Chiffrez vos travaux maintenant !

Rencontrez des pros !

Je chiffre mes travaux Demande de devis

Pas de mauvaise surprises,
votre devis de travaux de construction d'un garage selon un prix de référence

 

Recevez une estimation gratuite au meilleur prix


Demandez, si vous le souhaitez la visite d'une entreprise partenaire

Prix de construction de garage

Fermeture de garage
Vous avez peut-être limité les frais lors de la réalisation de votre pavillon et disposez maintenant des ressources financières pour faire construire un garage. A moins que le garage existant ne corresponde plus au nombre et/ou aux dimensions de vos véhicules ou que la construction de garage ne soit devenue un véritable projet familial lorsqu’il a pour but de remplacer celui qui a servi à agrandir le logement ou lorsqu’il doit s’intégrer dans un environnement particulier tel qu’une rénovation ou un pavillon d’architecte. Il peut aussi se trouver en secteur particulièrement protégé et obliger à des contraintes très spéciales.
Aussi, il est important de bien réfléchir avant de décider de construire le garage, à la réglementation en vigueur, au bon emplacement, aux bons matériaux, au type de charpente et couverture, à la hauteur et la surface nécessaire et au budget dont vous disposez.

Les différentes configurations de garage

Les dimensions du garage

Créer des dépendances, c’est aussi le moment de réfléchir, compte tenu du coût des travaux, si 10 ou 15 m², ou plus, vous seront nécessaires et profiter de cette construction pour bien penser la dimension du garage. C’est déjà décider si un seul garage suffira ou s’il est préférable de penser double garage de suite, ou peut-être plus si vous avez des enfants qui arrivent à l’âge de la majorité.

Type de garage

Dimensions du garage

Dimensions de la porte de garage

Le garage simple.

La surface recommandée pour un garage simple est de 18 à 20 m².

Pour déterminer la largeur nécessaire en fonction de votre véhicule, vous pouvez mesurer la largeur de ce véhicule avec sa portière conducteur ouverte ou, pour plus de sûreté, la largeur du véhicule additionnée de 76 cm de chaque côté.

Il faut, en général, prévoir au moins 2,50 m de large et 5 m de long. La hauteur sous plafond est, généralement, de 2,50 m.

Une porte de garage standard mesure entre 2,40 m à 3 m de largeur x 2 m de hauteur.

Si vous prévoyez une hauteur sous plafond hors normes, vos portes de garages pourront être pensées en sur-mesure.

Le garage double.

La surface recommandée pour un garage double est de 40 m².

Le garage double en côte à côte.

Prévoir 5,50 m x 6,70 m en général. La hauteur sous plafond est, ici aussi, de 2,50 m.

Toutefois, pour plus de liberté de mouvement, des dimensions de 6 m x 7 m peuvent être envisagées.

La porte standard fera 5 m de large x 2 m de haut.

Généralement, une porte de garage double sera moins onéreuse que deux portes simples.

Le garage double en enfilade.

Prévoir 2,50 m x 9 m et une hauteur de 2,50 m.

Pour avoir un peu plus d’espace optez pour 3 m x 12 m.

Comme pour le garage simple, la porte de garage standard mesure entre 2,40 m à 3 m de largeur x 2 m de hauteur.



Prévoir des espaces assez grands peut aussi permettre, plus tard, d’aménager un espace atelier ou rangement. Il faut aussi penser quel type de véhicule sera abrité. La hauteur de la construction et des portes va en dépendre. Cela peut aussi permettre d’anticiper sur un possible changement de véhicule et donc de besoin en matière de largeur et de longueur. Vous possédez peut-être une berline aujourd’hui, mais si vous souhaitez investir dans un 4x4 plus tard, si un fourgon venait à devoir être abrité ou, même, un camping-car, réfléchissez bien à ce que vous souhaitez pour l’avenir.
Une solution intermédiaire peut aussi consister à créer ce garage avec une partie auvent qui pourra toujours être transformée ensuite en espace barbecue / cuisine d’été.

