l’Ademe

Avec la politique de proximité menée par l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), il est possible de bénéficier d’aides locales. Ces aides sont prévues au niveau de la région et ce sont les mairies qui peuvent informer sur les possibilités sur la prime isolation en cours.

Le CITE

Lors de travaux de rénovation thermique, l’Etat a prévu de faire bénéficier les foyers d’un crédit d’impôt travaux sous la forme du CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique). Cette mesure fiscale consiste à venir déduire des impôts sur le revenu une partie des dépenses effectuées dans le cadre de ce type de travaux. Ainsi, depuis le 1er septembre 2014, cette réduction sur la feuille d’impôt peut permettre une baisse de 30% sur une seule ou plusieurs actions parmi celles répertoriées dans un bouquet de travaux prévu par ce crédit d’impôts.

La prime énergie

Il est intéressant de savoir que même les distributeurs d’énergie se sont mis à proposer des subventions. C’est grâce à la mise en place des Certificats d’Economie d’Energie que cela est devenu possible. Avec ce dispositif, il est désormais envisageable de bénéficier de cette subvention travaux à hauteur de 20% sur les travaux d’amélioration de la consommation énergétique. Cette aide est fonction du type de travaux et de la situation géographique du logement concerné. Cette prime ne pourra pas être combinée avec une aide de l’Anah mais elle pourra, par contre, l’être avec un crédit d’impôt ou toute autre aide n’ayant pas de rapport avec le dispositif de Certificats d’Economie d’Energie.

L’Anah : agence nationale pour l’habitat

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) est également en mesure de mettre des solutions de financement à disposition par le biais de subvention Anah. Deux cas de figure sont, ici, pris en considération :
  • le propriétaire occupant pourra disposer d’une aide à hauteur de 50% du montant des travaux engagés pour les foyers aux ressources les plus basses ou de 35% pour la classe dite moyenne ou les familles aux ressources modestes
  • le propriétaire se verra octroyer jusqu’à 50% du montant des travaux engagés dans la limite de 60.000 euros par habitation et de 750 euros HT du mètre carré. 
L’Anah propose notamment le programme “Habiter mieux”. Ce dernier est destiné aux propriétaires occupants. Pour y avoir le droit, il faut remplir les conditions de ressources et monter un dossier de demande. Cette aide peut atteindre un montant de 10.000 euros et peut se voir complétée par une prime d’Etat (entre 1.600 et 2.000 euros) à condition d’améliorer la performance énergétique de l’habitation d’au moins 25%.
Une meilleure performance énergétique

Combien coûte une isolation thermique ?

Bien sûr, la question se pose de savoir ce qu’il va finalement en coûter de ces travaux de rénovation. L’efficacité énergétique a un coût, certes, mais celui-ci peut se voir allégé grâce à une aide économie d’énergie. Plus concrètement, si vous envisagez de revoir votre isolation thermique, il vous faudra prendre en compte les achats de matériaux ainsi que la main d’œuvre si vous faites appel à un professionnel.

Fiche travaux : isolation des murs (prix fourniture et pose)
Surface à isoler 50 m²
Type d'isolation plaques de plâtre + isolant d'indice R1,2 (épaisseur 5cm)
Traitement hydrofuge non
Type de pose collage au mur
Prix des travaux
TOTAL HT 1666.67 euros
TVA 10% 166.66 euros
TOTAL TTC 1833.33 euros


Fiche travaux : isolation des combles (prix fourniture et pose)
Surface à isoler 90 m²
Type d'isolation laine minérale d'indice R4,5 (épaisseur 10cm)
Pare-vapeur oui
Type de pose pose croisée pour une épaisseur totale de 20cm
Prix des travaux
TOTAL HT 2000 euros
TVA 10% 200 euros
TOTAL TTC 2200 euros

Si l’investissement de départ est réellement conséquent, il faut cependant garder à l’esprit qu’il permettra, ensuite, de faire des économies sur les factures d’électricité et de chauffage. En outre, le vaste panel d’aides isolation thermique, qui peuvent être accordées par les collectivités locales ou l’Etat et précédemment présentées, offre diverses possibilités de faire baisser ce coût de base.

Conseils d’un professionnel partenaire d’enchantier

Enfin, vous pouvez, afin de disposer de plus amples informations encore, vous rapprocher des organismes compétents comme par exemple l’Ademe, l’Anah ou votre centre des impôts. Votre mairie pourra également vous apporter des réponses quant aux subventions d’isolation auxquelles vous pourriez prétendre en fonction de votre projet. Les professionnels sauront, eux aussi, vous informer sur les possibles aides gouvernementales et autres avantages accessibles à l’occasion des travaux que vous vous apprêtez à faire faire.

Quel prix pour vos travaux d'isolation ?

Nos partenaires

Témoignage

"Le professionnel contacté pour isoler ma maison m'a aussi conseillé pour les aides auxquelles j'avais droit." Bernard G.