Un garage avec des espaces dédiés

D’ailleurs, peut-être avez-vous intérêt à penser un espace atelier ou rangement, qui pourra se faire dans la surface, en augmentant quelque peu les mètres carré, ou dans le volume, avec une partie mezzanine ou vous pourrez entreposer, par exemple, le matériel de jardin durant l’hiver. Sans oublier que l’on a toujours besoin de place pour des vélos, une tondeuse, des outils de jardin, etc.

Où construire un garage ?

Parmi les questions qui se posent, celle de l’emplacement sur le terrain est une question majeure, lourde de conséquence sur le tarif, sur le côté pratique et, tout simplement, selon les possibilités.

La réglementation à respecter

Il faut d’abord savoir si aucune restriction du POS ou du PLU ne vient vous restreindre ou vous interdit même de construire en limite de propriété. La situation géographique devra aussi être pensée pour des manœuvres simplifiées pour les véhicules et, à moins d’une très vaste propriété, pour une perte minimale de terrain en circulation de ces véhicules.
Le garage semi enterré

Les garages enterrés, semi-enterrés, accolés, indépendants

En dehors de cela, il sera toujours agréable d’avoir un garage accolé à votre résidence et relié par une porte de service. Pas besoin, en hiver, ou sous la pluie, de devoir affronter les éléments après avoir entré la voiture ou avant de la sortir, ou pour aller chercher un outil à l’atelier. A condition de bien isoler phoniquement cette pièce pour ne pas créer de nuisances sonores lorsque quelqu’un part au travail, très tôt le matin, ou rentre tard de soirée. Il est encore possible de placer votre garage en sous-sol, ou en semi enterré, si votre terrain le permet, si les travaux ne sont pas trop compliqués, si vous ne tombez pas sur des plaques d’argile ou de roche, et qu’il n’y a pas de risques d’inondations ou de verglas sur une pente trop accentuée.

Les types de garage

Avantages

Inconvénients

Prix au m²

(fourniture et pose)

Le garage enterré ou au sous-sol

  • excellentes capacités d’isolation s’il est équipé d’une porte de garage performante et isolante

  • gain de place car n’empiète pas sur l’espace du terrain

  • peut se fondre facilement dans son environnement


Le garage enterré est une excellente solution si le COS (coefficient d’occupation des sols) est déjà atteint.

  • nécessite une mise en œuvre technique avec notamment des travaux de terrassement et d’étanchéité

  • peut présenter des points faibles quant à l’humidité

  • requiert un éclairage même en plein jour

  • accès plus complexe pour se garer, il faut prévoir une rampe d’accès

  • coûteux

600 à 700 €

Le garage semi-enterré

  • solution parfaite pour les terrains en pente

  • offre la possibilité d’utiliser sa toiture comme terrasse

  • nécessite une mise en œuvre technique avec notamment des travaux de terrassement et d’étanchéité

  • requiert des solutions pratiques d’accès avec la mise en place d’une rampe

  • peut présenter des points faibles quant à l’humidité

  • requiert un éclairage même en plein jour

  • coût légèrement moins élevé que le garage enterré

  • 550 à 650 €

    Le garage accolé à l’habitation ou garage annexe

    • solution la moins onéreuse

    • permet un accès direct à la maison via, par exemple, une porte de service

  • occupe de l’espace au sol

  • 60 € (parpaings)

    120 à 150 € (briques)

    Le garage indépendant ou séparé de la résidence

    • offre un confort d’usage en termes de réduction des nuisances sonores ou olfactives

  • occupe de l’espace au sol



  • Mais, avant même de procéder à la construction d’un garage, quel qu’il soit, il sera important, en amont, de procéder à quelques vérifications d’usage afin de s’assurer que l’emplacement sélectionné est viable et de déterminer les éventuelles préparation de sol à effectuer avant le début des travaux.

    Les éléments de votre garage

    La construction d’un garage

    Les matériaux

    Il existe plusieurs possibilités de structures pour votre garage :
    • Si le garage en parpaings est la plus traditionnelle des méthodes, elle offre toutes les opportunités, que ce soit accolé, indépendant, et avec toutes les formes possibles et les finitions souhaitées.
    • Mais il est aussi possible de réaliser un garage en bois, ce qui pourra très bien s’allier avec une maison de même matière ou même avec un pavillon traditionnel si une lasure décorative est utilisée.
    • Des garages préfabriqués sont aussi parmi le panel des options avec, essentiellement, l’avantage qu’ils soient opérationnels en quelques jours pour ceux qui ne peuvent pas patienter.
    • La brique, la pierre, pour des demandes plus particulières, entrent aussi parmi les matériaux pouvant être employés.
    La porte de garage

    La porte

    Là encore, le catalogue est vaste depuis la porte de garage basculante, la porte de garage coulissante, la porte de garage sectionnelle, la porte de garage enroulable ou la porte de garage à vantaux.
    Selon qu’elle sera manuelle ou automatique, selon qu’elle sera destinée à laisser passer une voiture ou un véhicule haut, selon la surface de votre dépendance, vous choisirez la meilleure solution.
    Par exemple, une porte basculante est très facilement motorisable mais laisse moins de hauteur utile, une porte à vantaux peut poser problème pour l’ouvrir durant une tempête, une porte coulissante devra posséder un système de rails efficace, etc.
    La matière de la porte sera un autre choix : le bois, moins cher, demandera de l’entretien, le PVC est une solution intermédiaire : plus fragile mais moins d’entretien. L’aluminium est le plus durable et sans entretien, mais le plus cher.
    Dans le cas où le garage se veut sécurisé, une porte blindée ou tout du moins dotée d’une serrure multipoints (3 ou 5) peut encore être installée.

    L’isolation

    Entre polystyrène extrudé et mousse de polyuréthane, les solutions pour l’isolation du garage sont variées. La pose de ces matériaux sur les murs permettra alors une bonne isolation qui, associée à une porte en bois ou en métal, se révèlera encore plus intéressante.

    Le sol du garage

    La dalle de béton est, souvent, la solution la plus adaptée pour réaliser le sol de votre garage. Toutefois, si vous avez l’intention de l’utiliser également pour créer des espaces de rangement ou un atelier, vous apprécierez certainement un sol plus travaillé avec la pose d’un carrelage ou d’un lino par exemple.

    La pente et la couverture

    La couverture devra s’apparenter à celle de la maison, au moins dans la teinte. Il peut exister des plaques fibrociment ou bac acier qui rappellent la tuile ou l’ardoise, et peuvent passer en permis de construire. Si le garage est totalement accolé, il sera plus sage d’utiliser exactement la même couverture que le logement.
    Pour ce qui est de la pente, tout dépend de la situation du garage. En limite de propriété, vous positionnerez cette pente vers votre terrain, accolé à votre maison, la pente pourra se faire vers le côté opposé. Si vous souhaitez créer une mezzanine, une formule en 2 pentes vous laissera plus de hauteur au centre alors que, en pente unique, le rangement en hauteur s’effectuera sur le côté le plus haut. L’aménagement de garage doit donc être bien réfléchi, aussi.

    Les réseaux d’électricité et d’eau

    Le réseau électrique sera indispensable pour permettre, a minima, l’installation d’un point lumineux.
    Par ailleurs, si vous destinez une partie de ce garage à un usage autre que le stationnement de votre véhicule, vous pourrez avoir besoin de prises électriques et d’éclairages d’établis. Un point d’eau vous sera également utile si une zone est prévue pour vous créer une buanderie, ou simplement pour disposer d’un lavabo dans votre atelier. L’évacuation sera alors, aussi, prévue en conséquence.

    Les démarches à effectuer et les aides possibles

    Votre première démarche sera de prendre connaissance du règlement du lotissement si telle est la situation géographique de votre terrain, afin de prendre en compte vos droits et les limites permises en termes de construction.
    De même qu’il est sage de vous rendre en mairie pour vous tenir informé de toutes les contraintes qui pourraient vous être imposées. Il est possible que vous soyez sur un site protégé, à proximité d’un monument et qu’un certain type de finition et/ou de couverture vous soient imposées, et que votre dossier passe par les Bâtiments de France.
    Une servitude peut aussi être présente sur votre terrain, restreignant vos possibilités d’emplacement du garage.
    Vous saurez aussi si vous pouvez vous permettre de construire en limite de propriété, que ce soit vis-à-vis d’un voisin, ou le long du trottoir, etc.
    Ensuite, vous pouvez commencer à envisager votre projet, à dessiner les plans de garage, et à déposer une demande de travaux, si votre ouvrage se positionne sur moins de 20 m² (ou 40 m² dans certaines zones) ou un permis de construire de garage pour une surface supérieure.

    Prix pour la construction d’un garage

    Le coût d’un garage sur-mesure

    Différents critères viendront, bien entendu, influencer le prix de construction de votre garage. Parmi ces derniers, ont peut noter, notamment, les matériaux choisis, la configuration du garage, la superficie, l'isolation, les coûts liés à la main d'oeuvre, les aménagements spécifiques (fenêtres, portes…).

    Eléments

    Matériaux

    Prix au m² en fourniture

    Murs avec isolation

    selon le matériau choisi : bois, béton, parpaing, pierre...

    66 à 200 €

    Porte

    PVC, en bois, en métal ou bi-matière, avec en plus des spécifications (porte blindée, porte enroulante, battante, pliante, etc.)

    250 à 7 000 €

    Toiture

    ardoises, tuiles, bac acier, dalle...

    30 à 150 €

    Quelques exemples concrets

    Pour la construction simple d’un garage hors sol, c’est-à-dire indépendant ou accolé, les tarifs suivants pourront être envisagés selon les matériaux et les surfaces :

    Surface du garage à construire (m²)

    coût au m²

    20 m²

    30 m²

    40 m²

    50 m²

    Garage en brique

    100 à 150 €

    2 000 à 3 000 €

    3 000 à 4 500 €

    4 000 à 6 000 €

    5 000 à 7 500 €

    Garage en métal

    125 à 175 €

    2 500 à 3 500 €

    3 750 à 5 250 €

    5 000 à 7 000 €

    6 250 à 8 750 €

    Garage en bois

    125 à 375 €

    2 500 à 7 500 €

    3 750 à 11 250 €

    5 000 à 15 000 €

    6 250 à 18 750 €

    Garage en parpaing

    250 à 500 €

    5 000 à 10 000 €

    7 500 à 15 000 €

    10 000 à 20 000 €

    12 500 à 25 000 €

    Le conseil du professionnel EnChantier

    Si un professionnel pourra personnaliser les conseils, en voici cependant quelques-uns qui pourront vous être utiles :
    • Pensez à prévoir une porte de service indépendante ou comprise dans votre porte de garage pour pouvoir y entrer sans ouvrir en grand, surtout si vous allez seulement y chercher un outil, ou des papiers laissés dans votre véhicule.
    • Pensez à la solution du garage auvent qui peut être à la fois pratique, esthétique et économique pour stationner un second véhicule tout en l’abritant de la neige, de la grêle, etc. Il vous sera toujours possible de fermer tout ou partie de cet auvent par la suite pour protéger des vents dominants.
    • Il est préférable de ne pas relier la dalle béton garage à celle de la maison pour ne pas fragiliser l’ensemble.
    • Dans un terrain recevant plusieurs constructions, pensez aux garages collectifs qui peuvent représenter une économie réelle.

    Quel prix pour la construction de votre garage ?

    Nos partenaires

    Témoignage

    "J'ai rapidement été mis en relation avec un professionnel très compétent." Valentin G.